Actualité

Vols directs au départ de Montréal et ailleurs au Canada

3 mai 2016

Le nombre d’escales pour se rendre dans une destination influence-t-il vos choix de vacances ? Samedi dernier, j’ai présenté quelques vols – des nouveaux comme des classiques – au départ de Montréal, mais aussi d’autres villes canadiennes à l’émission Les Éclaireurs, diffusée à ICI Radio-Canada Première.

L’avantage d’un vol direct ? Moins de temps perdu à transiter, ce qui peut faire une grosse différence quand on dispose seulement de quelques jours de vacances. Dans la même optique, j’ai dressé des listes de destinations accessibles sans escale en Europe et ailleurs dans le monde sur Avenues.ca.

Les nouveautés

Du côté d’Air Canada, Lyon, en Europe (vols toute l’année quatre fois par semaine dès le 17 juin), et Casablanca, en Afrique du Nord, première destination africaine proposée par Air Canada au départ de Montréal, dès le début juin, sont les grandes nouveautés.

Chez Air Transat, on pourra maintenant voler vers Glasgow de Montréal dès le 19 mai et jusqu’au 2 octobre (possibilité de trois autres vols en passant par Toronto) et vers Zabreg de Toronto. Des vols Montréal-Toronto ont aussi été ajoutés pour pouvoir se rendre dans l’une ou l’autre des villes. Par exemple, on peut partir de Montréal, faire escale à Toronto pour aller ensuite à Zagreb.

Transat va également ajouter 4000 sièges vers Marseille, qui se trouve à environ 1h30 de voiture des principaux sites d’intérêt en Provence, au départ de Montréal.

Air Transat ajoute aussi un vol Calgary-Toronto pour permettre aux gens de l’ouest de se rendre en Europe en transitant par la Ville Reine et pour les gens qui se trouvent dans l’ouest du pays. La compagnie inaugurera également un vol direct entre Vancouver et Rome cet été. Ces vols s’ajoutent aux sept vols vers Londres et aux quatre vers Paris, Amsterdam et Manchester, ainsi qu’aux trois vers Glasgow.

Le cas de l’Islande

Même si un vol Montréal-Reykjavik dure seulement cinq heures, il était impossible de s’y rendre sans transit ces dernières années. Nous avons maintenant deux options plutôt qu’une ! Impossible d’avoir manqué la nouvelle : les promotions ont été nombreuses et partagées à l’infini sur les réseaux sociaux.

Il y a de quoi puisque les prix étaient plutôt alléchants : à partir de 99$ pour un aller simple Montréal-Reykjavik avec Wow Air au moment du lancement. «À partir» parce qu’il faut bien sûr acheter au bon moment et aux bonnes dates, et ajouter des frais pour l’enregistrement d’un bagage en soute ainsi que pour l’achat de nourriture. Sachez que la compagnie propose aussi des vols au départ de Toronto.

La pub que j’ai sans doute vu passer le plus souvent sur Facebook ces derniers mois est sans doute celle de la compagnie islandaise Icelandair. Si vous avez envie d’explorer deux pays d’Europe du nord, c’est une bonne option parce qu’on peut faire escale en Islande sans frais supplémentaire (jusqu’à sept jours) en allant par exemple à Oslo ou Copenhague. La compagnie a même lancé «Copain d’escale» («Stopover buddy»), qui permet aux voyageurs d’être jumelé à un employé d’Icelandair qui lui fera découvrir sa culture et son coin de pays. On peut partir de plusieurs villes canadiennes, dont Montréal, Halifax, Edmonton et Fredericton.

L’Islande n’est toutefois pas la destination la plus abordable… La location de voiture est extrêmement coûteuse. L’été, des écoles et résidences universitaires accueillent par contre des voyageurs et il est possible de faire du camping (avec de quoi se tenir bien au chaud!) pour minimiser les dépenses.

La grande popularité de l’Islande et tous ces nouveaux vols rendent cependant difficile la question de l’hébergement. Des agents de voyages m’ont dit s’arracher les cheveux en ce moment pour trouver des hôtels. Ça dépend aussi de ce qu’on cherche. Bref, à vérifier avant d’acheter vos billets d’avion!

À lire si vous songez à aller en Islande : Tous mes conseils pour un voyage (Blog de Sarah), Voyage en Islande, mode d’emploi (Carnet de traverse), Carnet de voyage : l’Islande par la fenêtre (Carnet de traverse), Vols pour l’Islande à rabais (Moi, mes souliers), Le tour de l’Islande en campeur, détails et conseils (Moi, mes souliers) et Islande avec des enfants (Voyages et enfants).

À voir également : un reportage sur l’Islande présenté à l’émission Azimut, à laquelle je collabore.

(Azimut : L’Islande from Évasion on Vimeo.)

Les classiques européens

Paris continue de faire rêver la majorité. Pendant l’été, en plus d’Air France, d’Air Transat et d’Air Canada, Sunwing et Corsair proposent des vols Montréal-Paris. Air Transat, qui propose des vols vers 28 destinations européennes pendant l’été, offrira par ailleurs six vols par semaine à destination de Rome et de Londres, quatre vers Lisbonne, trois à destination de Toulouse et deux vers Dublin, Porto et Prague, au départ de Montréal.

Détail intéressant pour les gens de Québec : deux nouveaux vols de correspondance de Québec à Montréal sont ajoutés pour leur permettre de se rendre à Lyon, Marseille, Nantes et Toulouse, en France, ainsi qu’à Londres, Dublin, Barcelone, Malaga, Rome, Prague et Bruxelles. Donc, une escale, mais moins de route!

Air Canada propose de nombreux vols directs vers l’Europe, notamment Bruxelles (vous ai-je dit à quel point j’aime cette ville ?) et Genève (une autre ville que j’adore !). Avec Swiss, on peut aussi voler directement vers Zürich, que j’ai pris grand plaisir à découvrir il y a deux ans.

Bon à savoir : avec Air France, vous pouvez faire une escale sans frais supplémentaire à l’aller ou au retour à Paris et avec KLM, à Amsterdam, peu importe votre destination finale.

Le Canada et les États-Unis

Nouveauté d’Air Canada : Montréal-Philadelphie, une ville que plusieurs apprécient notamment à cause de ses nombreux musées, de ses fameux «philly steak sandwich» et… d’un dénommé «Rocky» (!). Air Canada a également ajouté des vols vers Houston et Denver, ainsi que vers Hamilton, en Ontario, au départ de Montréal.

Air Canada propose actuellement 18 vols directs vers les États-Unis, notamment Chicago. WestJet vole aussi vers plusieurs villes canadiennes et américaines. Sans oublier Porter, qui nous amène directement au centre-ville de Toronto (Air Canada atterrit aussi à l’aéroport Billy Bishop.

Pour plus d’exotisme

Une destination qui vient peut-être moins spontanément à l’esprit, mais qui intrigue beaucoup : Saint-Pierre-et-Miquelon, cette île française qui se trouve à 25 km au large de Terre-Neuve. On peut s’y rendre par vol direct avec Air Saint-Pierre.

Si la durée du vol n’est pas un problème, on peut maintenant aller jusqu’à Pékin avec Air China (environ 13 heures). D’autres options : Amman, en Jordanie, avec Royal Jordanian et Doha avec Qatar Aieways – mais attendez-vous à suer, il peut faire jusqu’à 42 degrés pendant l’été !

L’année dernière, Air Canada a par ailleurs lancé Vancouver-OsakaToronto-DelhiToronto-Amsterdam, Toronto-Dubaï, Montréal-Venise et Montréal-Mexico. D’autres nouveaux vols dès l’été 2016 : Vancouver-BrisbaneVancouver-DublinToronto-PragueToronto-Budapest, Toronto-VarsovieToronto-Glasgow, Toronto-Londres Gatwick, Toronto-Séoul. Depuis l’automne dernier, on peut aussi se rendre à Delhi depuis Toronto et ce sera également possible dès cet automne au départ de Vancouver. La compagnie aérienne dessert 79 destinations dans le monde (y compris les liaisons saisonnières et les destinations desservies par Vacances Air Canada et Air Canada rouge) !

D’autres possibilités qui font aussi rêver : Haïti, Guadeloupe, Martinique, Roatan, au Honduras, Rio Hato au Panama

Pour entendre ma chronique aux Éclaireurs, par ici

(Pour le contexte, le chroniqueur précédent parlait d’allergies…;-)

À lire également : 15 destinations où se rendre sans escale depuis Montréal, 10 vols internationaux sans escale ,  Wow air: vraiment «wow» ou pas ?), Quoi de neuf en France ?

Suivez-moi sur TwitterFacebookInstagram, Vine, Snapchat (ID: Technomade) et YouTube!

Vous pourriez également aimer

1 commentaire

  • Répondre Mme Puffin 9 juillet 2016 - 18 h 05 min

    C’est vrai que c’est quand même super bien d’avoir du coup désormais possibilité de faire Montréal-Reykjavik pour pas cher avec wow 🙂 Ca nous permettra de découvrir le canada de notre côté!

  • Répondre à Mme Puffin Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :