Europe Gourmandise

Pourquoi visiter la Toscane?

27 août 2013
Francesco Buffi (Baricci)

Francesco Buffi (Baricci) devant les vignes de sa famille, à Montalcino

Il suffit d’une photo pour comprendre pourquoi la Toscane attire des hordes de touristes chaque été (je ne parle pas forcément du charmant viticulteur de la photo ci-haut, hein;-).  Même sur papier glacé ou sur l’écran de l’ordinateur, ses villages bucoliques envoûtent. On se surprend à rêver d’une vie comme celle de Frances Mayers, auteure du roman à succès Sous le soleil de Toscane, qui a tout quitté sur un coup de tête pour acheter une propriété dans la région. Et une fois sur place, c’est encore pire… tellement c’est encore mieux!

Si vous n’êtes toujours pas convaincus, voici dix raisons qui risquent de vous donner envie de prendre le premier avion pour découvrir les environs. À lire dans l’ordre ou dans le désordre.

Le rythme

On ne visite pas la région en mode «speed»: on prend son temps. On contemple.  Hume. Goûte. Un espresso ici, un gelato là… On flâne, le regard oscillant entre l’horizon et les petites boutiques qui recèlent de produits locaux et d’œuvres d’artistes des environs.  Nous sommes, après tout, dans la région qui a vu naître le mouvement slow food!

Fontodi, Chianti Classico

Fontodi, Chianti Classico

La gastronomie

Qu’on s’arrête pour une visite à Podere Le Fornaci, fromagerie biologique du Chanti où les sympathiques hôtes nous font découvrir leurs produits (visites en matinée seulement), ou chez Pruneti, à San Polo, où les deux charmants frères proposent de déguster leurs meilleures huiles d’olive (sur rendez-vous), un seul mot: ravissement. Les produits régionaux sont mis de l’avant et la qualité des aliments est indéniable.

Pâtes fraîches avec ricotta, huile d'olives, courgettes et menthe.

Pâtes fraîches avec ricotta, huile d’olives, courgettes et menthe.

Ah! Le charme de la Toscane... (Visite chez Prunti)

Ah! Le charme de la Toscane… (Visite chez Pruneti)

Dégustation d'huiles d'olives Pruneti

Dégustation d’huiles d’olives Pruneti

Axée sur le terroir, la cuisine nous en met plein les papilles. Soupe ribollita (légumes avec du pain), picis (pâtes qui s’apparentent à des spaghettis faits à la main), schiacciata (aussi appelé focaccia), porchetta (cochon), alouette! Difficile de sortir de table sans avoir envie de déboutonner son pantalon.

Vacances Transat offre des séjours écogastronomiques depuis le printemps 2012. Ces forfaits comprennent les nuitées à l’hôtel, la location d’une voiture et des repas dans restaurants membres de Slow Food. Une formule semi-organisée qui permet de savoir où l’on s’en va tout en gardant une certaine flexibilité.

380179_10150808437176039_456713300_n

Chianti

156128_10150807066576039_2071958197_n

Montalcino

Montalcino

LA SUITE SUR MSN.CA!

Ce reportage a été réalisé en mai 2012 suite à une invitation de Vacances Transat.

À lire également:  La Toscane d’une viticultrice québécoise, Italia, mi amore, Carte postale de la Toscane, 10 raisons d’aimer RomeBienvenue à BlogVille, Italie et mes billets sur l’Italie sur EnTransit.ca.

Vous pouvez aussi me suivre sur TwitterFacebook et Instagram.

Vous pourriez également aimer

2 Commentaires

  • Répondre josiecoccinelle 27 août 2013 - 21 h 57 min

    Ça donne vraiment envie d’y aller!

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :