Canada Québec

Québec, je t’aime!

15 juin 2014
La Salicorne, Îles de la Madeleine

La Salicorne, Îles de la Madeleine (Crédit: La Salicorne)

Si on m’avait dit, il y a une dizaine d’années, que je prendrais autant de plaisir à explorer mon coin de pays, j’aurais probablement roulé des yeux avant de siffler quelque chose comme «impossible!».

J’ai longtemps été (je le suis encore – mais pas que!) cette baroudeuse accro à l’exotisme, à la recherche de sensations toujours plus fortes. Mais depuis quelques années, je me prends au jeu de la (re)découverte des différentes régions du Québec.

Ce fut d’abord pour l’aspect pratico-pratique (le fameux «tant qu’à faire», puisque je devais aller visiter des gens, par exemple, ou parce qu’une invitation piquait ma curiosité). Maintenant, c’est d’abord par passion. Car s’il y a une chose que j’ai apprise au cours des trois dernières années, c’est que mon Québec renferme autant de surprises que toutes ces contrées qui me font rêver depuis l’enfance. Il suffit d’ouvrir d’aller au-delà des évidences! Je dois dire que les copains étrangers de passage m’ont beaucoup aidée à «me remettre à voir» ce qui m’entoure.

Ce matin, j’ai donné quelques suggestions d’escapades dans la Belle province à l’émission Salut bonjour! week-end. Six petites minutes pour résumer une province si grande et si riche, c’est de la torture! Mais en gros, le message que je voulais passer est le suivant: ça ne coûte pas forcément moins cher de voyager au Québec (qu’aller sur la Côte est américaine ou dans un «tout compris» dans le Sud, par exemple), mais ça vaut quand même la peine. D’abord parce qu’on peut être dépaysé et vivre des expériences inédites, mais aussi pour encourager notre industrie touristique.

Mes coups de coeur des dernières années? Tester différentes formules d’hébergement. J’en ai glissé un mot dans la chronique: dormir dans une cabane dans les arbres ou dans une yourte est maintenant plus commun qu’il y a cinq ou six ans, mais toujours franchement agréable en famille. Même si le prix est pas mal équivalent à celui d’une nuit dans une chambre d’hôtel, les aventures qu’on y vit rendent le séjour inoubliable. Mes deux grands coups de coeur restent toutefois ma nuit avec les caribous et celle avec les loups. On en ressort avec des dizaines d’anecdotes qui font encore sourire des mois (des années!) après.

Voici plus de détails sur les pistes évoquées pendant ma chronique (aussi sur le site de Salut bonjour! week-end):

SBWE

1- La formule «tout compris» au Québec

 On aime les «tout compris» dans le Sud parce que ça nous permet de ne pas se casser la noix et de savoir avant de partir combien nous coûtera notre séjour. Il est possible de vivre des expériences similaires au Québec. Des exemples :

Village Vacances Petit-Saguenay : comme un camp de vacances pour enfants avec leurs parents. Des activités sont organisées pour les enfants, d’autres pour les parents, mais aussi pour rassembler tout le monde. Ça permet d’avoir des pauses, mais aussi des moments en famille, tout en rencontrant des gens. J’ai testé l’année dernière et j’ai franchement adoré, malgré toutes mes appréhensions (se faire «animer» quand on est un adulte, ça ne nous tente pas forcément ! Personne n’est obligé de participer aux activités).

Les + : un cadre enchanteur (on peut même voir des bélugas !), une équipe d’animation exceptionnelle et la possibilité d’opter pour la location d’un chalet ou le camping.  La possibilité d’acheter des excursions supplémentaires sur place si l’envie nous prend (ex : site de la Nouvelle-France, spa Edouard-les-bains, croisière aux baleines, etc).

Les – : même si j’ai été quand même agréablement surprise côté bouffe, il ne faut pas s’attendre à de la haute gastronomie. Il y a toutefois un souper plus haut de gamme réservé aux parents où l’on met les produits régionaux en valeur. Par ailleurs, les bélugas et le beau temps n’apparaissent pas sur commande !

Prix : assez similaire à une semaine dans le Sud. La différence : on s’y déplace soi-même, en voiture. On peut réserver à la journée, mais recommandé d’opter pour un forfait d’une semaine pour profiter de meilleurs prix, mais aussi du programme d’activités. En chalet, ça revient à 53$ par jour par personne en chalet (incluant 7 nuitées, déjeuners et soupers, les activités – y compris la prise en charge des enfants – et l’accès aux installations comme la piscine et la plage). En camping, à partir de 19,95$. En gros, pour une famille de 4, ça peut revenir à environ 2000$ dans un chalet ou 500$ en camping. Il est encore possible de réserver (plus facile en camping qu’en chalet, mais toujours des dispos, même pendant les semaines de la construction).

Info : http://villagevacances.ca

 • La Salicorne, Îles de la Madeleine : le pionnier pour la formule «tout compris» aux îles, mais plus le seul. Plusieurs forfaits disponibles, pour les gens qui viennent avec leur voiture, en avion ou en autobus. Il existe aussi des séjours à thèmes, notamment pour les mordus de kitesurf (sans le transport, 5 nuits, déjeuners et soupers 4 services, visites guidées, activités etc à partir de 1189$ -), les adeptes de bien-être (avec avion, massage, yoga, zumba etc + 5 nuits à partir de 1779$) … et les amateurs de homard (forfait de 3 nuits en juillet à partir de 455$)!

Prix : variable selon le type d’expérience et la durée. Pour une semaine, incluant le déjeuner et le souper quatre services (sans transport), des visites et activités, à partir de 1001$ par personne en occupation double.

Info : http://www.tourismeilesdelamadeleine.com

Bon à savoir : réservez votre place le plus tôt possible sur le traversier si vous y allez en voiture. Il n’est toutefois pas trop tard. On peut voir les dispos sur ce site : http://www.traversierctma.ca/fr/. Du 8 juillet au 23 août, le traversier fait deux traversées par jour, quatre fois par semaine.

• D’autres pistes: le Centre de villégiature Jouvence, dans les Cantons-de-l’est (http://jouvence.com), le Village Matawinie, dans la région de Lanaudière (http://www.matawinie.com)… La formule semble gagner en popularité, alors on peut s’attendre à voir de plus en plus de propositions intéressantes au cours des prochaines années.

2- Hébergement insolite

• Parmi les nouveautés, mentionnons Mont-Tremblant, qui inaugurera ses premières cabanes dans les arbres cet été (dès le 20 juin : «Les Refuges Perchés Mont-Tremblant», accessibles pendant les 4 saisons). Prix : 169$/nuit en semaine et 189$/nuit le vendredi et le samedi pendant l’été. Info : http://www.refugesperches.com

• On trouve des yourtes et des cabanes dans les arbres un peu partout dans la province (des luxueuses comme des plus rustiques), tant au Saguenay qu’en Estrie. Quelques exemples de cabanes dans les arbres: Parc Aventure Cap Jaseux à St-Fulgence, au Saguenay, Kabania, dans la région de Lanaudière et Chimo reguges, dans les Laurentides. Les prix ne sont pas les mêmes partout, mais ça tourne souvent autour de 200$.

Autres idées : le dôme au Parc du Cap Jaseux, au Saguenay, espèce de tente ronde transparente qui permet d’admirer les étoiles et le fjord, les «Zoobox» du Vertendre, lofts privés à flanc de montagne autonomes en énergie (Le Vertendre est basé sur le développement durable – totalement «éco-chic !»), à Eastman, dans les Cantons-de-l’est, igloft, nouveau cette année à Saint-Gédéon, au Lac-Saint-Jean (la version hivernale existe depuis 2009, mais version estivale dès cet été), pour dormir sur l’eau, les tente oTENTik de Parcs Canada (on en trouve notamment en Mauricie), la formule «Prêt-à-camper» de la SEPAQ (tentes Huttopia, Hékipia), etc.

 3- Expériences inoubliables 

Ça m’amène à vous parler «d’expériences» hors du commun. J’ai eu l’occasion d’en tester deux l’été dernier au Saguenay-Lac-Saint-Jean et je recommande fortement les deux à tout le monde (génial en famille et même avec les grands-parents !).

Dormir avec les caribous aux Zoo sauvage de Saint-Félicien:

Le caribou, c’est aussi le renne du Père Noël ! Pour en voir de près (même de TRÈS près), le Zoo sauvage de Saint-Félicien propose une expérience extraordinaire. On visite d’abord le pavillon principal du zoo, on part ensuite manger à la Ferme du colon, dans les sentiers de la nature, on fait une randonnée dans les bois avec notre guide, qui nous parle des plantes qu’on trouve dans les parages, du canot sur le lac, où l’on aperçoit les caribous, mais aussi les autres animaux du zoo, et on soupe près du campement où l’on passera la nuit. Très confortable dans les tentes de prospecteurs (vrais lits dans les tentes) ! Le clou est bien sûr de voir les caribous se promener autour des tentes (pour l’anecdotes, il y avait beaucoup de moustiques au moment où j’ai vécu l’expérience et ils se mettaient à courir sans crier gare, ce qui terrorisait ma mère et ma fille). Mention spéciale à la banique qu’on mange au petit déjeuner (espèce de pâte typique que mangent les amérindiens, on la cuit sur le feu). J’en salive encore ! On visite aussi les coulisses du zoo.

Info : http://zoosauvage.org

Prix : 305$ (15 ans et plus) 270$ (14 ans et moins). Taxes en sus.

Dormir avec les loups à Girardville, au Lac-Saint-Jean : on dort dans un écolodge triangulaire («Atipik»), dans le Parc Mahikan, à deux pas des loups. Ils ont beau être dans des enclos, on les entend hurler tout près pendant la nuit… D’autres types d’hébergement sont aussi proposés.

Prix : 170$ pour deux pour la nuitée, incluant l’accès au parc, la literie et le petit déjeuner.

Info : http://www.aventuraid.qc.ca

Note : il est aussi possible de dormir avec les loups depuis cet été au Parc Omega, à Montebello, en Outaouais. Info : http://parcomega.ca/fr/

Pour voir la chronique diffusée à Salut bonjour! week-end le dimanche 15 juin 2014, par ici!

Salut bonjour! week-end

En complément:

Un camp de vacances pour toute la famille

 • Ma nuit dans une cabane dans les arbres

10 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur les Îles de la Madeleine

10 raisons de visiter les Îles de la Madeleine

Huit idées pour une nuit inoubliable au Québec

La formule « tout compris » au Québec

Ma nuit avec les loups

Trop tard pour des vacances en famille cet été ?

Voyager avec une famille nombreuse

15 destinations accessibles en voiture

Vacances: 5 destinations famille accessibles aux Québécois

Vous pouvez me suivre sur TwitterFacebookInstagramGoogle+ et YouTube. Taxi-brousse a aussi une page Google+.

Vous pourriez également aimer

2 Commentaires

  • Répondre 46 coups de coeur au Québec - Taxi-Brousse 15 juillet 2015 - 14 h 54 min

    […] touristiques hors du commun au Québec, 24 heures à Québec, Quatre jours en Abitibi, Québec, je t’aime!, (Re)découvrir sa région natale,  Abitibi: on est dans le champs! (sur Avenues.ca), Quatre […]

  • Répondre 8 endroits où «coucher dehors» cet hiver - Taxi-Brousse 29 décembre 2015 - 8 h 16 min

    […] hors du commun au Québec, Charlevoix gourmands, 24 heures à Québec, Quatre jours en Abitibi, Québec, je t’aime!, (Re)découvrir sa région natale,  Abitibi: on est dans le champs! (sur Avenues.ca), Quatre […]

  • Répondre à 8 endroits où «coucher dehors» cet hiver - Taxi-Brousse Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :