Boulot États d'âmes Fragments Sur la route

La mer, qu’on voit ronfler…

15 mars 2012

Si vous avez envie de me voir grimper dans les rideaux, souhaitez-moi «bonnes vacances» avant un voyage. Bien que j’aime passionnément parcourir la planète, je ne suis JAMAIS en vacances quand je largue les amarres. Les horaires des tournées de presse sont souvent surchargés et les véritables pauses, plutôt rares. Entre le décalage à encaisser et les vols matinaux qui nous forcent souvent à nous lever avant le soleil, la fatigue s’accumule.

Dès que j’en ai l’occasion (et que le paysage ne me garde pas trop captive), je tombe endormie, comme en témoigne la photo ci-dessus prise par Lise Giguère quelque part entre Turtle Cay et Marsh Harbor, aux Bahamas. Il faut dire que le bercement des vagues agit sur moi beaucoup plus efficacement que le décompte de n’importe quel troupeau de moutons.

Suis-je en train de me plaindre? Pas du tout! Simplement de vous dire qu’entre le rêve et la réalité, il y parfois quelques ronflements (ceux de mes collègues, bien sûr).

À découvrir: Les Bahamas autrement et Carte postale des Bahamas.

P.S.: Merci pour la photo, Lise!

Vous pourriez également aimer

4 Commentaires

  • Répondre Gary Lawrence 15 mars 2012 - 20 h 01 min

    J’imagine que tu voulais dire “la mère/qu’on voit ronfler/le long/des golfs verts”?
    Cela dit, vite de même, le bras de ta voisine (ton voisin?) de gauche semble être ta jambe! 😉
    Gary

  • Répondre à Gary Lawrence Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :