Actualité Livres

Que reste-t-il de nos voyage ?

23 septembre 2019

Fébrilité. Fierté. Humilité. Angoisse. Je suis traversée par une foule d’émotions alors que mon essai Que reste-t-il de nos voyages? Réflexions pour aller encore plus loin, publié aux Éditions de l’Homme, s’apprête à voir le jour.

Il y a longtemps que je réfléchis à l’impact du voyage dans nos vies. Je suis persuadée que voir du pays permet d’évoluer peu importe notre âge, notre parcours ou le solde de notre compte bancaire. Que ce qui reste en nous des jours, des mois, des années plus tard est d’une valeur inestimable. 

Avec ce livre – mon neuvième en solo – je souhaite démontrer qu’il y a autant de façons de voir du pays qu’il y a de voyageurs et qu’il n’est pas toujours nécessaire de partir longtemps pour en tirer du positif, bien que les voyages au long cours et l’expatriation restent sans doute ceux qui laissent les traces les plus profondes. 

Des voyageurs et des experts

C’est cette fameuse étude démontrant que les expériences ont un effet plus durable sur notre bonheur que les biens matériels qui a déclenché mon envie d’approfondir mes recherches, il y a quelques années. Oui, le voyage peut rendre plus heureux. Mais il y a tellement de nuances à apporter…

Au cours des 264 pages de Que reste-t-il de nos voyages?, j’aborde différentes thématiques avec une trentaine de globe-trotters aux profils variés et une quinzaine d’experts de différentes disciplines. On me suit dans le processus, un peu à la manière d’un documentaire. Je me suis amusée à jouer avec la forme, alternant entre les entrevues plus classiques, les Q & A, les dialogues et des réflexions personnelles. L’objectif est simple : alimenter votre propre réflexion.

Comme nous avons également une incidence sur les contrées visitées, je consacre un chapitre au sujet. Il ne faut pas se mettre la tête dans le sable : oui, l’avion pollue et non, nous ne mesurons pas toujours bien les conséquences potentielles de notre passage. Impossible, aussi, de ne pas parler des réseaux sociaux, qui ont transformé la manière de voyager de plusieurs.

Quand on parle de voyage, on insiste généralement sur « l’avant ». Moi, ce qui m’intéresse surtout, une vingtaine d’années après l’avoir mis au coeur de ma vie, c’est de prendre un pas de recul et de tenter de mieux comprendre ses enseignements.

Je n’oublie jamais que c’est un ÉNORME privilège d’être publiée. J’en rêvais avant même de savoir lire, quand je voyais traîner des livres à la maison. Merci à Julie Roy, formidable complice dans cette aventure, à Isabel Tardif, Judith Landry, ainsi qu’à toute l’équipe des Éditions de l’homme et, bien sûr, à celles et ceux qui ont accepté de répondre à mes mille et une questions.

En résumé 

C’EST QUOI : un livre accessible pour mieux comprendre les répercussions du voyage dans nos vies, avec une trentaine de témoignages de globe-trotters et l’éclairage d’une quinzaine d’experts.

POUR QUI : tous les types de voyageurs, toutes générations confondues.

POURQUOI : pour pousser la réflexion. Et parce qu’un voyage ne se termine pas quand on rentre chez soi.

Il est déjà possible de le commander en ligne sur les sites Leslibraires.ca, Renaud Bray et Archambault. En librairie le 25 septembre !

Pour l’anecdote, même si le livre ne parle pas de destinations – ce n’est pas un guide – il a quand même été écrit un peu partout : à Montréal, en Australie, à Malte, en Italie, sur la mer Adriatique, en Albanie, au Monténégro, en Serbie, en Bosnie-Herzégovine, en Croatie, au-dessus de l’océan Atlantique, en Colombie-Britannique, dans plusieurs aéroports et… à Longueuil.

Mes derniers livres publiés, toujours en vente

Histoires de filles en sac à dos, La Goélette, roman Comme tout le monde, avec Nadia Lakhdari et Mélanie Leblanc, La Goélette, 2018

Cartes postales du Canada, récit, Michel Lafon, 2017

Testé et approuvé : le Québec en plus de 100 expériences extraordinaires, collectif que j’ai dirigé, Parfum d’encre, 2017

Le voyage pour les filles qui ont peur de tout, coécrit avec Ariane Arpin-Delorme, Michel Lafon, 2015

Vous pourriez également aimer

2 Commentaires

  • Répondre Lavandounette 23 septembre 2019 - 12 h 27 min

    Bonjour Marie-Julie !
    Dis-moi, en France, à partir de quand pourra-t-on trouver ton chouette livre ???? (je suppose que la Fnac, Amazon etc finiront bien par le trouver ?)
    Je voudrais l’offrir à mon fils, qui veut partir bosser au Québec en 2020. Le temps de finir sa formation, quelques mois de plus d’expérience et hop hop hop ! Je l’encourage, car pour moi, les voyages forment la jeunesse…

    Merci d’avance de ta réponse ! <3

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 23 septembre 2019 - 14 h 57 min

      Bonjour! Pour le moment, le livre est seulement disponible au Québec. Par contre, il est facile de le commander en ligne par l’entremise d’un des sites mentionnés dans l’article. Merci!!!

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :