Boulot Prendre le large Réflexions

Quand un voyage change une vie

10 septembre 2015

«Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même. On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait ou vous défait.»

Pour bien des voyageurs, cette phrase tirée de L’usage du monde de Nicolas Bouvier résume l’essence du voyage. On part pour aller cueillir des réponses; on revient avec encore plus de questions. On trouve des choses qu’on n’a pas cherchées, à commencer par soi, plus grand cliché de la Terre, mais aussi grande vérité.

Pour Cheryl Strayed, auteure du roman Wild, que de nombreux cinéphiles ont découverte grâce au film produit par Reese Witherspoon et réalisé par Jean-Marc Vallée, la traversée de la Pacific Trail est teintée par le deuil et le désir de reprendre les rênes de sa vie après avoir consommé de l’héroïne.

Nombreux sont ceux qui se sont reconnus dans l’aspect initiatique du voyage, la drogue en moins. C’est le cas de mon amie Marie-Ève, aujourd’hui journaliste, blogueuse et auteure. «Il y a quelques années, je suis partie backpack camper dans les Rocheuses canadiennes, seule durant trois semaines. C’était si peu comparé à la Pacific Crest Trail! N’empêche, le défi et les objectifs étaient sensiblement les mêmes. En regardant le film, je me suis revue montant ma tente trop lourde et trop vieille, seule au beau milieu de nulle part, marcher avec un sac trop lourd […], à me faire à manger le soir avec mon réchaud et mon calepin d’écriture. Cette drôle de sensation de m’enregistrer avant de partir seule dans l’arrière-pays. Ce cow-boy qui m’a appris à pêcher à la mouche le saumon. Ou la frayeur lorsque j’ai croisé des grizzlys. C’est l’un des moments les plus éprouvants et le plus beau de ma vie, seule, face à mes peurs, face à moi-même.»

La suite sur Avenues.ca!

Vous pouvez me lire chaque semaine dans la section Partir du nouveau site Avenues.ca.

Je vous donne aussi rendez-vous sur TwitterFacebookInstagram, VineGoogle+ et YouTube

Vous pourriez également aimer

4 Commentaires

  • Répondre Miles of Happiness (@milesofhappines) 14 septembre 2015 - 21 h 08 min

    En effet on se reconnait bien dans ce film. Très beau!

  • Répondre Ma 26 septembre 2015 - 20 h 46 min

    C’est vraiment fou de tomber sur cet article alors que j’ai regardé le film il y a à peine deux heures!

  • Répondre Et si le voyage rendait plus heureux que les biens matériels ? - Taxi-Brousse 22 octobre 2015 - 11 h 42 min

    […] lire également: Quand un voyage change une vie, Les voyages qui changent la vie, Quand le voyage trace la voie, Ce que le voyage en solo […]

  • Répondre Pourquoi NE PAS partir? - Taxi-Brousse 11 novembre 2015 - 8 h 35 min

    […]  Et si le voyage rendait plus heureux que les biens matériels?, La pulsion du voyage, La bête, Quand un voyage change une vie, Les voyages qui changent la vie, Quand le voyage trace la voie, Ce que le voyage en solo […]

  • Répondre à Et si le voyage rendait plus heureux que les biens matériels ? - Taxi-Brousse Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :