Réflexions

7 raisons pour lesquelles j’aime prendre l’avion

17 février 2014

1- L’excitation. Ce sentiment que tout peut arriver, surtout le meilleur.  La certitude du dépaysement. La concrétisation d’un désir qui n’a fait que croître les jours, les semaines ou les mois précédant le voyage. L’avion n’est pas que le véhicule : il est aussi le point de départ d’une nouvelle aventure. Le point A.

2- Les aéroports. Je sais, je sais. Les douanes, les fouilles et tout le tralala – c’est chiant. Mais où, ailleurs que dans un aéroport, peut-on voir autant de gens d’autant de nationalités? Je fais partie de ceux qui arrivent tôt juste pour avoir le temps d’observer la foule. Je ne me lasse pas de son ballet parfois gracieux, souvent maladroit. Le choc des cultures dans toute sa splendeur. J’aime aussi fouiner un peu partout. Où se trouve la salle de prière? Le meilleur endroit pour faire la sieste? Y a-t-il un spa? Un gym? Une expo à voir? Un resto surprenant? Non, je ne m’y ennuie jamais.

2- Le ronron de l’avion. Il suffit que le moteur se mette en marche pour que Morphée me prenne dans ses bras. Dire qu’il passe son temps à déserter mon lit, le salaud!

3- Les mauvais films. J’adore regarder des films en vol. Comme je m’endors généralement au bout d’une quinzaine de minutes, ils ont intérêt à être juste assez mauvais. J’en ai quand même aimé plusieurs, remarquez. The Butler m’a tenue réveillée pendant deux heures lors d’un vol Abou Dhabi-Toronto (un exploit !). Sans parler de ceux qui m’ont fait pleurer toutes les larmes de mon corps, comme The Artist

4- Le temps qui s’arrête. L’avion nous propulse vers d’autres fuseaux. Mais pendant que nous survolons la Terre, nous sommes suspendus entre l’avant et l’après, le passé et le futur, hier et demain… On s’y perd. Ça tombe bien : me perdre me grise. Oublier ce qu’il y a derrière, ne pas penser tout de suite à ce qu’il y a devant. Pendant le voyage, le temps suspend son vol. Je suis là, dans l’instant, entre parenthèses, à attendre mon rendez-vous avec l’ailleurs. Au fond, l’avion est une salle d’attente en mouvement où l’on nous sert à boire.

5- Charlotte Gainsbourg. Certains artistes sont faits pour le voyage. En avion, en train ou en bus, j’aime boire les paroles de ceux que je ne fais qu’entendre autrement, lentement, à petites gorgées. Charlotte Gainsbourg fait partie de mes compagnes de voyage de prédilection.  AF607105 est sans doute l’une des chansons que j’ai le plus écoutées dans les moyens de transport ces dernières années. 

6- L’absence de toute trace de culpabilité. Personne ne peut me joindre. Je ne peux pas travailler efficacement. J’ai le droit de décrocher complètement et de ne penser qu’à moi.

7- Le point B. Parce qu’il y a encore 25 autres lettres à l’alphabet. Et qu’après, on peut toutes les mélanger et recommencer. Descendre de l’avion et se planter dans une nouvelle terre qu’on fera sienne un peu plus à chaque pas. On voyage aussi pour s’approprier des petits bouts du monde qu’on emportera avec soi sur le vol de retour.

P.S.: Il y en aurait sûrement au moins sept autres pour lesquelles je n’aime PAS prendre l’avion, mais si vous avez parcouru ce billet, vous avez déjà une bonne idée de ce qui m’irrite… 😉

P.P.S.: En me relisant, je réalise que plusieurs de ces raisons pourraient aussi s’appliquer au train. Vous l’aurez compris: j’aime le voyage pour tout ce qui le précède, pour le mouvement et le trajet autant que la destination elle-même. Pour les souvenirs qui resteront, aussi.

MÀJ 18 février: Comment ai-je pu oublier de mentionner les paysages vus d’en haut? Quand je peux avoir un hublot, je prends toujours une tonne de photos. Je ne me lasse pas de découvrir le monde à vol d’oiseau.

 À lire également: Les 10 commandements du voyageur moderneConfession d’une journaliste-blogueuse de voyageLa pulsion du voyage Mais jusqu’où?L’exil chez soi.

Vous pouvez me suivre sur TwitterFacebookInstagramGoogle+ et YouTube.

Vous pourriez également aimer

16 Commentaires

  • Répondre ChrissandVoyage 17 février 2014 - 16 h 58 min

    Pour ma part, j’aime beaucoup me tapé un nombre incroyable de films que j’ai pu loupé durant les derniers mois au cinéma. Les plateaux repas (enfin ça dépend des compagnies…) et les boissons à volontés!
    Tu pourrais faire le même article sur les 7 raison pour lesquelles tu détestes prendre l’avion 😉

  • Répondre Amandine@Unsacsurledos 18 février 2014 - 5 h 20 min

    J’aime les coïncidences et hasard des dates : je tombe sur ton article le jour où je publie mes 8 raisons de ne pas aimer l’avion ! Disons que nous sommes complémentaires ! 😉
    http://www.unsacsurledos.com/8-raisons-pour-lesquelles-je-naime-pas-prendre-lavion/

    Si notre parti pris est différent, j’aime par contre ta conclusion : j’aime le voyage pour le mouvement qu’il implique autant, voire plus, que la destination elle-même ! … Mais je n’aime quand même pas l’avion !

  • Répondre Beatrice 18 février 2014 - 10 h 14 min

    J’aimerais bien être d’accord avec toi, mais les turbulences, le manque d’espace et tous les autres désagréments font que je déteste l’avion plus que tout!

    Bon, c’est un lééééger choc post-traumatique suite à une “mini” chute de quelques milliers de pieds après que l’avion dans lequel je me trouvais se soit trop approché d’un typhon en 2002, mais la haine reste là 😉

    Je crois que je vais aller lire le billet d’Amandine 😉

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 18 février 2014 - 10 h 21 min

      Ah! Les maudits typhons… J’ai fait un vol Hong Kong-Taipei en plein dedans en 2001. Impression d’être dans une montagne russe et mémés qui faisaient leur chapelet bouddhiste en prime! Pourtant, j’aime encore prendre l’avion, même si les turbulences m’inquiètent toujours un peu moi aussi (le pire bout de cette saga a tout de même été le fait d’être coincée à l’aéroport de Taipei pendant 24 heures parce que tout était inondé autour. Et c’était le jour de mon anniversaire!).

    • Répondre Amandine@Unsacsurledos 18 février 2014 - 10 h 26 min

      Bienvenue du côté obscur Béatrice ! 😉
      Je peux comprendre ton “petit” traumatisme : il y a de quoi !

      Et bienvenue chez moi pour lire les contre-arguments ! :p

      • Répondre JDroadtrip 19 février 2014 - 9 h 26 min

        Qu’est que j’aimerais penser comme ça aussi, moi une turbulence ou un mini trou d’air me suffit pour pleurer alors un typhon…. je crois que je pourrais mourir de peur !

        Moi qui doit prendre l’avion bientôt, je suis servie 🙂

  • Répondre A Montrealer Abroad (@amontrealer) 18 février 2014 - 10 h 51 min

    Ça te donne aussi une excuse pour t’acheter plein de bonbons. 😉

  • Répondre Alima@Ave voyage 19 février 2014 - 21 h 31 min

    Moi ausii j’adore prendre l’avion! Mais je suppose que c’est parce que je ne suis jamais tombée dans un typhon ou traversé une turbulence vraiment turbulente que je suis toujours aussi pressée d’y monter! Un truc que je déteste parcontre ce sont les formalités à l’aéroport. ça me stresse toujours!

  • Répondre Nathalie 20 février 2014 - 14 h 59 min

    J’adore voyager! Pas besoin d’excuses pour partir, juste d’un peu d’argent pour le billet d’avion. Au fait, juste me promener en avion j’adore. C’est d’ailleurs pourquoi il y a plus d’un an, je me suis lancée dans le projet d’obtenir ma licence de pilote. 🙂 Je ne me lâche pas du “feeling” de voler et de la vue d’en haut!

  • Répondre Bruno Votre Tour Du Monde 21 février 2014 - 6 h 25 min

    C’est vraiment marrant, j’avais ce débat la semaine dernière avec des amis, et j’en arrivais à la même conclusion que toi.
    Prendre l’avion pour moi est toujours une chance et un privilege. Pouvoir admirer la terre, les nuages à perte de vue, les paysages à couper le souffle …
    Non, vraiment, c’est toujours un rêve éveillé ! 😉

  • Répondre Sylvain 24 février 2014 - 13 h 59 min

    Le meilleur endroit pour faire la sieste? Sans contredit les lieux de prière; une expérience mystique
    Le contexte : Arrivé à l’aéroport de Bruxelles à minuit. Mon vol est 8 heures plus tard (très mauvaise planification de ma part, mea culpa. Je suis debout depuis 6.00am, une journée complète dans les trains (re-mauvaise planification mea-maxima culpa, je mérite le fouet)
    Donc, je suis à l’aéroport de Bruxelles, l’air un peu zombie. Je me couche sur le plancher, la tête appuyée sur mon sac à dos. Le teraso n’est pas exactement un synonyme de confort. A cela il faut ajouter la lumière très vive de l’aéroport. Sans compter les autres zombies qui eux aussi ont mal planifié leur itinéraire et que j’observe du coin de l’œil. Un passeport est si vite disparu.
    1.00am : après une heure d’inconfort, je me lève à la recherche d’un meilleur endroit. J’entre alors dans la petite chapelle, légèrement en retrait.
    Et là, gracia, alléluia : planchers de bois, autrement plus confos, lumière tamisée et personne d’autre que moi et le ti-jésus sur une croix. Un véritable 5 étoiles. J’y ai dormi jusqu’à l’enregistrement.

  • Répondre Julien 24 avril 2014 - 16 h 56 min

    Moi aussi j’adore prendre l’avion. L’avion me fascine: comment une telle masse peut voler? c’est quand même dingue. Et quelle magie: on peut quitter un lieu où il fait -30 et descendre de l’avion à l’autre bout du monde où il fait 40…

  • Répondre souhila 23 décembre 2014 - 3 h 35 min

    J’adore l’avion surtout quand ca decolle et quand ca atterrie on a l’impression d’etre dans un manege.Mais ce que j’aime le plus c’est…LA NOURRITURE et ce que je deteste le plus c’est d’avoir mal aux oreilles j’espere que vous avez quelque conseil a me donne ? Les turbulance ca me fait super flipper et surtout que je pars demain au bled dans mon bled Air Algerie je me demande comment les pilotent trouve ca amusant ? Repondez moi vite pour le mal d’oreille s.v.p et moi je crois que vais aller dans le cite d’Amandine!allez j’y go!

  • Répondre 8 raisons pour lesquelles je n’aime pas prendre l’avion 5 octobre 2017 - 9 h 44 min

    […] L’avion possède d’indéniables qualités : en quelques heures seulement, vous voilà à l’autre bout du monde. Philéas Fogg peut aller se rhabiller ! D’ailleurs, petit hasard du calendrier, je découvre ce matin un article de Marie-Julie de Taxibrousse avec ses 7 raisons pour lesquelles elle aime prendre l’avion. […]

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :