Canada hébergement Québec Saguenay-Lac-Saint-Jean

Alfred le voisin d’Oscar: le fjord à nos pieds

10 septembre 2014
Alfred le voisin d'Oscar

Ce que nous voyons vu en arrivant…

Nous marchons depuis une dizaine de minutes, Mawoui, nos filles et moi, quand j’aperçois enfin la yourte où nous devons dormir. Je cligne des yeux pour être certaine que je n’ai pas rêvé.

J’oublie toujours à quel point il prend aux tripes, le fjord. Croiser Javier Bardem par hasard me ferait probablement le même effet. Un espèce de «bang-wow» qui laisse sans voix.

Je reste immobile pendant quelques secondes, la mâchoire décrochée.

L’expression «plus grand que nature» prend tout son sens quand je me retrouve en sa présence (je parle du fjord, là, pas de Javier – quoi que…). Car oui, c’est exactement ce qu’on ressent devant sa démesure. Ce fjord, c’est un monstre sacré. Un géant d’une élégance rare, qui nous ramène à notre petite condition d’humain. Que sont nos 100 années de vie (avec un peu de chance) à côté de ses 70 millions d’années?

«Le fjord a été créé lors de la 4e et dernière période de glaciation, rappelle le site de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean. Lors du passage des glaces, leur poids a façonné le paysage et creusé la crevasse où est maintenant situé le fjord du Saguenay. On estime que les falaises, aujourd’hui hautes de plus de 300 m, étaient aussi impressionnantes et élevées que l’Himalaya.»

Les moustiques me ramènent à la réalité. Je franchis le seuil.

Rebelote à l’intérieur (bruit de mâchoire qui décroche): impossible de ne pas pousser de «oh!» et de «ah!» toutes les deux secondes. Est-ce parce que je n’avais aucune attente? J’ai l’impression d’entrer dans les pages d’un magazine de déco. Rien à voir avec mes expériences de glamping antérieures au Québec (à par Canopée lit, mais c’est plus une expérience que du glamping, pour moi). Chaque élément a clairement été pensé dans ses moindres détails. L’habile mélange de recyclage, de bricolage et d’inventivité insuffle chaleur et bonne humeur à l’endroit.

Sommes-nous vraiment dans une tente? Oui, pas de doute quand on touche aux parois. Mais franchement, le matériau est bien le seul élément qui rappelle de vagues airs de parenté avec le camping. Il y a même une  baignoire à pattes, l’eau chaude et des prises de courant (vive l’énergie solaire)!

Alfred le voisin d'Oscar

Notre clé

10Alfred le voisin d'Oscar01694_767202809968421_5505696964537067387_n

Mot de bienvenue (avec notre petite touche perso;-)

yourte2

La décoration est le dada de Denise Hovington

Alfred le voisin d'Oscar

Des poignées de porte pour accrocher des vêtements

Nous sommes dans la «La mer intérieure», première yourte inaugurée par Alfred le voisin d’Oscar, sur la terre familiale de Denise Hovington, à l’Anse-de-roche (Sacré-coeur). Pour la petite histoire, Alfred et Oscar sont les grands-pères de la créatrice, qui a passé les dernières décennies à Québec.

À l’aube de la retraite, Madame Hovington a eu envie de partager cet endroit merveilleux où elle a grandi. Le projet a germé tranquillement, puis s’est concrétisé cette année. Au moment de notre rencontre, elle venait de quitter son emploi. Elle compte partager son temps entre l’Anse-de-roche et Québec, où son mari travaille toujours.

Devant nos airs émerveillés, son sourire s’élargit. Pas de doute: bien qu’exténuée, ce projet l’emballe. Les étoiles dans ses yeux sont plus convaincantes que n’importe quel pitch de vente!

Nous allons manger au restaurant Casta fjord, à quelques minutes de voiture. L’établissement est réputé pour offrir les plus beaux couchers de soleil du coin. Ce soir-là, Galarneau tire sa révérence tout en subtilité, voilé par les nuages.

Alfred le voisin d'Oscar

Avec Mawoui et nos filles au restaurant Casta Fjord

Alfred le voisin d'Oscar

Un petit dessert?

Alfred le voisin d'Oscar

Notre lit, à Maya et moi

Le lendemain, vers 4h, un pic bois décide de jouer les réveil-matin. Je m’escalaffe dans mon lit ultra-confo. Ma fille roupille tranquillement, tout comme Mawoui et Roukie dans la chambre voisine. Je me lève pour profiter d’un moment de solitude sur le balcon.

Ce fjord… N’eut été des vaches qui se sont mises à meugler un peu plus tard et des rares bateaux qui ont traversé mon champ de vision, j’aurais eu l’impression d’être seule au monde. Tiens, quel est cet oiseau que je n’ai jamais vu? Est-ce un orignal, qui fait ce bruit?

Alors que les filles dorment toujours, Mawoui décide de faire du café. La cuisinière au gaz ne semble pas encore avoir servi. Qu’à cela ne tienne, elle trouvera une manière de la faire fonctionner! Nous sirotons tranquillement notre boisson, tentant de repousser le plus possible notre départ vers Montréal, qui nous semble si loin…

Alfred le voisin d'Oscar

Au petit matin…

Alfred le voisin d'OscarAlfred le voisin d'OscarAlfred le voisin d'Oscar

Alfred le voisin d'Oscar

Même les toilettes sont décorées! Denise Hovington s’est aussi amusée à les baptiser…

Denise nous rejoint un peu plus tard. Plus alertes que la veille, nous constatons que le souci du détail va jusque dans le trajet qui mène aux yourtes. La créatrice s’est amusée à cacher différents éléments dans le décor naturel, comme des gnomes ou un hibou. Elle éclate de rire comme une gamine quand nous lui en faisons la remarque.

Nous quittons les lieux avec une seule envie: y revenir le plus tôt possible.

Alfred le voisin d'Oscar

Comment se lasser de cette vue?

Pratico-pratique:

• Alfred le voisin d’Oscar se trouve à environ six heures de Montréal et à une trentaine de minutes de Tadoussac. Pour les indications à partir de Québec/Chicoutimi et Tadoussac, par ici.

• Quatre yourtes sont maintenant disponibles en location: La mer intérieure, La belle étoile, La forêt des murmures et Au diable aux vache.

• On peut y loger été comme hiver (il y a un poêle à bois).

• La literie et la vaisselle sont fournies.

• Prix pour une nuitée: 163$. (Perso, je resterais au moins deux nuits: une fois installé, on a aucune envie de quitter l’endroit! Et si j’étais vous, tant qu’à être dans le coin, je réserverais aussi une nuit chez Canopée lit, qui offre une expérience différente et tout aussi fantastique, dans un autre style.)

• Avec un peu de chance, on peut apercevoir des bélugas dans le fjord, depuis la terrasse de la yourte.

• Les yourtes sont conçues par  Imago structure, une entreprise de la région.

• Denise Hovington s’amuse aussi à retaper des petites roulottes Boler achetées sur eBay. L’été prochain, il sera possible d’en faire la location sur le site!

À LIRE ÉGALEMENT: Bienvenue dans ma bulle!Navette maritime du Fjord: redécouvrir la région par le Saguenay, Cap sur Tadoussac!(Re)découvrir sa région natale, Un camp de vacances pour toute la famille et Dormir avec les loups au Lac-Saint-Jean.

Nous étions les invitées d’Alfred le voisin d’Oscar et du restaurant Casta fjord. Toutes les opinions émises ici sont 100% les miennes. Un énorme merci à Martine Houde pour avoir joué les entremetteuses!

Vous pouvez me suivre sur TwitterFacebookInstagramGoogle+ et YouTube. Taxi-brousse a aussi une page Google+.

Vous pourriez également aimer

6 Commentaires

  • Répondre Alfred le voisin d'Oscar 10 septembre 2014 - 20 h 31 min

    C’est à ton tour de nous faire décrocher la mâchoire, nous nous reconnaissons très bien dans ta description de notre projet, tout comme Javier dans Mar Adentro , tu nous donne le goût de quitter notre lit et de nous envoler par la fenêtre pour une petite escapade nocturne à la mer.

    Merci et toutes nos félicitations.

  • Répondre 46 coups de coeur au Québec - Taxi-Brousse 15 juillet 2015 - 14 h 53 min

    […] Les yourtes d’Alfred le voisin d’Oscar, à l’Anse-de-Roche, à Sacré-cœur (Côte-Nord/Saguenay). J’en ai parlé souvent, mais […]

  • Répondre L’aventure, même au lit - Taxi-Brousse 21 octobre 2015 - 6 h 31 min

    […] lire également: Alfred le voisin d’Oscar: le fjord à nos pieds, Bienvenue dans ma bulle!, Ma nuit dans une cabane dans les arbres, Baveux, les éléphants?, […]

  • Répondre 8 endroits où «coucher dehors» cet hiver au Québec - Taxi-Brousse 29 décembre 2015 - 12 h 55 min

    […] • Alfred le voisin d’Oscar: le fjord à nos pieds […]

  • Répondre laura 6 juin 2016 - 17 h 02 min

    Ce lieu me semble idéal pour tester le glamping. Et si en plus on a potentiellement la chance de voir des bélugas !Ce serait le clou du spectacle qui décrocherait pour toujours ma mâchoire.

  • Répondre Testé et approuvé : Le Québec en plus de 100 expériences extraordinaires - Taxi-Brousse 14 mars 2017 - 12 h 47 min

    […] un peu partout au Québec sont toujours les plus lus sur Taxi-Brousse (notamment celui-ci, celui-là et […]

  • Répondre à Alfred le voisin d'Oscar Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :