Amérique États-Unis Prendre le large

Las Vegas: guide de survie

28 mars 2014

Sin city porte bien son surnom. Il suffit d’une conversation avec le chauffeur de taxi qui vous emmène à votre hôtel, en sortant de l’aéroport, pour vous en convaincre. «Il est interdit de dormir et de rester sobre!» m’a lancé l’homme derrière le volant quelques secondes après que je sois montée à bord. La raison qui l’a amené à s’installer à La Vegas? «Les jolies filles. Elles sont toutes nues!». Voilà qui donnait le ton… Bienvenue dans un monde parallèle où le vice fait office de vertu.

La suite du séjour sera à l’image de cette première rencontre. Las Vegas, c’est le kitsch érigé en religion, la surenchère du clinquant et les clichés assumés. Une véritable usine à anecdotes. Personne n’en revient sans histoires à raconter!

Le jeu? Oui, bien sûr, il est partout! On trouve même des machines à sous à l’aéroport… Mais on peut très bien passer tout le séjour sans toucher à un jeton La preuve: on m’en a donné et ils sont restés au fond de ma poche.

Envie d’aller y faire un tour? Voici dix tuyaux pour profiter à fond de votre escapade. À prendre cul sec et… avec un (gros) grain de sel.

1. Adopter le rythme vegassien

Aller compter les moutons à 21h? Pas question. Comptez plutôt les Elvis que vous croiserez sur le Strip! Ici, les chats ne sont jamais gris. Ils se parent de mille feux la nuit venue et écument les clubs de la ville. Ne pas aller se fondre à la faune nocturne au moins une fois serait passer à côté de l’essence même de Vegas.

2. Se répéter que tout est normal

Une fille suspendue vous sert du champagne la tête en bas? C’est normal. Michael Jackson bavarde avec  Elvis? C’est normal. Croiser des filles qui mesurent huit pieds (j’exagère UN PEU) en microrobes à paillettes à 8h du mat’ dans le lobby de l’hôtel? Normal. D’autres questions?

3. Embrasser son «King» intérieur

On a tous un Elvis qui sommeille en nous. Il se réveille immanquablement sur le Las Vegas boulevard. Alors qu’ailleurs, on ferait tout pour éviter les sosies de stars, ici, se faire photographier en leur compagnie est presque un passage obligé. Le fantasme ultime de plusieurs visiteurs? Se marier avec Elvis… Enfin, pas l’épouser, LUI, mais lui demander d’unir notre destinée à celle de notre douce moitié, qu’on l’ait rencontrée il y a dix ans… ou 10 minutes. Mieux vaut toutefois peut-être savoir comment divorcer au préalable.

4. Munissez-vous d’un éventail… et d’un pashmina

Les écarts de température entre l’intérieur et l’extérieur sont parfois dramatiques. Dehors, pendant les mois les plus chauds, vous ne regretterez pas d’avoir apporté de quoi vous faire un peu de vent. Et à l’intérieur, vous serez heureux de vous couvrir les épaules d’un foulard ou d’un pull quand la clim’ est «dans le tapis».

5. Savoir où se trouvent les meilleurs petits déj’ anti-gueule de bois

Selon mon étude hautement non-scientifique, rien ne vaut le méga-sandwich déjeuner du Va Bene Caffè (Cosmopolitan hotel) pour se remettre d’une soirée un peu trop arrosée. Si, par ailleurs, vous vous êtes ruiné en cocktails, sachez qu’il existe un endroit où dénicher des pointes de pizza à petit prix dans l’hôtel Cosmopolitan. Ça s’appelle (approchez, que je vous le dise dans le creux de l’oreille): Secret pizza. Chuuuut!

6. Visiter le Mob Museum

D’abord, parce que c’est très intéressant de découvrir l’histoire du crime aux États-Unis. Mais aussi pour clouer le bec à tous ceux que vous diront que vous êtes allé à Sin city seulement pour tenter de reproduire des scènes du film The Hangover. Il y a la culture aussi, pardi!

7. Sortir de la ville

J’ai eu l’occasion de survoler le Grand Canyon en avion, mais si vous voulez mon avis, vous en aurez plus pour votre argent en optant pour l’hélicoptère. Offrez-vous aussi un road trip dans le parc national, histoire de voir le site sous un autre angle. Ne l’ayant aperçu que du ciel, j’ai l’impression qu’il me manque un morceau du puzzle.

 

8. Toujours choisir une place près des coulisses

Si vous devez assister à un événement, optez pour une place près de l’entrée des artistes plutôt que près de la scène. Voici pourquoi.

9. Aller voir au moins un spectacle

Il y a bien sûr ceux du Cirque du soleil, de Céline Dion et de Véronic DiCaire, mais tellement d’autres aussi! C’est l’occasion de se divertir tout en s’offrant une pause au frais. Et puis, voilà de quoi faire de vous la star du prochain party de Noël… «Pis, est’ comment, Céliiiine à Végâws?»

10. Ne pas vous surprendre si vous croisez un vieux copain par hasard

Tous les chemins mènent à Vegas!

À LIRE ÉGALEMENT: mon reportage sur Las Vegas pour MSN.ca et mon article sur le spectacle ONE pour le Huffington Post.

 Je me suis rendue à Las Vegas dans le cadre d’IPW, en avril 2013. J’étais l’invitée de la U.S. Travel Association et du Cosmopolitan hotel. Les opinions émises ici n’engagent que moi. 

Vous pouvez me suivre sur TwitterFacebookInstagram et YouTube

Vous pourriez également aimer

5 Commentaires

  • Répondre Mel 28 mars 2014 - 15 h 51 min

    Tellement vrai tout! J’adore Las Vegas… je ne m’en lasse pas! 🙂

  • Répondre Pierre-Luc Cloutier 29 mars 2014 - 12 h 17 min

    Je me tanne pas de Las Vegas!!! Y’a de quoi virer fou quand on commence à vouloir profiter des coupons et des aubaines un peu partout!

  • Répondre Ave 2 avril 2014 - 8 h 20 min

    Bonjour marie-Julie,

    Juste un post en passant pour te dire un grand merci pour ces 10 conseils bien utiles pour un futur voyage à Las Vegas.

    En passant, je te remercie pour ton super site que je lis quotidiennement. ça fait rêver 🙂

    En espérant un jour vous raconter mes aventures.

  • Répondre Ave@avenir serein 10 avril 2014 - 4 h 22 min

    Bonjour Marie-Julie,
    Un grand merci pour ces 10 conseils bien utiles pour un futur voyage à Las Vegas.
    A bientôt

  • Répondre Olielo 29 juillet 2014 - 9 h 50 min

    Tu as bien raison sur Las Vegas. Il faut aller voir un spectacle. Moi j’ai bien aimé The Dream au Wynn, vraiment impressionnant.

    Pour le Grand Canyon, je l’ai fait en hélico et c’est vrai que tu en prends plein les yeux du début à la fin, c’est vraiment très spectaculaire.

    Si je peux me permettre d’ajouter un petit conseil, cela serait d’y séjourner en semaine plutôt que le week end car les prix des hôtels sont de 30 à 50% moins élevés en semaine ce qui permet de vraiment se faire plaisir sans dépenser une fortune.

  • Répondre à Mel Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :