EnTransit.ca Haïti

48 heures à Cap-Haïtien

8 décembre 2013

C’est souvent quand on a aucune attente que la magie opère. Ce fut le cas pour moi à Cap-Haïtien, où j’ai passé 48 heures en avril 2013. Bien que le Palais de Sans-souci et la citadelle restent des attractions majeures dans le nord du pays, la ville de Cap-Haïtien mérite aussi qu’on s’y attarde. Voici pourquoi selon Eddy Lubin, spécialiste du patrimoine:

 

6a00e54f9164528834019101d7a1c1970c

6a00e54f9164528834017eeadf32ac970d

6a00e54f9164528834019101d7a4b8970c

6a00e54f9164528834017eeadf3778970d

Impossible d’oublier les éclats de rire de cette charmante dame qui s’obstinait à poser avec un air sérieux. Après chaque «clic», son visage s’éclairait d’un large sourire et elle se mettait à rire comme une enfant prise en flagrant délit. Pas question, toutefois, que je la photographie pendant la scène!

Peu de temps après, nous sommes tombés sur des enfants endimanchés devant la cathédrale Notre-Dame de Cap-Haïtien. Ils venaient de faire leur première communion.

Ai-je besoin d’ajouter que j’ai trouvé les gens du nord (et les Haïtiens en général) absolument charmants?

Pratico-pratique:

• Dès 2014, Vacances Transat offrira la possibilité d’ajouter Cap-Haïtien à son itinéraire (tarif à confirmer). Dates des prochains départs: 19 février, 19 mars, 16 avril, 14 mai, 18 juin, 16 juillet, 13 août, 17 septembre et 15 octobre.

• Pour l’hébergement, deux endroits qui m’ont séduite: Habitation Jouissant et Cormier plage, sur la route de Labadie.

• Bien entendu, si vous vous rendez dans les parages, il ne faut manquer sous aucun prétexte la visite du Palais de Sans-Souci (un bon guide vous racontera les lubies du roi autoproclamé Henri Cristophe, un ancien esclave qui a fini par se suicider en se tirant une balle en or) et de la citadelle La Ferrière, à Milot, inscrit à l’UNESCO en 1982. Je me suis rendue à la citadelle à cheval. Une expérience! Des vendeurs ambulants vous assailliront sans doute au pied de la citadelle, mais les gens de l’industrie du tourisme travaillent fort pour leur faire comprendre que ce n’est pas en harcelant les touristes qu’ils auront envie de revenir. Il y a de l’espoir!

J’étais l’invitée de Vacances Transat

À lire également: Le Sud autrement,  12 coups de coeur en HaïtiDivins tap-tapsHaïti comme vous ne l’avez jamais vue et Forfaits de Transat en Haïti: les détails.

Aussi: un article d’Hélène Clement sur Cap-Haïtien dans Le Devoir. Pour lire ses autres articles sur Haïti, rendez-vous sur son blogue.

À découvrir également: Haïti comme vous ne l’avez jamais vue12 coups de coeur en Haïti,  Par hasard… le président haïtienHaïti vous attendQuand la perle des Antilles s’effrite dans son écrinHaïti comme destination touristique.

 (Une première version de ce billet a été publiée sur le défunt blogue EnTransit.ca 4 mai 2013. )

Vous pouvez me suivre sur TwitterFacebookInstagramGoogle+ et YouTube.

Vous pourriez également aimer

2 Commentaires

  • Répondre Patrick Georges 6 janvier 2014 - 16 h 04 min

    Hello!
    Par hasard je suis tombé sur ton article si profond concernant ta charmante expérience a Cap-Haïtien. En tant qu’haitien j’ai frémi de fierté en le lisant. C’est si agréable de tomber sur une étrangère qui parle en de termes si élogieux de cette ville historique et touristique d’Haiti. Ton article m’a beaucoup impressionné. Et au nom de tout le peuple haïtien je te remercie de tout mon cœur pour ton attention envers mon pays.
    Je t’adore beaucoup!

  • Répondre 15 coups de cœur en Haïti - Taxi-Brousse 3 janvier 2017 - 18 h 20 min

    […] l’architecture, le peu de touristes et l’authenticité des gens. À lire : 48 heures au Cap-Haïtien. Résumé de notre […]

  • Répondre à 15 coups de cœur en Haïti - Taxi-Brousse Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :