Réflexions

J’aime…

1 janvier 2010

… les liens tissés grâce à Twitter au cours des derniers mois.

… le virtuel qui rend le réel encore plus riche.

… voyager. Mon bonheur d’être sur la route ne s’élime pas.

… la sincérité.

… le fondant au chocolat des Copains gourmands.

… les deux magnifiques paires de bottes achetées sur un coup de tête juste avant la première neige (et que je ne peux plus porter).

… les siestes avec ma fille.

… constater que mes bases se solidifient.

… les gens qui sont dans ma vie depuis plus d’une décennie et dont l’amitié reste inconditionnelle, malgré la marmaille, le manque de temps et les détours de la vie.

… mes nouveaux amis.

… ne rien prévoir pendant plus d’une semaine comme je viens de le faire.

… le buzz entourant les macarons. Il m’assure ainsi de tomber moins souvent sur des biscuits trop secs!

… que mon homme me ramène sur Terre de temps en temps.

… transmettre ma passion du voyage à ma fille.

… me rappeler.

… avoir les cheveux longs.

… la soupe mexicaine d’Ô gâteries.

… voir mon père de plus en plus ouvert aux autres.

… le sentiment d’être allée au bout de plusieurs rêves et d’en avoir encore des tas en banque.

… être mariée et faire partie d’une famille. Me sentir si bien avec les miens.

… quand ça goûte vrai.

… réaliser que je survis à la banlieue (lol) et que j’y prends de plus en plus mes aises.

… ma langue maternelle. Profondément.

… voir mes amis réussir. Évoluer. Réaliser leurs rêves.

… que ma fille ait adopté un âne comme toutou préféré.

… la solidarité, particulièrement celles entre femmes. Plus que jamais.

… le parmesan. L’Italie m’a vraiment réconciliée avec ce fromage, dont j’avais gardé un horrible souvenir d’enfance signé Kraft.

… bien manger. Cuisiner? Non, je n’en suis pas encore là!

… regarder derrière et ne rien regretter.

… mes contradictions.

… les projets fous. Ce n’est pas parce que je me suis assagie que les idées ne tourbillonnent pas constamment dans ma tête! 😉

… relativiser.

… entamer une nouvelle année sans amertume. Espérer simplement qu’elle soit aussi bonne que celle qui vient de s’achever.

… l’idée d’être un jour très vieille et très fripée, parce que ça voudra dire que j’aurai pu aimer très longtemps! 🙂

Vous pourriez également aimer

6 Commentaires

  • Répondre Annie F 1 janvier 2010 - 20 h 11 min

    J’aime…
    Que tu sois une “vraie” : vraie fine, vraie voyageuse, vraie passionnée, vraie communicatrice… Inspirant tout ça!

  • Répondre Cecile Gladel 1 janvier 2010 - 20 h 45 min

    Moi j’aime ton authenticité qui m’a permis d’accepter mon côté extraverti ! C’est grâce à toi si je ne m’excuse plus d’être moi même 🙂

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 1 janvier 2010 - 21 h 23 min

    @Annie F: Oh! Merci! Au plaisir de te croiser «en vrai» en 2010!
    @Cécile: Ah bon? Eh ben! Tu m’en vois très flattée! De mon côté, c’est ta voix que j’entends quand ma conscience me gronde pour ma surconsommation de produits jetables… hi! hi! hi! hi!

  • Répondre Pierre-Luc 2 janvier 2010 - 1 h 21 min

    On aime aussi LA VIE! =)

  • Répondre Paula 2 janvier 2010 - 14 h 38 min

    J’aime…
    … notre amitié virtuelle qui est devenue un peu plus réelle cette année.
    … te lire.
    🙂

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 3 janvier 2010 - 14 h 24 min

    @Pierre-Luc : Je pense que c’est clair que c’est ce que je sous-entends… 😉
    @Paula: Moi aussi!!!! (Ben, TE lire, je veux dire! lol) XX

  • Répondre à Paula Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :