Canada Québec

10 restos coups de coeur au Québec

15 juillet 2017
Au cours des dernières années, j’ai eu de nombreux coups de coeur resto un peu partout au Québec. Voici quelques-uns de mes meilleurs souvenirs gastronomiques, toutes régions confondues et sans ordre particulier.  J’écarte les casse-croûtes, mais conserve tout de même des restaurants plus « à la bonne franquette ». Je vous présente, par ailleurs, seulement les établissements qui sont toujours ouverts. Mon critère principal : que le souvenir de ces repas me fasse encore saliver !

Chez St-Pierre, Rimouski, Bas-Saint-Laurent

Plusieurs copains m’ayant vanté la cuisine de Colombe St-Pierre, mes attentes étaient aussi élevées que l’Everest. Malgré tout, je n’ai pas été déçue. Tout, absolument tout, y était parfait. Les produits saisonniers déterminent le menu. L’ardoise change au gré des arrivages. Chez St-Pierre justifie à lui seul la route pour se rendre jusqu’au Bic !

Le Hatley, North Hatley, Cantons-de-l’est

Un cocktail avant de passer à table ?

Parfois, le contexte contribue à rendre une expérience encore plus mémorable. Ce week-end-là, ma famille et moi avons eu un accident de voiture. L’avenant personnel du Manoir Hovey nous a accueillis avec une chaleur qui mettait un baume sur les heures précédentes. Tout s’est avéré divin, de la mise en bouche au dessert. Ici, le menu change au fil des saisons. Ma fille 10 ans a tellement aimé son repas qu’elle nous a demandé, le jour suivant, si on pouvait y retourner. « Je paierai avec mes économies ! » Nous n’avons pu acquiescer à sa demande ce jour-là, mais ce n’est que partie remise.

Villa Estevan, Grand-Métis, Gaspésie

Ce restaurant situé dans une maison historique, en plein coeur des Jardins de Métis, fait partie de mes souvenirs les plus marquants du road trip à travers le Québec Maritime réalisé en 2015 avec mon amie Marie-Ève Blanchard et nos filles. Moi qui suis une carnivore assumée, j’ai été renversée par la variété de végétaux qui s’est retrouvée dans mon assiette ce jour-là. Dès la mise en bouche, la cuillère de floraison (photo de la une) m’a conquise. Et la suite a été à la hauteur ! Si vous en avez l’occasion, allez jeter un coup d’oeil au potager du chef Pierre-Olivier Ferry.

Toqué!, Montréal

Une évidence. Impossible de ne pas souligner la constance de cette institution, qui reste une référence malgré le nombre hallucinant de restaurants qui ouvrent (et ferment) dans la métropole. Pour quelqu’un comme moi qui bouge beaucoup, tester toutes les nouvelles tables constitue une mission impossible. C’est pourquoi  je recommande Toqué! chaque fois que des visiteurs de passage cherchent à goûter les saveurs du Québec à leur meilleur. Une valeur sûre !

La Maison du pêcheur, Percé, Gaspésie

Maison du pêcheur

Bien que chacun des restaurants de cette liste m’ait ravie, c’est celui-ci qui me revient le plus souvent en mémoire, sans doute à cause de mon amour de tout ce qui vient de la mer. Homard, fruits de mer, poisson, grillades… Je me rappelle de la fraîcheur de chaque ingrédient, du vin s’accordant parfaitement au contenu de notre assiette et du sourire un peu gaga que j’avais en goûtant chacun des plats. Haut de gamme, mais pas guindé pour deux sous. J’irais toutes les semaines si j’étais plus proche… et plus riche! À noter que le restaurant est déménagé cette année. La copine Véro en a aussi parlé sur Avenues.ca.

La Table des Roy, Étang-du-nord, Îles de la Madeleine

La Table des Roy

La cuisine du terroir de Joanne Vigneault, aussi derrière Gourmande de nature, reconnu pour ses ateliers de cuisine, se déguste dans une chaleureuse petite maison. Bigorneaux, couteaux, flétan, huîtres, moules, loup-marin, chevreau… Tout, sur la carte de ce resto qui a ouvert ses portes il y a 35 ans, fait saliver. Relire le menu changeant au gré du temps et des inspirations deux ans après ma visite m’a immédiatement ouvert l’appétit ! Ouvert de juin à septembre.

Chez Julie, Havre-Saint-Pierre, Côte-Nord

Qui veut du homard ? Ici, on se fiche bien du décor parce que le contenu de l’assiette nous fait, de toute façon, oublier tout le reste. Que vous préfériez le crabe, les pétoncles ou la morue, vous quitterez cet endroit qui ne paie pas de mine le sourire aux lèvres. Un excellent rapport qualité / prix !

Chez Boulay, Québec

Je vais souvent à Québec en coup de vent et prends rarement le temps de découvrir de nouveaux restos. Jamais, par contre, je n’oublierai celui-ci, où j’ai atterri en plein après-midi, alors que le mercure affichait environ -20. J’en garde le souvenir d’une des meilleures soupes réconfortantes de ma vie ! J’y suis retournée le lendemain. Un conseil : réservez.

Au Pied de cochon, Montréal

Poutine au foie gras

La première fois que j’y suis allée, le plateau de fruits de mer m’a amenée au septième ciel. Les fois suivantes, je n’ai pas résisté à la viande. Et oui, je fais partie de ceux qui a-do-rent la poutine au foie gras !

Sagamité, Wendake

Composée de cerf, de wapiti et de bison, la Potence des trois panaches de Sagamité, m’a comblée. Miam !

La potence

Bonus

Pour les dents sucrées comme moi, j’ajoute Patrice Pâtissier, à Montréal, qui me semble indétrônable même si l’on trouve plusieurs autres excellents pâtissiers dans la métropole, et Choco mango, à Val d’or, en Abitibi-Témiscamingue, parce que l’histoire d’Olga, la propriétaire est aussi délicieuse que les glaces et le chocolat qu’elle concocte avec passion !
J’aurais bien aimé vous présenter quelques bonnes tables de Charlevoix, région fort inspirante pour les gourmands, mais le restaurant dont j’avais l’intention de vous parler n’existe plus. J’y retourne la semaine prochaine, alors j’espère avoir de nouveaux coups de coeur ! Par ailleurs, je n’ai pas encore été conquise par des restaurants de ma région natale, le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Comment, de toute façon, trouver un repas là-bas qui me comblerait autant que la tourtière classique de ma mère ? N’empêche, j’enquêterai lors de mon passage dans la région dans deux semaines !
* Notez que je ne suis encore jamais allée chez Joe Beef ni Vin Papillon, deux tables montréalaises qui semblent faire l’unanimité autour de moi.

À lire également :

Passion poutine

47 coups de coeur au Québec

Gaspésie : des restaurants d’attractions touristiques misent sur les produits locaux

Charlevoix gourmand

Choco mango et sourire contagieux

Suivez-moi sur TwitterFacebookInstagram, Snapchat (@Technomade) et YouTube !

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :