Réflexions

Bloguer sur le voyage, d’abord une passion

18 avril 2017
Je reviens du quatrième Salon des blogueurs de voyage, qui a eu lieu à Saint-Malo cette année. Encore une fois, quel bonheur de retrouver les copains blogueurs ! Bien qu’une vilaine toux, des maux de gorge et une extinction de voix m’aient tenue loin des soirées prolongées et forcée à annuler ma randonnée de la première journée, j’ai vraiment passé de bons moments. J’ai déjà hâte à l’édition 2018 !
Cette année, nous avons battu le nombre de Québécois présents. J’ai quitté Montréal en compagnie de MC Globetrotteuse, avec qui je venais de passer une semaine au Cambodge. À Saint-Malo, nous avons retrouvé Annie Anywhere, Moi, mes souliers, L’Hôtesse de l’air ainsi que Mike et Nadia des Lovetrotters, qui vivent entre le Québec, le Maroc et le reste du monde. D’ailleurs, ces derniers, qui en étaient à leur seconde participation au salon, ont obtenu la seconde place du Trophée « Expert » (que je baptiserais plutôt « Trophée Coup de coeur », perso). Bravo !

Elizabeth alias L’Hôtesse de l’air, Annie Anywhere et… un corsaire !

À la gare Montparnasse, nous avons croisé Adeline de Voyages etc qui revenait de Nantes quelques minutes avant le départ de notre train pour Rennes. Alors que nous nous disions au revoir, Max et Elisa des Bestjobers sont passés près de nous. De beaux hasards !
Une fois dans le train, Sarah du Blog de Sarah est montée dans notre wagon quelques secondes avant la fermeture des portes. En se baladant d’une voiture à l’autre, nous aussi avons croisé Jérôme de Traversée d’un monde, puis, en débarquant, Élizabeth alias L’hôtesse de l’air, Adeline et Tony d’On met les voiles et Gwénaëlle et Victor d’Et pourtant elle tourne. Nous n’étions même pas encore au salon et c’était déjà la fête ! De vrais gamins en route pour la colonie de vacances.
J’ai eu la chance de loger au superbe Grand hôtel des Thermes. Tant qu’à être au repos forcé, autant se retrouver dans une cadre idyllique, non ? Pendant mes 24 premières heures à Saint-Malo, j’ai regardé le paysage depuis ma chambre et le bar. Le coucher de soleil était particulièrement spectaculaire, le premier soir !

Au bar La Passerelle

En pleines vacances de Pâques, l’établissement était particulièrement achalandé. Je me suis contentée d’aller relaxer au hammam après avoir vu un médecin, plutôt que de tester le populaire circuit Aquatonic.
Le buffet du petit déjeuner était particulièrement copieux. Très franchement, je serais bien restée là-bas une semaine entière… minimum !

Un aperçu du buffet

Ma chambre du Grand hôtel des Thermes, à Saint-Malo. Malade, mais heureuse de me retrouver dans ce lieu de rêve ! Robe : KSL.

Deux jours de conférences et de rendez-vous

Après une journée sans parler, les sons sortaient plus normalement de ma bouche. J’étais prête pour le premier jour du salon !
Pas facile de choisir à quelle conférence assister. Comme je devais participer à celle de Martino Matijevi sur les blogtrips, je suis allée voir celle qu’il a proposée aux exposants à propos du ROI, histoire d’avoir une idée du contenu abordé.
Ensuite, je me suis dirigée dans une autre salle pour « Rechercher efficacement des sponsors », avec Clément Leroy d’Un esprit en équilibre. Ce ne sont pas tant les conseils pour trouver des sponsors qui ont retenu mon attention, mais bien le parcours de ce psy-équilibriste champion du monde de trackstand (équilibre à vélo) dont je n’avais jamais entendu parler avant. Au cours de ses pérégrinations, il donne des spectacles et dort chez l’habitant. Une belle découverte !
Puis, je me suis retrouvée devant une salle majoritairement composée d’exposants, mais aussi de quelques blogueurs, pour parler des tournées pour blogueurs en compagnie de Martino. Qu’est-ce qui fait un bon blogtrip ? Quelles sont les erreurs les plus fréquentes ?
Encore une fois, nous avons tenté d’expliquer la différence entre les journalistes et les blogueurs. Pour illustrer simplement, j’ai lancé que le point de départ d’un journaliste est l’information, alors que le blogueur part plutôt d’une expérience. En réalité, les nuances sont nombreuses, mais cette phrase résume assez bien la préoccupation première de chacun.
Les lecteurs du blogueur s’attendent à découvrir ses impressions et à échanger avec lui sur les réseaux sociaux, alors que le journaliste est d’abord là pour rapporter des faits, même s’il y a parfois du vécu dans ses textes. De plus, ce dernier n’a pas de réelle relation avec ses lecteurs, contrairement au blogueur. Chacun a des objectifs et des besoins différents. En 2017, les deux me semblent aussi importants l’un que l’autre quand vient le temps de préparer un voyage.

Conférence sur le SEO

Je n’ai ensuite vu que des bribes de conférences. J’avoue avoir regretté de ne pas avoir assisté à « La théorie des hamburgers » de Xavier Berthier, qui a déboulonné plusieurs mythes à propos des blogues… et des blogueurs-tricheurs. Car oui, chers professionnels du monde du tourisme, certains chiffres sont gonflés pour quelques deniers !
J’ai bien aimé « Quels produits développer autour d’un blog ? » donné par Alexandre Vendé de Bons Plans pour New York. Comme lui, je ne suis pas particulièrement fan des ebook auto-édités de façon générale. Pour des questions de crédibilité, mais aussi pour mille et un aspects pratico-pratiques, j’aime travailler avec des éditeurs traditionnels.
L’édition est un vrai métier. Si écrire est un acte solitaire, faire un livre est pour moi un réel travail d’équipe. Je pense qu’un bouquin gagne beaucoup à naître entouré d’une équipe de pros, tant pour l’orientation que la correction et la promo. Cela dit, je précise que je n’ai absolument pas la bosse des affaires, préférant de loin la création à tout ce qui touche la commercialisation. Alors à chacun de voir comment il peut maximiser ses forces et pallier à ses faiblesses.

Sur scène avec Xavier Berthier, Elisa Detrez, Richard Saint-Gilles et Franck Corrado. De l’autre côté, il y avait Clément Leroy.

Je me suis de nouveau retrouvée sur la scène pour la table ronde de la fin en compagnie de Xavier, Elisa des Bestjobers, Franck et Richard des One Day One Travel et Clément d’Un monde en équilibre. Seule du groupe à ne pas vivre de son blogue (je gagne ma vie principalement comme chroniqueuse voyage pour le web, la radio et la télé, en plus de vendre des reportages à différents médias et d’écrire des livres), j’ai trouvé important de rappeler qu’on est pas tous obligé d’en faire un métier.
De plus, ce n’est pas parce que tout le monde se rue vers un réseau social qu’on doit absolument y adhérer ! Mieux vaut se concentrer sur ce qui nous passionne sincèrement et bien le faire que s’éparpiller et tout faire à moitié.
Si, lors des premiers balbutiements de la blogosphère, l’écriture était la clé de la réussite, aujourd’hui, force est d’admettre que la photo et la vidéo sont les grandes stars du web. J’ai beau aimer les deux, l’écriture reste mon grand amour. C’est ce qui continue de me faire vibrer. Tant pis pour les chiffres !
C’est plus fort que moi : chaque fois qu’on me donne un micro, je ne peux m’empêcher de rappeler qu’il n’y a pas qu’un seul moule. C’est à chacun de créer le sien.
Qu’on s’inspire des autres, oui, mais les copier, jamais ! À ce sujet, Elisa a raconté avoir vécu des cas flagrants de plagiats, tout comme les gars de One Day One Travel. Hello, les copieurs ? Croyez-vous vraiment que ça vous sert ?

Les après-midi étaient réservés aux rendez-vous avec les exposants. La plupart d’entre eux s’adressant surtout au marché français, je sais ces rencontres souvent vaines pour les blogueurs étrangers. Malgré tout, j’ai pris une dizaine de rendez-vous, alors que je n’en avais pris aucun les années précédentes. On verra bien où cela me mènera !

De super-soirées

Avec Amandine d’Un sac sur le dos, Nastasya de Valiz Storiz, Sarah du Blog de Sarah et Aurélie la Curieuse voyageuse à La Demeure du Corsaire. Nous portons toutes la robe «Tina» de KSL !

Chaque année, les soirées font partie des points fort du salon. La première, réservée aux blogueurs, a eu lieu à l’aquarium de Saint-Malo. Après une balade en sous-marin (!), nous nous sommes promenés d’une salle à l’autre. Nourriture et boissons se trouvaient un peu partout sur le parcours.
Le lendemain, nous nous sommes retrouvés à La Demeure du corsaire. WOW ! Quel endroit extra pour une soirée ! Tout ce qui j’y ai dégusté était, de plus, succulent, particulièrement les poissons fumés (et les bulles !).
C’est dans cet hôtel particulier du 18e siècle classé Monument Historique qu’on été remis les différents trophées. Les grands gagnants :  Bestjobers (Clic d’or), L’Oeil d’Eos (Blog Espoir), Les Globe Blogueurs (Blog Expert) et On met les voiles (Vlog ou Vidéaste). Explore le monde a pour sa part remporté le prix Réseaux Sociaux.
Félicitations aussi aux finalistes, qui auraient tous mérités de gagner ! Pour le Clic d’or : Vie nomade et Les Globe Blogueurs. Pour le Trophée expert : Lovetrotters, Bons Plans Voyage New York, Voyageurs sans frontières et Voyages et Vagabondages.

Mes constats 

L’une des exposantes a confirmé mon impression à la fin du salon : les nouveaux blogueurs arrivent beaucoup mieux préparés aux rencontres express (façon speed-dating pro) en 2017 que lors des premières éditions. Chacun a ses cartes de visite, son kit média et semble mieux ferré pour se présenter aux rendez-vous.
L’aspect business semble mieux intégré dès le départ. Une bonne chose ? Sans doute. J’admets toutefois avoir parfois la nostalgie de l’espèce de naïveté d’antan. Étant beaucoup plus portée sur la création que dans une logique d’entreprise, j’ai beaucoup d’admiration pour ces jeunes blogueurs ambitieux et organisés. En même temps, une part de moi a envie de leur dire : « Hey les gars ! N’oubliez pas de vous éclater ! » Parce qu’au final, le succès d’un blogue, mais surtout sa longévité, tient bien plus au plaisir et à la passion à mon avis qu’à un plan d’affaires en béton. L’un n’empêche pas l’autre, remarquez.
Une chose reste, cependant : le désir de partager. C’est ce désir qui est le dénominateur de tous les blogues qui durent. Ce plaisir de faire découvrir nos coups de coeur doit à mon avis rester au coeur de toute expérience de blogging. Autrement, ça devient un job routinier. Oui, on peut reproduire « l’esprit bureau » dans un contexte nomade ! L’ennui peut frapper dans n’importe quel contexte. À nous de garder la flamme bien allumée !
Mon regret cette année : j’ai l’impression d’avoir à peine eu le temps de parler à plusieurs copains et encore moins de faire connaissance avec les nouveaux blogueurs. Mon état de santé y a sans doute été pour beaucoup, puisque je me suis moins mêlée aux autres.
J’ai au moins vu brièvement Xavier et Florence, les organisateurs, Franck et Richard de One Day One Travel, François et Amandine d’Un sac sur le dos, Madame Oreille, Laurent d’Asiatrek, Audrey de Roulettes et sac à dos, Rattana alias Princesse Krama et Ici Laos et Cambodge, Jenny de JD Roadtrip, Philippe Va te balader, Arnaud du Tour du monde à 80 cm, Laurène de Carnet d’escapades, Corinne de Vie Nomade, Nastasya de Valiz Storiz, Lucie de Voyages et vagabondages, Fabienne et Benoit de Novomonde, Violaine de Vio Vadrouille, Sylvain et Anastasia de Suisse moi, Carole et Marie des Blog-trotteuses, Florence d’Expériences Luxe, Sandrine de Voyages et enfants, Coralie de ByCoralieBlob, Christelle de Voyage Féminin, Alexandre de France je te quitte, de Claire et Pascal de No Mad Land, Alexandra d’Itinera Magica… Sans oublier Romain, qui vient de lancer son entreprise Aloah studio et que j’ai enfin rencontré « en vrai » après plusieurs années d’échanges virtuels !

Avec Xavier et Romain. La photo est floue, mais impossible de ne pas la partager !

En résumé, il m’a paru bien court, ce salon. L’an prochain, je me promets d’arriver quelques jours plus tôt et de partir quelques jours plus tard, ne serait-ce que pour me laisser l’espace nécessaire pour explorer davantage la destination et pour discuter plus que cinq minutes avec ceux qui seront là.
Au fil des années, j’ai tissé de belles amitiés avec des blogueurs et le salon constitue un fabuleux prétexte pour voir certains d’entre eux. Quelle communauté inspirante !
Je vous laisse avec mon petit résumé vidéo de l’édition 2017.
Bisous à tous et à l’an prochain !

À lire également : Peut-on vivre de son blog de voyage ?, un billet d’Itinera Magica publié en mars 2017, We are travel, bilan et Clic d’or des Bestjobers, Blogueur voyage : éthique, réalité, désillusions et dérives !, Le Salon des blogueurs de voyage 2017 par Girltrotter
Merci aux organisateurs du Salon des blogueurs de voyage (Xavier et Florence, vous rockez !), à Air France, au Grand Hôtel des Thermes, à Rogers pour « Partout chez vous », à l’Office de tourisme de Saint-Malo, Tourisme Bretagne et tous les autres partenaires impliqués dans ce projet ! 

Suivez-moi sur TwitterFacebookInstagram et Snapchat (@Technomade) !

Vous pourriez également aimer

26 Commentaires

  • Répondre Audrey - Arpenter le chemin 18 avril 2017 - 20 h 47 min

    Merci pour le compte-rendu pour faire rêver ceux qui n’y étaient pas ! J’ai eu l’impression de rater la grosse fête de l’année en restant à Moncton pour cause de calendrier mal achalandé à cette période. Promis, l’an prochain, j’y vais et je mets enfin une personne sur tous ces noms et visages !
    C’est intéressant de voir que le milieu se professionnalise et comme toi, je préfère largement l’écriture à la vidéo, c’est la raison d’être de mon blog… On verra si ça fait de moi une dinosaure l’an prochain 🙂

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 18 avril 2017 - 21 h 19 min

      L’esprit est effectivement à la fête au salon! C’est vraiment chouette de croiser tout le monde. Oui, viens l’an prochain! On fera augmenter le quota de Canadiens! 🙂

  • Répondre Bianca @ La Grande Déroute 18 avril 2017 - 21 h 48 min

    Merci pour ce compte-rendu, c’est intéressant de voir un peu comment se déroule ce genre d’événement. Ma curiosité te remercie 😉

  • Répondre Remy 19 avril 2017 - 1 h 43 min

    J’avoue que l’aspect business qu’a pris l’événement me fait m’en désintéresser complétement… Mais je trouve ton compte rendu très intéressant et ton rappel qu’il n’y a pas de moule et qu’il faut faire ce qui nous passionne particulièrement salvateur !

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 19 avril 2017 - 6 h 19 min

      L’aspect business est présent parce qu’il gagne en popularité. C’est normal que cet aspect soit mis de l’avant. Mais je pense que ceux qui sont moins portés sur cet aspect peuvent aussi très bien trouver leur compte au salon. Il y a tant de gens intéressants! Au plaisir de t’y croiser l’an prochain!

  • Répondre Itinera magica 19 avril 2017 - 3 h 03 min

    J’ai toujours eu énormément d’admiration pour ton parcours, sans doute aussi parce que mes aspirations et mes goûts sont proches des tiens (je suis écrivain avant tout) et qu’il fait figure de modèle à mes yeux. Je crois que tous les beaux montages du monde ne sauront remplacer notre besoin viscéral de mots, qu’ils sont ceux qui restent. Je crois à la force de la passion et de la singularité. Je suis très heureuse d’avoir eu l’occasion de te croiser et j’espère échanger davantage lors d’une prochaine occasion ! Merci pour ta bonne humeur constructive !

  • Répondre Nastasya 19 avril 2017 - 3 h 04 min

    Merci pour ce super article recap. Vu que j’ai loupé pas mal de conférences aussi, c’est top. Et tout comme toi, je reste une accroc de l’écriture, alors ça fait tellement plaisir de lire qu’on n’est pas seule à faire ce choix merci !!!

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 19 avril 2017 - 6 h 48 min

      On a parfois l’impression d’être à côté de la plaque quand on privilégie l’écriture en 2017. Et pourtant, s’il y a quelque chose qui a traversé les siècles, c’est bien l’écriture! À chacun son truc et c’est très bien comme ça. Ça ne m’empêche pas d’adorer Instagram et de m’amuser à faire des vidéos de temps en temps. Mais écrire, c’est le plaisir ultime… Bises de Montréal! À bientôt j’espère!

  • Répondre Esther Baruchel 19 avril 2017 - 3 h 26 min

    Merci d’avoir partagé tes impressions sur le salon ! J’avais très envie d’y aller, mais un impératif professionnel m’en a empêché… Car je fais partie de ces blogueurs qui ont un « vrai » job 😉 et qui écrivent par goût et par passion. Le salon des blogueurs m’intéressait d’ailleurs plus pour rencontrer d’autres blogueurs que pour nouer des partenariats car en général je préfère choisir les lieux sur lesquels j’écris, sur la base de partenariats individuels et sur mesure.
    Tu as été bien courageuse en tous cas de participer tout en étant malade !
    A bientôt…

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 19 avril 2017 - 6 h 12 min

      Ce n’est pas tout le monde qui souhaite vivre de son blogue et c’est très bien comme ça! Moi, j’aime trop tout ce que je fais pour mettre tous mes oeufs dans le même panier. Et puis, je me connais: je sais très bien que si des obligations venaient avec mon activité de blogueuse je perdrais l’espèce de plaisir coupable que j’éprouve toujours à y écrire, neuf ans plus tard. Il faut venir l’an prochain alors! Chacun peut trouver ce qu’il cherche au salon! Même ceux qui souhaitent surtout rencontrer les autres. 🙂

  • Répondre Nadia stoti lovetrotters 19 avril 2017 - 3 h 53 min

    Un beau résumé marie-julie. Tu as raison ce salon passe beaucoup trop vite et l’on a à peine le temps de papoter quelques minutes avec quelques blogueurs c’est frustrant. Rester quelques jours de plus nous a permis de découvrir un peu la bretagne. Qu’est ce que c’est CANON! À très bientôt j’espère sinon à l’année prochaine pour le wat18!

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 19 avril 2017 - 6 h 06 min

      J’ai eu l’occasion de visiter la Bretagne l’automne dernier, mais je serais bien restée pour poursuivre l’exploration. Il y a tant à découvrir! J’adore… Et puis cette année, il m’était vraiment impossible de prolonger pour des raisons familiales. Trop de voyages juste avant! On verra quand et où sera le salon l’an prochain. Bisous et à bientôt!

  • Répondre MaGlobetrotteuse 19 avril 2017 - 4 h 56 min

    Bonjour Maire-Julie, merci pour ce beau compte-rendu. Nous n’avons hélas pas eu l’occasion d’échanger même si je t’ai aperçue à plusieurs moments et ai assisté à la table ronde de fin. Je fais partie de ces nouvelles blogueuses, qui aimeraient développer leur blog, mais en restant authentique et en refusant de céder à la course aux clics. Chose pas évidente quand je vois le niveau super élevé de certains! Je suis d’accord avec toi sur l’importance de garder cette envie de partager, mais aussi de faire rêver, d’inspirer de futurs voyageurs. En espérant de croiser l’année prochaine! 🙂

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 19 avril 2017 - 6 h 16 min

      Oui, c’est important de garder en tête ce qui nous rend unique, même si ce n’est pas forcément aussi spectaculaire que Clément en équilibre sur son vélo! 😁 À l’année prochaine alors!

  • Répondre Julie 19 avril 2017 - 5 h 11 min

    Bien moins « grande » que toi dans la blogosphère voyage mais pourtant je me retrouve dans tous les points. Sur l’expérience à vivre & la passion à animer. Le salon est encore une fois passé beaucoup trop vite, il faudrait une bonne semaine pour réussir à discuter avec tous 🙂

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 19 avril 2017 - 6 h 14 min

      C’est clair! En même temps, le fait qu’il soit si court fait aussi en sorte qu’on savoure chaque seconde. 🙂 À l’an prochain!

  • Répondre grainedevoyageuse 19 avril 2017 - 6 h 13 min

    Merci pour ce résumé Marie-Julie. Je regrette vraiment de ne pas avoir pu y participer et en même temps je craignais un peu l’effet masse avec ces 250 blogueurs. N’ayant assisté qu’à l’édition 2016, je n’ai pas de point de comparaison mais je trouvais qu’on était déjà pas mal, alors je n’ose imaginer cette année.

    Cela ne m’enlèvera tout de même pas l’envie de venir au WAT18 ! Mais pas avec 500 blogueurs hein ! 😀

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 19 avril 2017 - 6 h 21 min

      Je pense qu’on arrivera à trouver un certain équilibre. C’est un beau succès en tout cas! Au plaisir de te recroiser l’an prochain!

  • Répondre marleneetlou 19 avril 2017 - 15 h 11 min

    C’est vrai que c’était bien court mais tu as su bien tout résumer en mots, en photos et avec ta vidéo (montée si rapidement…whaou !!). J’aurai vraiment souhaité échanger plus avec toi mais j’espère le faire une toute prochaine fois. En attendant, je te souhaite une belle continuation et de beaux voyages pour ces prochains mois ! Marlène

  • Répondre Franck et Richard 20 avril 2017 - 10 h 51 min

    Toujours un réel plaisir de te retrouver en tout cas en France ou au Québec ❤️❤️❤️
    Et bravo pour tes derniers ouvrages qu’on va s’empresser de dévorer 😉

  • Répondre Rattana 20 avril 2017 - 13 h 11 min

    J’ai trouvé cette édition très bien réussi. Les conférences étaient très intéressantes. Je suis tout à fait d’accord avec toi lorsque tu parles « d’écrit  » . C’est la base d’un blog Les mots même si Les vidéos et Les photos sont très tendance en ce moment encore plus pour Un blog de voyage. Mais parfois je me dis qu’une simple photo ne suffit pas à nous faire voyager plus, Les mots sont complémentaires …En tout cas ce fut Un plaisir de t’avoir revu. 🙂

  • Répondre Salon des blogueurs voyage | WAT17 retour d'expérience 28 avril 2017 - 1 h 57 min

    […] | Bloguer sur le voyage, d’abord une passion Les Best Jobers | We Are Travel 17, Bilan et Clic d’Or Évasions Gourmandes | Blogueur voyage […]

  • Répondre Johanne Landry 1 juin 2017 - 11 h 53 min

    Merci pour ce compte rendu. Je viens tout juste d entrer plus sérieusement dans l univers du blogue de voyage et tout me fasciné

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :