croisière Europe

L’Adriatique en yacht privé… ou presque

13 octobre 2015

Ulysse était un sacré baratineur. C’est la première chose qui me vient à l’esprit en mettant le pied sur l’île de Mjiet, en Croatie.

L’eau cristalline dans laquelle le héros d’Homère aurait été entraîné après avoir dérivé pendant neuf jours accroché à une épave invite à la baignade. Il suffit de plonger les yeux dans ses reflets turquoises pour voir le temps s’arrêter. On se surprend à rêver que le bateau reparte sans nous…

En ce mois d’août, l’île respire le calme malgré les hordes de touristes qui ont envahi toute la Croatie. Il faut dire que les gros navires de croisières n’ont pas le loisir d’accoster ici, comme c’est le cas à Dubrovnik, par exemple. Seules les embarcations de taille plus modeste peuvent mouiller près de l’île. Il faut ensuite se rendre sur la terre ferme à bord de petits bateaux.

Ça tombe bien : je navigue à bord de L’Austral, splendide yatch de 132 cabines du Ponant, croisiériste de luxe basé à Marseille.

Entre fiction et réalité

Mijet compte peu d’attractions touristiques. C’est ici que le personnage d’Ulysse aurait été «retenu prisonnier» pendant sept ans par Calypso (pfff!). Moi, je pense surtout qu’il avait envie de s’envoyer en l’air avec une déesse dans un décor de rêve. Avec l’immortalité en prime, disons que l’offre était tentante.

L’île d’Ogyrie, «c’était la plus belle île de toutes les mer et les océans». Ce qui prouve que Mijet et Ogyrie ne font qu’une? Selon Aristid Vučetić, écrivain de Dubrovnik, seule Mijet a une caverne correspondant à la description de celle d’Homère. Plusieurs autres détails pointent dans la direction de cette île dalmate, notamment le nombre de fontaines – quatre -, la végétation et les oiseaux décrits par Homère, toujours présents.

N’empêche, il a fini par partir, le bel Ulysse. L’auteur raconte que c’est parce que les dieux de l’Olympe, Zeus en tête, ont sommé Calypso de le laisser aller retrouver sa femme et son fils à Ithaque. Moi je pense qu’il y avait anguille sous (la fort jolie) roche et qu’il en a tout simplement eu marre de sa dominatrice. L’éternité c’est long, surtout vers la fin, paraît-il. Alors s’il avait déjà besoin de changer d’air après sept ans…

La suite sur Avenues.ca!

photo-11

J’étais l’invitée du Ponant. Toutes les opinions émises sont entièrement les miennes.

À lire également: À chacun sa croisière!8 jours en mer résumés en 15 clichés Instagram, D’Athènes à Venise à bord de L’AustralLa vie à bord de L’Austral, 24 heures à Athènes avec un enfant, Rendre visite à Apollon, Un pirate qui aimait trop la mousse au chocolat.

Suivez-moi sur TwitterFacebookInstagramVineGoogle+ et YouTube!

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :