États d'âmes

Plaisirs d’été

22 août 2010

1- Passer un dimanche au spa Balnéa avec des copines. Manger comme des reines grâce à l’événement L’Été des chefs. Se faire réprimander parce qu’on parle trop fort.

Avec Karine Charbonneau (à gauche) et Katerine-Lune Rollet (à droite)

2- Constater qu’une jupette achetée cinq ans auparavant nous va toujours (même si moins seyante) malgré les cinq kilos supplémentaires.

3- Balancer l’idée de perdre les cinq kilos gagnés au cours des dix-huit mois précédents. Saliver à l’idée de sa prochaine virée gourmande.

4- Croiser des Twitter friends et d’ex-collègues qu’on a pas vues depuis longtemps à la Coupe Rogers (merci Iris!). Se faire réprimander parce qu’on parle trop fort pendant le match…

Avec Audrey Albicy et Marika Lapointe

5- Se plaindre du réveil qui sonne un samedi matin et réaliser que c’est pour aller se faire masser. Oui, pour le travail.

6- Marcher tranquillement malgré la grisaille en se sentant les avant-bras toutes les cinq minutes parce que la lotion au jasmin et tiare appliquée par la massothérapeute à la fin du soin sent trop bon.

7- Voir qu’enfin, le blogue sur lequel on bosse depuis près d’un an a un look d’enfer. 🙂

Accro aux lunettes de soleil...

8- Assumer totalement ses nouvelles lunettes Maui Jim au look «préfini des années 1980» et piquer la curiosité du chauffeur de taxi en s’auto-tirant le portrait.

9- Bruncher avec une copine qui sort rarement de sa brousse, le chum et la marmaille.

10- Passer un premier week-end sans enfant en quatre ans.

11- Appréhender la fin de l’été, mais célébrer la sortie imminente d’un quatrième livre.

12- Manger une queue de castor à La Ronde après un tournage de La Revanche des NerdZ.

13- Siroter tranquillement un chocolat chaud chez Juliette et chocolat entre deux rendez-vous. Rester à l’intérieur à cause des pu***** de guêpes. Oublier l’heure.

Chocolat chaud Guanaja

14- Télécharger des photos et réaliser que les trois quarts ont été prises par une petite coquine de bientôt quatre ans. Constater le désordre de la maison à travers ses clichés. S’attendrir devant ses autoportraits.

15- Serrer sa fille très fort dans ses bras parce qu’on s’apprête à la quitter pour une dizaine de jours. Sentir tout l’amour du monde dans ce câlin. Se promettre de l’emmener la prochaine fois. Être contente, malgré tout, de réaliser son vieux trip de traverser le Canada en train. Vouloir aller partout, idéalement avec elle…

Vous pourriez également aimer

4 Commentaires

  • Répondre calliope27 22 août 2010 - 2 h 05 min

    C’est adorable !
    PS : Je pleure tellement c’est trognon d’amour.

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 22 août 2010 - 8 h 55 min

    @calliope27 Merci! 🙂

  • Répondre Paula 22 août 2010 - 11 h 41 min

    Quel bel été tu as!!! (oui, au présent, car ce n’est pas encore tout à fait fini…)
    Ça me donne envie de faire mon propre bilan… 🙂

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 22 août 2010 - 22 h 40 min

    @Paula: Je veux lire ce bilan! 😉

  • Répondre à Paula Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :