Canada

Le Festival du voyageur, c’est quoi?

14 mars 2015

10984033_870874129601288_1688671866408929954_n

Il y a longtemps qu’il m’intriguait, ce Festival du voyageur, qui se déroule à Winnipeg depuis 46 ans. D’abord, précisons ici le sens du mot «voyageur», qui nous ramène à l’époque de la traite des fourrures. Voici comment le définit la Société historique de Saint-Boniface:

«Plusieurs auteurs ont dressé un portrait du voyageur, figure légendaire de l’Ouest canadien. Dans ces ouvrages populaires, ils évoquent le « voyageur type » – son apparence, ses vêtements, son caractère, ses chansons, son canot, les détails de son voyage. Cet employé indispensable à la traite des fourrures, celui qui, au cours des 18e et 19e siècles, assure le transport des marchandises de troc vers les établissements de traite ainsi que des ballots de fourrures vers les marchés européens, demeure un personnage très original. D’ailleurs, depuis 1970, il prête son nom et sa réputation de bon vivant à un festival hivernal à Saint-Boniface.»

Plus gros festival hivernal de l’ouest du Canada, l’événement permet de découvrir tant le passé que le présent de la communauté francophone grâce à des activités célébrant l’histoire des voyageurs et des spectacles bien de notre temps pendant 10 jours. J’y ai notamment eu un gros coup de coeur pour la joyeuse bande de The Dead South, from Saskatchewan.

Le Fort Gibraltar joue aussi un rôle important. J’avais eu l’occasion de le visiter l’été dernier, mais le revoir en hiver m’a permis de mieux remettre les choses en contexte et de comprendre son lien avec le festival.

Jillian Wolfe de l’équipe de communication du festival nous en dit un peu plus dans cette vidéo:

Quelques photos qui vous donneront un aperçu de mon expérience.

10993962_10152585771036039_3567102207006507612_n

On croise différents personnages qui semblent sortis tout droit d’une autre époque en visitant Fort Gibraltar.

Untitled

L’une de maisons qui permet de découvrir l’époque des voyageurs!

10929936_10152583421236039_126408298589785479_n

Prête à affronter des températures d’environ -40 pour le Défilé des flambeaux, qui a eu lieu le premier soir.

10527576_870874176267950_475008281838166135_n

Après plus d’une heure de marche dans le froid, mes yeux de ratons-laveurs (oui, le froid fait «pleurer»!) et moi, on était heureux de se retrouver au chaud!

10959826_870874192934615_3809212937325535716_n

Verres de caribou bien mérités pour ma copine Nikki et moi après le Défilé des flambeaux!

11001931_870874106267957_4251909622904209506_n

The Dead South

10930923_870874139601287_6381314776411606559_n

The Dead South

Merci aux fantastiques équipes de Tourisme Winnipeg, de Travel Manitoba et du Festival du voyageur! J’étais l’invitée de Travel Manitoba. Toutes les opinions émises dans ce billet sont 100% les miennes.

À lire également: Lettre à Winnipeg12 expériences hivernales à vivre au CanadaTrois gros coups de coeur au Canada et Maudit nord!

Vous pouvez me suivre sur TwitterFacebookInstagramGoogle+ et YouTube. Taxi-brousse a aussi une page Google+.

Vous pourriez également aimer

1 commentaire

  • Répondre Pourquoi ne pas voyager au Canada? - Taxi-Brousse 31 janvier 2016 - 12 h 19 min

    […] on gèle (c’est «winterpeg» après tout!), mais j’ai adoré l’ambiance de fête qui régnait dans la ville pendant l’événement. Le restaurant «pop-pop» RAW:almond a été au-delà de mes espérances. J’y ai aussi fait […]

  • Répondre à Pourquoi ne pas voyager au Canada? - Taxi-Brousse Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :