Accessoires Afrique

Partir en safari : que mettre dans le sac à dos ?

5 mars 2017

Si la préparation côté santé est assez similaire peu importe la destination*, quand vient le temps de faire les bagages, c’est une autre histoire. Que mettre dans mon sac à dos pour la Tanzanie ? Considérant qu’il fait très chaud dans le nord du pays et qu’en plus des moustiques, nous risquons d’être piquées par des mouches tsé-tsé (lisez-vous l’angoisse entre les lignes ?!), je jongle avec l’éternel questionnement du voyageur : porter des vêtements longs malgré la chaleur ou m’asperger compulsivement de chasse-moustiques ? J’opterai pour un mélange des deux.

Un aperçu de la liste des choses à mettre dans mon sac suggérée par Terres d’aventure, outre mon matériel photo, mon iPhone et tout ce que je trimballe toujours partout :

• Sac à dos de rando qui pourra aussi servir de bagage de cabine

• Bottes de marche

• Sandales de marche

• Chapeau

• Lunettes de soleil

• Jumelles

• Veste polaire

• Imperméable

• Lampe frontale

• Gourde

• Couteau de poche

• Moustiquaire

• Comprimés pour purifier l’eau

• Crème solaire

• Savon tout-usage

• Chasse-moustiques

• Serviette

• Vêtements et sous-vêtements

Comme je pars avec ma fille de 10 ans, cela signifie de tout prévoir en double. En pleine croissance, ses vêtements de l’été dernier ne lui font plus. Et ses bottes de marche, encore moins ! Heureusement, de mon côté, j’ai toujours de bonnes bottes de rando et des sandales Chaco qui font toujours très bien leur boulot plus de cinq ans après leur achat.

Histoire qu’elle ait au moins quelques shorts et t-shirts pour le voyage, je passe une commande en ligne dans l’une de ses boutiques préférées. J’ai encore des provisions de savon Campduds de Sierra Dawn, que j’apporte autant dans des destinations exotiques qu’en camping parce qu’il ne sent rien et peut autant servir pour le corps, les cheveux ou la lessive, des comprimés pour purifier l’eau et un couteau suisse (que j’oublierai à la maison !). J’ai aussi des serviettes qui sèchent rapidement, une lampe frontale et une moustiquaire imprégnée de perméthrine que j’ai trimballée un peu partout en Afrique de l’ouest. Des fouilles archéologiques seront toutefois nécessaire pour la retrouver…

À la MEC, où je déniche presque toujours ce que je cherche avant de partir en voyage, je me donne comme mission de trouver au moins un sac à dos de rando, des bottes et des sandales pour ma fille, des jumelles, une moustiquaire et quelques morceaux de vêtements adaptés à ce type de voyage.

Comment choisir des bottes de rando ?

Commençons par le plus difficile : les chaussures de ma fille. Pour les sandales, nous penchons pour un modèle à bouts fermés.

Comment choisir des bottes de marche adaptées à nos besoins ? J’ai posé la question à Marc-André Proulx de la MEC, qui nous a été de très bon conseil.

Choisir des jumelles

Que privilégier entre la mobilité et la performance ? Quand on a un budget limité, c’est souvent le dilemme devant lequel on se retrouve. N’ayant jamais acheté de jumelles, j’ai, encore une fois, profité des conseils de Marc-André. Pour un safari, je veux bien sûr maximiser mes chances de bien voir les animaux. Mais pas au point d’ajouter trop de poids à mes bagages !

Autre grande question : à quel point l’étanchéité représente-t-il un critère important? Quand j’ai acheté mon appareil photo hybride, j’ai opté pour un modèle reconnu pour résister à la pluie (du moins, à quelques gouttes). Dans le cas des jumelles, est-ce que ça vaut la peine d’investir autant considérant que je risque de m’en servir seulement une ou deux fois par an ? Hum.

Après avoir tergiversé pendant de longues minutes, j’opte pour un modèle Nikon 8 X 25 à 105 $. Sur le terrain, même s’il m’arrivera de me dire que j’aurais aimé avoir un modèle encore plus performant, je resterai très satisfaite de mon choix. Ma fille aussi, puisque c’est elle qui les utilisera les 3/4 du temps !

Ayant déjà fait exploser mon budget, je décide de ne pas racheter de moustiquaire. Je ne retrouverai jamais celle de mes premiers voyages, mais sur place, la plupart des hébergements en fournissent.

Quant à mon sac à dos de jour, j’opte pour un modèle conçu pour la rando, mais un peu trop petit pour constituer le parfait bagage de cabine. Je parviens à tout faire entrer dedans pour éviter d’apporter deux petits sacs.

J’ajoute quelques paquets de papiers de toilettes de camping et des bouteilles de chasse-moustiques.

Une fois à la maison, je reconsulte l’aide-mémoire de Terres d’aventure pour m’assurer de ne rien oublier. Je poursuis ma razzia à la pharmacie, histoire de compléter ma trousse de premiers soins et d’acheter les médicaments prescrits par le médecin de la clinique santé voyage (Malarone, Cipro, Immodium etc).

En remplissant mon sac à dos, je constate rapidement qu’il me manque quelques vêtements. Le lendemain, je passe acheter deux chemises à manches longues qui peuvent être raccourcies et des pantalons convertibles en solde à la MEC (19$ !).

Pendant six jours, ce 4X4 a été notre maison. Nous dormions sous la tente le soir venu, mais c’est à son bord que nous avons passé le plus de temps. ⛺️ Cahoteuses, les routes du nord de la Tanzanie sont tout sauf reposantes! Les distances sont aussi très longues. Nous sommes tellement secoués pendant les trajets que les guides blaguent en parlant de «massages tanzaniens». Malgré tout, nous sommes arrivées à grappiller quelques minutes de précieux sommeil de temps en temps. 😴 Comme on ne capte aucun signal cellulaire dans plusieurs zones, il ne nous restait qu’à contempler le paysage. Et quel paysage! Une girafe ici, des zèbres là… 🦄 (Bon, ok, pas de licorne – c’était pour vérifier si j’avais toujours votre attention!) Plus fascinants encore, les Massaïs qui apparaissent au milieu de nulle part, souvent seuls avec un troupeau de chèvres. Encore plus que les «Big Five» qui réveillent inévitablement l’enfant en nous, ce peuple m’a profondément marquée. ❤ #safari #terdav #onserejointdehors

Une publication partagée par Marie-Julie G / Taxi-Brousse (@technomade) le

Mes essentiels, que je glisse toujours dans mon sac, peu importe la destination et le type de voyage (en été) : lingettes humides pour les mains, lingettes démaquillantes, lotion solaire Laroche-Posay pour le visage, lotion solaire pour le corps, bouchons pour les oreilles (je ne survivrais pas sans !), écouteurs, batteries mobiles et Benadryl, autant pour les réactions allergiques que pour m’aider à dormir quand le décalage horaire me tient loin des bras de Morphée.

J’emporte aussi toujours avec moi des probiotiques, un oreiller gonflable, un masque de sommeil, de l’huile essentielle de lavande, un sachet de lavande séché et le mini-gel antibactérien de La Maison Lavande, qui contient moins d’alcool que le Purell.

Pourquoi suis-je devenue aussi accro à la lavande ? D’abord parce que j’ai une méga-phobie des punaises de lits et que cette fleur est considérée comme un répulsif naturel. Aussi parce que je m’en sers pour une foule de choses, notamment comme désinfectant.

Pour une fille comme moi qui fait souvent ses bagages la veille de son départ (et parfois le jour même), la préparation à un safari exige un peu plus d’organisation. Mais pour une fois, je porterai tous les vêtements apportés !

La MEC, à Longueuil

* Que j’aille dans les Caraïbes ou en Afrique, je m’assure toujours que mes vaccins sont à jour et d’avoir une trousse de premiers soins adéquate.

À lire également : Tanzanie, nous voici ! et Comment faire sa valise ?

Merci à MEC, qui a été d’une précieuse aide !

Suivez-moi sur TwitterFacebookInstagram et Snapchat (@Technomade) !

Vous pourriez également aimer

7 Commentaires

  • Répondre Victor Baudot 5 mars 2017 - 16 h 50 min

    Bonsoir Marie-Julie!

    Ton article est très détaillé, c’est super!

    Dans l’avion qui m’emmenait au Népal, j’ai sympathisé avec une voyageuse qui m’a énormément parlé de la Tanzanie. Et que en bien!!

    Du coup j’ai énormément envie d’y aller (pas que pour les safaris, aussi pour le Kilimandjaro 😉 ) et ton article tombe à pic!

    Le masque pour dormir, tu peux toujours l’avoir gratuit dans l’avion si jamais tu oublies 😉

    Tu dis prendre un couteau de poche mais ça passe dans l’avion, en valise cabine?

    Après pour la serviette, je privilégie celles en micro-fibre car rapides à sécher et ne prend presque pas de place! 🙂

    Outre les chaussures, les chaussettes sont hyper importantes pour ne pas chopper 40 000 ampoules ^^

    En tout cas merci!
    Je le met en favoris pour lorsque j’aurai mon billet.
    Et puis je reviendrai lire tes aventures car ça a l’air pas mal du tout 😀

    • Répondre Marie-Julie Gagnon 5 mars 2017 - 17 h 07 min

      Le couteau en soute, bien sûr! Pour le masque de sommeil, tu as clairement eu de la chance jusqu’à maintenant, il est de plus en plus rare que des compagnies aériennes en donnent en classe économique… Le mien me sert aussi dans les autres moyens de transport. Dans les prochains billets, je raconterai le safari et ma découverte de Zanzibar. BonS voyageS et au plaisir!

      • Répondre Victor Baudot 5 mars 2017 - 18 h 09 min

        Oui oui, ils ne donnent pas le masque directement mais je t’assure que si, pendant le vol, tu vas demander aux hotesses, elles t’en donneront un 😉
        J’attends ton prochain billet avec impatience 🙂

  • Répondre Sur les routes du nord de la Tanzanie - Taxi-Brousse 11 mars 2017 - 20 h 45 min

    […] À lire également: Tanzanie, nous voici ! et Partir en safari: que mettre dans le sac à dos ? […]

  • Répondre Tanzanie : du lac Manyara au lac Natron - Taxi-Brousse 18 mars 2017 - 21 h 19 min

    […] lire également : Sur les routes du nord de la Tanzanie, Tanzanie, nous voici !, Partir en safari: que mettre dans le sac à dos ? et mon reportage sur […]

  • Répondre Dormir sous la tente en plein coeur du Serengeti - Taxi-Brousse 19 mars 2017 - 21 h 05 min

    […] : du lac Manyara au lac Natron, Sur les routes du nord de la Tanzanie, Tanzanie, nous voici !, Partir en safari: que mettre dans le sac à dos ? et mon reportage sur […]

  • Répondre Lucas 13 avril 2017 - 6 h 44 min

    Votre blog est très intéressant merci

  • Répondre à Lucas Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :