Non classé

10 destinations européennes méconnues

27 mars 2014

Delphes

Saviez-vous que les départs estivaux des Canadiens vers l’Europe ont augmenté de plus de 12 % en 2013 par rapport à 2012*?

Pour ma seconde collaboration avec Expedia.ca, l’équipe du site de voyages le plus fréquenté au Canada m’a demandé de dresser une liste de destinations européennes qui valent le détour, mais qui sont moins connues des Canadiens. Le défi: ne pas présenter plus d’une ville par pays. Exercice particulièrement complexe pour l’amoureuse de la France que je suis! J’aurais aimé parler de Nantes (de La cigale, de la Maison Hamster, des friandises…), de Rennes (et des macarons au chocolat de Philippe Bouvier!), de Strasbourg (et l’Alsace en entier!), de la Champagne (ai-je besoin de dire pourquoi?), du Beaujolais (et des Pierres Dorées) et de tant d’endroits que j’ai adoré découvrir! J’aurais eu aussi beaucoup à dire sur la Suisse, notamment sur Gruyères, qui m’a particulièrement charmée.

Ma liste mélangée à la leur a donné celle qui suit. Plusieurs des lieux choisis l’ont été à cause de leur accessibilité depuis les principales villes des pays dans lesquels elles se trouvent. Prêt à partir?

1. Delphes, Grèce

Je vous en ai déjà parlé: ma fille et moi avons eu un ÉNORME coup de coeur pour cette ville de la Grèce ancienne où l’on peut visiter un site archéologique et un musée fascinants l’été dernier. À moins de trois heures de route d’Athènes, Delphes se trouve au pied du mont Parnasse, destination de ski. Imaginez pouvoir dévaler les pentes et plonger dans l’histoire la même journée!

Il faut absolument faire une visite guidée du site archéologique. Si, comme moi, vous aimez vous faire raconter des histoires, vous serez ravi. Selon la mythologie grecque, Delphes était le centre du monde (on peut même voir l’«omphalos» – le nombril! – statue ronde qui le représente). Les gens venaient consulter l’oracle au temple d’Apollon. Comme je le relatais dans ce billet, on raconte que la Pythie, prêtresse de l’oracle, était à l’origine une très jeune femme, remplacée au Ve siècle par une cinquantenaire «pour éviter des troubles érotiques», selon notre guide). Et que faisait-on avec les sceptiques qui remettaient en question l’oracle? On les emmenait en haut d’une colline pour «leur faire admirer la vue» et on les poussait en bas… Fascinant, je vous dis.

2. Dijon, France

J’avoue: c’est surtout le vin qui m’a fait pencher pour Dijon et ses environs. C’est d’ailleurs en écoutant mon guide me raconter l’histoire des vins de Bourgogne que je me suis prise de passion pour le sujet (même impact que pour la plongée et la mer: j’ai réalisé ce jour-là qu’en plus de ce qui se trouve SUR la terre, ce qu’il y a EN-DESSOUS est tout aussi passionnant!). Passer tout près du domaine de la Romanée-Conti – que ne visite pas qui veut! – m’a sans doute fait le même effet que si j’avais croisé Johnny Depp (j’exagère, mais À PEINE). La Bourgogne, c’est aussi l’histoire des ducs et des personnages qui évoquent mille et une images:  Philippe le Hardi, Jean sans Peur, Philippe le Bon, Charles le Téméraire… J’ai, par ailleurs, beaucoup aimé ma visite du quartier de la chouette (saviez-vous que les toits étaient inspirés de la Chine?).

3.  Rovinj, Croatie

Rovinj

Dubrovnik? Oui, une ville fabuleuse, comme tout le monde le dit. Mais moi, je l’ai visitée en plein mois d’août, au moment où elle était prise d’assaut par les touristes. Beaucoup de touristes. DES HORDES de touristes… Lors du même voyage, j’ai été beaucoup plus charmée par Split et Rovinj. Même s’il y avait pas mal de monde, j’ai pris un énorme plaisir à y flâner. À Rovinj, en Istrie, on aperçoit des traces de différents courants, du Moyen Âge au baroque. Charmant.

4. Lecce, Italie

Celle que l’on surnomme «la Florence du Sud» se trouve dans les Pouilles, dans le talon de la botte. On y trouve notamment des églises et des palais baroques. Lonely Planet la décrit en ces mots: «C’est une cité pleine de surprises: une minute, vous examinez la mode flamboyante des designers de Milan, la suivante, vous faites face à une église décorée de colonnes aux sommets vertigineux…»

Si son histoire m’a captivée, c’est surtout de l’espressino freddo (gelato dans un espresso) dégusté devant les ruines de l’amphithéâtre romain dont je me souviens avec précision plusieurs mois plus tard… Vous avez dit BONHEUR?

 5. Sintra, Portugal

«C’est MON château!» me suis-je exclamée en découvrant le Palais de Pena, lors de mon tout premier voyage en solo, à l’âge de 23 ans. Son éclectisme architectural et ses couleurs vives m’ont tout de suite conquise. On dit d’ailleurs que c’est le premier palais romantique d’Europe. Sa construction a débuté une trentaine d’années avant celui de Neuschwanstein en Bavière!

Ce n’est cependant pas le seul palais des environs, comme le raconte Le journal de Maman dans ce billet. Il faudra que j’y retourne pour visiter les autres…

Facile d’accès depuis Lisbonne (une quarantaine de minutes en train), Sintra était un lieu de villégiature fort apprécié des rois du Portugal.

6. Cappadoce, Turquie

Il ne s’agit pas d’une ville ici, mais d’une région entière. Aucun autre endroit ne m’a renversée comme la Cappadoce. (J’en ai parlé ici, ici et , notamment.) Voici pourquoi en vidéos.


7. Brighton, Angleterre

Voilà une ville que je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter, mais dont j’ai beaucoup entendu parler. Située à moins d’une heure de Londres (facilement accessible en train), Brighton se trouve sur la côte méridionale de l’Angleterre. Beaucoup plus qu’une station balnéaire, elle est aussi reconnue pour être très gay friendly.

8. Séville, Espagne

J’ai visité Barcelone et Madrid à quelques reprises, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de m’arrêter à Séville. Si je me fie aux copains qui l’ont visitée, elle risque de détrôner les deux autres dans mon palmarès! Le passé arabe de la capitale andalouse m’intrigue autant que ses monuments inscrits au patrimoine de l’humanité. Je compte bien aller y faire la tournée des musées et des bars à tapas sous peu!

9. Lisse, Pays-bas

J’avoue: je n’avais jamais entendu parler de Lisse avant qu’Expedia.ca suggère de l’ajouter à la liste. Des Pays-bas, je n’ai vu qu’Amsterdam en coup de vent (j’y retourne ce printemps: j’ai hâte!). Ouvert de la fin mars à la fin mai, Keukenhof, plus grand parc à bulbes du monde, compte 7 millions de tulipes. Ce n’est pas une raison pour bouder Lisse en été, puisque la ville est aussi le point de départ des promenades en bateau vers le lac de Kagerplassen et le village de Kaagdorp selon le Guide Michelin.

10. Sylt, Allemagne

Si Berlin est l’une des villes chouchoux des voyageurs depuis quelques années, ce ne sera pas la première destination allemande dont je foulerai le sol. Dans le cadre d’une croisière, en mai prochain, je m’arrêterai à Sylt, décrite ainsi par Le Figaro magazine: «D’une rare beauté, l’île de Sylt, dans la mer de Wadden, aux confins de la Frise du Nord, est la plus secrète des villégiatures de la jet-set». Située à trois heures de Hambourg, l’île a déjà appartenu au Danemark, auquel elle fait face. Surf et windsurf font partie des sports de prédilection.

«A Sylt, le chic se cultive comme les légumes dans un potager», peut-on lire dans le même article. Vous avez dit intrigant?

*Conference Board du Canada, Outbound Canada Report, janvier 2014

Je suis porte-parole de la campagne «Trésors cachés» d’Expedia.ca. Si vous voulez plus d’info sur la promotion Solde pour l’Europe, par ici

Vous pouvez me suivre sur TwitterFacebookInstagramGoogle+ et YouTube. Taxi-brousse a aussi une page Google+.

Vous pourriez également aimer

11 Commentaires

  • Répondre Remy 27 mars 2014 - 16 h 15 min

    Très bonne liste ! Mais pourquoi ‘le’ Keikenhof ? On ne dit pas ‘le’ Disneyland 😉

  • Répondre Chrissand 27 mars 2014 - 17 h 42 min

    De toutes les destinations que tu énumères, je préfère Séville. C’est une des plus belles villes au monde. Tout y est réuni pour profiter de la vie. Le climat, le soleil, l’architecture, l’histoire de la ville, les monuments…. Et la place d’Espagne est une pure merveille!!

  • Répondre sandrine 28 mars 2014 - 5 h 03 min

    Je confirme pour Dijon, très jolie ville à visiter le nez en l’air, Sintra, Delphes qui m’avait marqué quand j’avais 10 ans et bien sû la Cappadoce, un incontournable avec des turcs au top avec les enfants!

  • Répondre Lucie A. 29 mars 2014 - 7 h 57 min

    Dijon est très sympa et j’aime beaucoup Brighton, qui est très fréquenté par les Londoniens!

  • Répondre thomas.conseilsvoyage 30 mars 2014 - 9 h 40 min

    Merci pour cette liste « surprenante ». Je n’en ai encore visité aucune mais Séville c’est pour bientôt.

  • Répondre Marie Fillion 30 mars 2014 - 10 h 34 min

    Quelle belle liste, elle donne vraiment le goût de re-voyager! Je te suggère Tarragona en Espagne, je rêve d’y retourner!

  • Répondre JCD 30 mars 2014 - 11 h 22 min

    Le Figaro est dans le champs. Sylt c’est comme un Monaco pôche, ultra bourré de Hambourgeois nouveau riche….Lüneburg fitterait mieux comme destination.

  • Répondre sylvain robert 30 mars 2014 - 12 h 13 min

    Désolé mais quand j’ai vu que les statistiques venaient du conference board of canada, j’ai décrocché!! C’est eux meme qui ont mis postes canada dans l’état actuel, c’est-a-dire dans la merde!! Pour le reste, tres bon article !!

  • Répondre Amandine@Unsacsurledos 31 mars 2014 - 8 h 07 min

    Je retrouve certaines de mes grandes destinations à faire dans ta liste, dont la Cappadoce : je n’y suis encore jamais allée, mais c’est un de mes rêves de voyage (que je réaliserai un jour ^^).

    Et pour Séville, je confirme ce que tu as entendu jusqu’ici : c’est une de mes villes préférées au monde ! J’en parle aussi sur le blog, un vrai coup de cœur ^^ J’y retournerai bien …

    Merci pour ce top qui met en lumière certaines villes et régions que je ne connaissais pas :)

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :