Canada Laurentides Québec

Prête à camper !

24 juillet 2014

tente2

Je sais, je suis très, très en retard. Je n’avais encore jamais dormi dans une tente Huttopia, disponible au Québec dans plusieurs sites de la Sépaq depuis 2008. J’ai donc profité de mon récent passage dans les Laurentides pour remédier à la situation et tester la formule «prêt-à-camper», après avoir passé une nuit aux Refuges perchés Mont-Tremblant.

Pour les non-initiés, la tente Huttopia est le meilleur moyen de convaincre les ex-scouts traumatisés dans mon genre de dormir dans les bois. Rien à voir avec les tentes qu’on prenait la journée à monter (j’exagère À PEINE) et qui nous gratifiaient d’un réveil humide si Dame Nature décidait de nous cracher dessus. On y trouve le nécessaire pour cuisiner (vaisselle, réchaud à deux ronds, frigo…), des lits (oui, avec des matelas!) et des meubles. C’est avec l’arrivée de ce type de tente toute équipée que le «glamping» a pris son envol.

tente7

IMG_1383

tente5tente1

Voyageant avec la copine Mawoui, qui a au moins 1000 ans d’expérience de plus que moi en matière de camping, j’ai pu bénéficier de ses précieux conseils anti-ratons laveurs (avant même la tombée du jour, un coquin a tenté d’entrer dans notre chez-nous), de ses talents d’allumeuse/éteigneuse de feux et même de cuisinière de desserts des bois! Subjuguée, je n’ai pas pu m’empêcher de tourner la capsule «Camping cooking avec Mawoui». La recette provient d’un mystérieux bellâtre de l’Ouest canadien…

Pour l’anecdote, le bracelet rose qu’arbore Mawoui est celui qui nous servait de ticket à Mont-Tremblant et qu’elle avait oublié de couper. Par ailleurs, vous l’aurez compris: le titre est un clin d’oeil parodique aux copains français, qui ne cessent d’intégrer des mots anglos partout. 😉

Nous avons bien sûr fait griller quelques guimauves sur le feu, aussi, profitant de l’occasion pour tenter un accord met-vin douteux!

photo 1

IMG_1691

Les moustiques ont cependant eu tôt fait de me pousser dans la tente, où j’aurais sans doute dormi comme un bébé si les voisins n’avaient pas bavardé si tard.

Avant de partir, au petit matin, voici la surprise qui nous attendait…

photo 1-1

Mon verdict? Très confo, la Huttopia. C’est bon d’admirer les étoiles dans le ciel plutôt qu’à côté du nom d’un hôtel de temps en temps! Ç’aurait été encore mieux si les voisins avaient été un peu plus loin (et plus discrets!), par contre.

tente8

S’il n’y avait pas eu autant de moustiques, nous aurions probablement passé plus de temps à la plage…

Pratico-pratique:

• Les tentes peuvent accueillir jusqu’à six personnes (max de quatre adultes).

• Le chauffage d’appoint électrique au gaz est inclus dans le prix de location.

• Prix d’une nuitée: 118$ en haute saison et 99$ en basse (à compter du 7 septembre). Taxes en sus!

Nous étions les invitées de la Sépaq. Merci!

À lire également: Ma nuit aux Refuges perchés Mont-Tremblant, Tremblant avec des enfants et Road trip dans les Laurentides!

Vous pouvez me suivre sur TwitterFacebookInstagramGoogle+ et YouTube. Taxi-brousse a aussi une page Google+.

Vous pourriez également aimer

4 Commentaires

  • Répondre Isabelle Minier 24 juillet 2014 - 22 h 50 min

    Merci pour cet article! Je me posais un tas de questions sur l’expérience Huttopia et bien que campeuse chevronnée experte des réveils trempés en série et du démontage de tente juste au moment où l’orage éclate, je n’ai pas encore tenté l’expérience avec fiston de 2 ans et demie, de peur de faire partie de ces parents dont on parle adolescent en disant : moi mes parents m’amenaient en camping tab… Je passe tout de même à l’acte dès la semaine prochaine dans un parc de la Sépaq à moins d’une heure de la maison. Avec une nouvelle tente beaucoup trop grande pour la famille, mais une meilleure garantie de succès (les mouvements et déplacements dudit petit bonhomme pourraient nous faire rebrousser chemin en pleine nuit avec notre tente-tunnel de couple de l’ère pré-parentale), des voisins qui sont nos amis et qui ont tous des enfants (donc, qui seront couchés tôt pour cause de on-se-fera-réveiller-tôt-demain-matin) et enfin, un parc où les mouches ne sont pas trop légion, nous devrions survivre et n’avoir besoin que de quelques jours pour reprendre les heures de sommeil perdues. Tout cela pour dire que l’autre jour, en me cassant la tête pour planifier notre première escapade camping familial, je me disais : coudonc, ça ressemble à quoi un séjour en tente Huttopia?

  • Répondre Pierre-Luc Cloutier 25 juillet 2014 - 16 h 21 min

    Je dois essayer ça. Y’a du service aux tentes?

  • Répondre #RoadTripQM: c'est parti!!!!!!! - Taxi-Brousse 25 juin 2015 - 0 h 20 min

    […] d’un énième feu et d’une énième bouteille de vin (je ne vous parle même pas de nos accords vins-guimauves ni de nos expériences culinaires de campeuses), nous avons évoqué l’idée d’un road […]

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :