États d'âmes Europe Fragments Sur la route

Instantané barcelonais

21 septembre 2011

Deux vieillards assis sur un banc public. Je m’approche pour demander mon chemin, pointant le zoo sur ma carte. Le premier m’indique la rue voisine avec sa canne. Le second pointe dans l’autre direction.

Une dame s’approche. Puis une autre. La discussion s’anime. Un autre quidam s’en mêle. Personne ne semble d’accord.

Je ne comprends rien, mais j’ai le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Ce sont ces moments d’une apparente banalité dont je me souviens toujours, des années plus tard.

Après quelques minutes, tous s’entendent pour me pointer la même direction.  Le premier homme s’appuie sur sa canne, l’air résigné.

C’est pourtant lui qui avait raison.

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre Catherine Lefebvre 21 septembre 2011 - 8 h 47 min

    J’adore.

  • Répondre Paula 21 septembre 2011 - 21 h 28 min

    Je vois tellement la scène! 🙂

  • Répondre Marie l'urbaine 6 octobre 2011 - 20 h 57 min

    Encore ! BIs ! Miam !

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 8 octobre 2011 - 19 h 43 min

      Si tu savais à quel point je savoure ces petits moments… Peut-on se lasser de voyager? Je ne crois pas.

    Répondre à Marie l'urbaine Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :