Caraïbes

Voyager sans voiture

11 juin 2009
plagephilipsburg

Plage, à Philipsburg

Parfois, certaines recherches par mots-clés attirent particulièrement mon attention. Ce matin, j’ai vu la question «que faire a saint martin sans voiture» (sic) à travers les «Halle Berry» (pouvez-vous bien me dire comment on peut atterir sur mon blogue en Googlant seulement son nom? Il y a 18 800 000 entrées!) et autres «plages des Caraïbes» de la liste de termes utilisés par les internautes lors de leurs recherches.

Alors voilà, pour la personne qui a lancé cette question, une réponse révolutionnaire: prendre le bus (en réalité, des minibus)! Oui oui, un véhicule qui accueille plus de cinq personnes! Ça existe! À Saint-Martin, il suffit de lever la main pour que le chauffeur s’arrête. C’est très facile d’en trouver entre Philipsburg et Marigot, par exemple. Et ça ne coûte que quelques dollars. Renseignez-vous sur place pour connaître les meilleurs endroits où vous poster. Autre option: partager un taxi avec d’autres voyageurs. Ou prendre part à une excursion de groupe…

Ça me rend dingue, cette dépendance mondiale aux voitures. J’adore voyager en Asie parce qu’il est très facile de s’y déplacer (du moins, dans les coins que j’ai visités). Les trains et les bus sont nombreux et les départs, très fréquents (oui, je sais, il y a beaucoup de monde, alors ils n’ont pas le choix). 

En Europe, le TGV est mon moyen de transport de prédilection. Rapide et surtout, efficace. À l’extérieur des grandes villes, ça se complique un peu, mais jamais assez pour m’empêcher de me déplacer. Je me souviens par exemple avoir un peu galéré dans le Beaujolais avec les autobus, mais je suis toujours arrivée à me débrouiller (même avec la poussette!).

Alors oui, on PEUT voyager sans voiture! Pas partout (heureusement que de gentils samaritains nous ont aidés l’été dernier dans les Maritimes parce que les transports en commun y étaient quasi-inexistants), mais la facilité de se déplacer fait aussi partie de mes critères lorsque vient le temps de choisir une destination vacances. Je m’obstine à voyager en utilisant le plus possible les transports en commun et les taxis, selon les situations. Rien à faire, je n’aime pas les voitures (pas pour rien que je n’ai toujours pas de permis de conduire)!

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre Etolane 11 juin 2009 - 12 h 55 min

    Je peux comprendre ton aversion pour les voitures, j’ai du m’y résoudre en m’installant dans ma brousse où aucun transport en commun n’existe mais je ne peux m’empêcher de me sentir “attristée-scandalisée” de remarquer tous ces automobilistes solitaires durant l’heure de pointe…. J’aime cette façon que tu as de pensé à voyager hors des sentiers battus! 😉 Je n’ai jamais compris pourquoi l’Amérique refusait le TGV. C’est en effet si rapide et efficace…

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 11 juin 2009 - 16 h 34 min

    @Etolane: Moi je rêve d’un TGV Montréal-New York… :-)))

  • Répondre Cecile Gladel 11 juin 2009 - 17 h 20 min

    T’es plus écolo que moi dans ce cas. En tout cas, je ne sais pas comment on fait aux États-Unis pour se déplacer sans voiture. J’ai bien l’intention de tester tout ça à L.A. en août prochain !
    En Auvergne, ma région d’origine, l’une de mes amies a loué une voiture en octobre dernier. Impossible de visiter les volcans d’Auvergne en bus…
    Mais je suis tellement tellement d’accord avec toi. Maudite dépendance à l’auto.
    Lors de son seul voyage au Québec, mon père s’est demandé pourquoi le train, surtout le TGV, n’était pas en service ici….
    J’en rêve moi aussi…et pas seulement pour New-York…
    Un train que je n’ai jamais pris en passant…..Clermont-Ferrand n’est pas desservie par le TGV:((

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 11 juin 2009 - 18 h 35 min

    @Cecile Gladel: Plus écolo que toi? Tu veux rire! Je suis accro aux essuie-tout (je sais, c’est mal)! La vraie raison est que je déteste les voitures pour une raison que j’ignore. Pour moi, l’automobile n’est pas le symbole de la liberté, mais une chaîne. Et Dieu sait que j’ai horreur d’être enchaînée!
    J’ai horreur de l’objet en lui-même, de son odeur, de ce qu’il représente, TOUT. J’ai déjà suivi des cours de conduite et j’ai abandonné. En plus, je trouve que les automobilistes ont un sérieux manque de savoir-vivre (c’est pire depuis que je vis en banlieue: presque chaque fois que je sors, je me fais couper par un fou du volant alors que c’est à moi de traverser la rue). Moi, j’aime marcher. Et rêver en regardant par la fenêtre d’un train… C’est vraiment une question de mode de vie dans mon cas. Pas d’écologie. MAIS si c’est la petite part que je peux faire pour la planète, c’est un bonus! 😉
    Cela dit, quand je vais visiter ma famille au Lac-St-Jean, je suis totalement dépendante des lifts des gens qui m’entourent. C’est probablement le seul gros hic. En voyage, je ne vais tout simplement pas dans des endroits reculés, surtout par désintérêt. Je ne suis pas du type «chalet» non plus. Je préfère de loin les villes, ou alors la mer (surtout s’il y a une ville pas trop loin!). Ou l’Asie, où presque tout est accessible en transport public.
    Il y a un seul véhicule qui pourrait m’inciter à prendre mon permis je crois: un vieux Westfalia multicolore (et là, faudrait que je suive un cours de mécanique en plus! Tellement mon genre d’abord! lol)… 😉

  • Répondre Cecile Gladel 11 juin 2009 - 19 h 03 min

    Si tu prends des essuie-tout Cascades en papier recyclé, c’est un moindre mal.

    Vraiment intéressant ton dégout de la voiture…Mais je comprends, tu n’es pas vraiment plein air 😉

  • Répondre sylvain robert 12 juin 2009 - 12 h 32 min

    40 ans, pas de permis! Et même pas perdu à cause de la boisson! Jamais eu. Il y a assez de danger publique sur les routes, j’irais pas en ajouter un autre. Je comprends parfois (j’insiste sur parfois) l’importance d’avoir une voiture. Avec deux kids, c’est plus simple. Mais ce n’est pas impossible en autobus!
    J’ai fait deux voyages en irlande:
    le premier avec sac à dos et autobus (on ne parle même pas du train ici)
    le deuxième avec voiture louée ( ma blonde conduit, ca aide!!)
    Deux voyages complètement différents. Je n’ai fait que les villes desservies par le transport en commun dans le premier. Mais, j’ai tout de même reussi à me rendre sur une minuscule ile (cape clear) sans voiture!! Le bonheur total. Que des sentiers! Ca ralenti notre rythme de vie effrené! Je suis même revenu grâce à une gentille irlandaise qui m’a embarqué sans que je fasse du pouce!!
    Par contre, lors de mon deuxième, la voiture nous a permis d’avoir accès à des endroits magiques que le bus, au mieux, ne fait que traverser. Nous pouvions arreter quand bon nous sembles. Souvenir mémorable: arreter sur le bord de la route, entre deux montagnes, vue splendide, avec DEHORS NOVEMBRE des colocs dans le piton!! J’en frissone!!
    Je n’ai rien contre la voiture. J,en ai contre les tatas qui prennent leur voiture quand l’autobus passe devant leur maison et arrete directement à leur travail. Contre ceux qui sont incapable de faire deux minutes à pied sans prendre leur char. Ceux qui se stationnent devant l’épicerie au lieu de dans le parking. Contre ceux…J’arrete, ca serait trop long.
    Vive la voiture avec modération, vive les mollets d’enfer, vive l’intelligence!!!

  • Répondre JulieT 14 juin 2009 - 5 h 35 min

    On est tout à fait dans ta lignée… Alex et moi détestons voyager en auto…

    Tout le monde nous disait qu’on changerait d’avis lorsqu’on aurait des enfants mais c’est pas du tout ce qui est arrivé… On préfère se forcer à voyager léger (quel beau défi avec des enfants) et se laisser guider par les locaux, à leur rythme. On a même décrété récemment que ce sont les déplacements qui sont fatigants en voyage et qui sont doublement fatigants avec des enfants. Donc on tente de se poser au minimum 3 nuits au même endroit. J’ajouterais même qu’on est tenté de plus en plus à regarder des vacances ou l’on se pose au même endroit et de cet endroit on se déplace en toile d’araignée… tellement plus simple et reposant.

    J’en profite pour te souhaiter un superbe voyage avec Maya. J’espère que les parcs sont chouettes à Paris ;-))

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 14 juin 2009 - 13 h 31 min

    @Cecile Gladel: «Plein air» en ville, ça compte-tu? lol Par contre, j’aime bien la jungle, surtout s’il y a des singes!

    @sylvain robert: J’ai toujours un choc quand je retourne au Lac-St-Jean. J’ai l’impression que les gens ont une «laisse imaginaire» qui les lie à leur voiture… Sitôt sorti de la maison, sitôt dedans.

    @JulieT: Même chose pour nous. Après notre périple fou de l’été dernier à travers le Canada, on avait pris la résolution de s’installer quelques jours au même endroit plutôt que de passer seulement 2-3 nuits dans un lieu. Mais comme je ne vais que 6 (5, à cause du décalage) jours en France, je dérogerai à la règle… Trois nuits à Paris, deux à Morancé. Pour les parcs, je te tiendrai au courant! 😉 Merci!

  • Répondre à sylvain robert Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :