Europe Gourmandise

Chocolat show

11 décembre 2013

6a00e54f916452883401538f696136970b

Aller en Suisse sans manger de chocolat? Impossible même si, comme moi, on préfère généralement le noir à celui au lait, spécialité du pays de Heidi. J’étais donc très fébrile à l’idée d’aller visiter la Maison Cailler, plus ancienne marque de chocolat suisse (aujourd’hui propriété de Nestlé).

Depuis avril 2010, les visiteurs découvrent un lieu complètement métamorphosé. La maison mise désormais sur les forces de la technologie pour raconter les origines du chocolat, puis de l’entreprise fondée par Alexandre Cailler. Heureusement, les sens restent au coeur de l’expérience. Il est possible de toucher les fèves de cacao et les noix qui entrent dans la composition de plusieurs produits Cailler, mais aussi de les sentir et de les goûter.

Neuf scènes composent la visite. Un narrateur nous guide d’une pièce à l’autre, nous faisant ainsi voyager dans le temps. Le périple débute au 15e siècle avec les Aztèques et se termine avec une ligne de production d’aujourd’hui. Sous nos yeux défilent les mini-branches Cailler qui viennent tout juste d’être concoctés (oui, on peut aussi les goûter). Effets spéciaux, sonores et visuels, ponctuent les différents tableaux, mais c’est surtout l’histoire qui nous transporte. Comment oublier, par exemple, que Marie-Antoinette a demandé une tasse de chocolat avant de se faire guillotiner?

Au fil des découvertes, certaines phrases m’ont plus marquée que d’autres. En voici quelques-unes, en vrac:

Chaque jour, cinquante-six fermiers de la région livrent leur lait frais pour la fabrique Cailler. (…) Tous les autres grands fabricants industriels utilisent du lait en poudre au lieu de lait légèrement concentré.

Le chocolat est une source de plaisir, mais bien plus encore. Les dernières analyses nutritionnelles montrent que comme tout aliment végétal, il apporte des substances qui exercent une influence positive sur notre corps.

Non seulement il charme notre palais, mais il est aussi bon pour la santé. La sensation de détente qu’il procure contribue à réduire le stress.

Si la scénographie est impressionnante, le clou de la visite reste la dégustation des différents produits de la maison. Je me suis lancé comme défi de goûter à toutes les saveurs (sauf le blanc, puisque ce n’est pas vraiment du chocolat)…

6a00e54f916452883401538f696263970b

choco1

6a00e54f9164528834014e895cc8ee970d

Mission accomplie haut la main! Par contre, si l’objectif de la dégustation était de me donner le goût de faire des provisions à la boutique, c’est raté: j’avais beaucoup trop mangé pour avoir envie de magasiner des tablettes ensuite!

Avis aux intéressés: il est possible de suivre différents ateliers sur place, dont un pour enfants.

(Une première version de ce billet a été publiée sur le défunt blogue EnTransit.ca le 26 mai 2011.)

Ce voyage a été réalisé en 2011 suite à une invitation de SWISS International Airlines et de Suisse Tourisme

À découvrir également: Cinq choses que j’ai apprises sur la Suisse En classe affaires avec SWISSPar les sentiments (hum! hum!), Chef MJ (avec la recette de bricelets fribourgeois et plein de photos cochonnes), La Suisse de James Bond.

Vous pouvez me suivre sur TwitterFacebookInstagramGoogle+ et YouTube.

Vous pourriez également aimer

2 Commentaires

  • Répondre Benoit(novomonde) 16 décembre 2013 - 21 h 33 min

    On a ammené des amis autrichiens cet été à la maison cailler et eux ont dévalisés le magasin à la sortie malgré la tonne de chocolats ingurgitée à la fin de la visite ;-)… Faut croire que ça ne pose pas des problèmes à tout le monde 😉

  • Répondre Huit raisons gourmandes de visiter la Suisse - Taxi-Brousse 13 janvier 2017 - 20 h 42 min

    […] y a bien sûr Cailler, plus ancienne marque de chocolat suisse, qui appartient aujourd’hui à Nestlé. Mais mon […]

  • Répondre à Huit raisons gourmandes de visiter la Suisse - Taxi-Brousse Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :