Uncategorized

Devenir journaliste voyages

21 février 2009

travel-writerPour faire suite à mes récents billets sur le journalisme à la pige, voici quelques conseils qui me semblent fort pertinents à propos du travel writing :

1) Find a Good Hook: Take a fresh point of view on an old subject or look for unusual new stories. Many of the places you will write about have been written about before, so you need to find something new and original to say that will grab a reader’s (and an editor’s attention.)

2) Be a Reporter:  Traveling as a writer is different from traveling as a tourist. Take notes, ask questions, get quotes and notice the little details of your trip.  How much did it cost, how long has it been open, how many people have visited, etc. Travel writing has been described as part reporting, part dear diary and part providing traveler information.

3) Write Vividly:  Your goal is to paint a picture with your words and take the reader on a journey…even though they’ve never left the couch.  Include sensory details. What did it taste like? Look like? Feel like? Smell like? What did the experience remind you of?  Bring a sense of place to your story.

4) Read Other Travel Writers: For inspiration, read other travel writers to get a feel for what’s out there and what makes good writing. Dissect the elements of their writing. Some of the most famous travel writers are: Bill Bryson, Tim Cahill, Paul Theroux, Ryszard Kapuscinski, Bruce Chatwin, etc.

5) Know Your Audience: Get familiar with the publication you want to pitch. Ask yourself who their audience is. Is it young males who like snowboarding, teenage girls, parents with young children? What types of stories does this publication feature? What kind of story could you write that would fit in with their style?

6) Pitch An Editor:  Craft a well written, succinct paragraph outlining what your story is about, why it’s relevant for their publication, why it’s important to cover now, and why you’re the best person to write it.  If you’ve never had anything published before, it may be best to look online. Blogs, magazines, online communities offer more opportunities to get your work out there.

Source: GoNOMAD.com (Via Mediakitty sur Twitter)

P.S.: Difficile de trouver un équivalent à «travel writer» en français. «Journaliste spécialisé en voyages»? Un peu long…

Vous pourriez également aimer

11 Commentaires

  • Répondre Anne Marie Parent 24 février 2009 - 2 h 08 min

    On dit souvent journaliste touristique.
    Anne Marie

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 24 février 2009 - 8 h 18 min

    @Anne Marie Parent: En même temps, je vois une grosse nuance entre «tourisme» et «voyage»… non?

  • Répondre Sandra Doyon 27 février 2009 - 11 h 36 min

    Je suggère journaliste-touriste, journaliste-voyageur, chanceux journaliste, journaliste opportuniste. Genre. tsé.

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 27 février 2009 - 14 h 57 min

    :-)))

  • Répondre Chloé 9 septembre 2010 - 10 h 33 min

    Il me semble que l’expression exacte est: écrivain-voyageur. Ce qui sonne beaucoup mieux que touriste.

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 9 septembre 2010 - 11 h 18 min

    @Chloé: Ça nous ramènerait donc au bon vieux débat «qu’est-ce qu’un écrivain»? Pour moi, c’est un auteur dont la réputation littéraire n’est plus à faire. Dans ce cas-ci, on parle plutôt de journalisme. Il est vrai que les deux sont assez proches dans le cas de reportages touristiques, mais je trouverais horriblement prétentieux de me définir comme une «écrivaine-voyageuse» (au Québec, on féminise «écrivain»)!!! Le «travel writer» me semble tellement plus simple et dépourvu d’ambiguïté… 🙂

  • Répondre Arnaud 17 mai 2011 - 12 h 47 min

    Merci pour tout ces conseils !
    J’ai découvert ton site en cliquant par hasard sur un de tes commentaires sur un blog de voyageur. Bonne continuation Marie-Julie !

  • Répondre Tiphanya 5 juin 2011 - 9 h 55 min

    Ce billet est aussi très intéressant et j’ai du coup une petite question. Je pars au Kirghizstan cet été, destination totalement inconnue des Français (je suis française). Est-ce que je dois essayer de contacter des rédactions avant ou seulement à mon retour ? En sachant que j’ai déjà des thèmes de recherches à faire sur place…
    Merci de ton aide.

  • Répondre arali 8 juillet 2012 - 15 h 50 min

    la fai par hasard .
    me plai ce terme journaliste voyageur ! j sen que un voyage c’est deja un outile pour apprendre et voir new culture .
    bon chance Marie.
    amitie .
    arali tamanrasset algerie

  • Répondre Émylie TM 13 août 2015 - 14 h 02 min

    Je ne veux pas relancer le débat… mais le terme québécois officiel pour « travel writer » (selon l’OQLF) est « chroniqueur de tourisme ». Ceci dit, je suis d’accord avec toi Marie-Julie, « travel writer » est beaucoup plus vaste et comprend à la fois les journalistes/chroniqueurs et les auteurs.

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 18 août 2015 - 22 h 12 min

      Un chroniqueur, un journaliste et un auteur de voyages = pas la même chose. Travel writer englobe tout ça en anglais…

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :