EnTransit.ca Fragments

Noël à Disney

1 décembre 2013

6a00e54f9164528834017c34ae22ac970b-500wi

En m’approchant du château de Cendrillon avec ma fille à Magic Kingdom, alors que des flocons de neige tombaient doucement (oui, vous avez bien lu), je me suis dit que quiconque ne croit pas en la magie changerait d’avis en cet instant précis. Vêtus de jeans et t-shirt, nous fendons la foule – dense, avouons-le – pour nous rendre du côté de Tomorrowland, là où se trouvent quelques-unes de nos attractions favorites. Toutes n’accueillent pas les visiteurs – le parc est fermé après tout! – mais les plus populaires nous attendent.

Le défilé a lieu au début et à la fin de la soirée. Nous décidons d’attendre. J’achète un pop-corn en guise d’entrée. Nous mangerons un vrai souper après avoir fait quelques manèges!

Nous ne regrettons pas notre choix: nous attendons à peine cinq minutes chaque fois, même pour Space Mountain et Splash Mountain. C’est d’ailleurs du haut de cette version extrême de notre Pitoune que nous admirons les feux d’artifice. Oui, magique.

Nous avons maintenant faim pour vrai. Peu de restaurants sont ouverts et ceux qui le sont proposent seulement les grands classiques du fast-food. Après trois jours dans ce merveilleux monde, je ne peux plus voir ni pizza, ni frites.

Je jette un coup d’oeil du côté de la nouvelle taverne de Gaston, le beau gosse narcissique de La belle et la bête. Au menu: des pattes de dinde. Que des pattes de dinde. Nous rebroussons chemin, ayant plutôt envie de quelque chose léger. L’évantail des possibilités rétrécissant au fil de la soirée, nous finirons malgré tout devant un sandwich au porc effiloché (pour moi) et le fabuleux combo lanières de poulet-frites (pour ma fille).

C’est l’heure du défilé. Cette fois-ci, la vedette n’est pas Mickey ou l’un de ses complices, mais plutôt un gros bonhomme jovial venu du Pôle nord…

6a00e54f9164528834017ee651ba1b970d-500wi
6a00e54f9164528834017ee651bcbb970d-500wi

6a00e54f9164528834017c34ae3e1a970b-500wi

Si nous avons passé une belle soirée? Féérique! Mis à part la difficile quête du souper, nous avons profité de chaque seconde. Nous n’avons d’ailleurs pas vu le temps passé: nous avons quitté le parc à minuit, juste avant de se changer en citrouille!

Pratico-pratique:

• Mickey’s Very Merry Christmas Party a lieu quelques fois par semaine jusqu’au 20 décembre.

• Le prix des billets varie selon l’âge et la date sélectionnée. À partir de 62$ US.

• Du chocolat chaud (ou du jus) et des biscuits sont offerts à différents endroits sur le site.

• Mon conseil: mangez avant de vous rendre sur les lieux, même si la fête débute à 19h.

• Vous trouverez toutes les informations sur Mickey’s Very Very Christmas Party ici.

J’étais l’invitée de Walt Disney World Resorts. Toutes les opinions émises sont entièrement les miennes.

(Une première version de ce billet a été publiée sur EnTransit.ca le 20 décembre 2012.)

Vous pouvez me suivre sur TwitterFacebookInstagramGoogle+ et YouTube.

Vous pourriez également aimer

4 Commentaires

  • Répondre Pierre-Luc Cloutier 1 décembre 2013 - 12 h 34 min

    Depuis des années que je veux aller voir Animal Kingdom! Es-tu allée???

  • Répondre tunimaal 16 décembre 2013 - 12 h 15 min

    Tu sais quoi? Je suis allé aux USA, j’ai habité à Paris et maintenant j’habite à Tokyo et je n’ai jamais mis les pieds à Disney HAHA … Non pas que ça ne m’attire pas mais juste que je n’ai jamais vraiment eu l’occasion. J’irais bien au Disney de Tokyo pour Noël parce que tout le monde me dit que c’est magnifique mais malheureusement il y a TROP de monde …. Mais qui sait, un jour tu passeras peut-être par ici avec ta fille et on ira ensemble? lol

  • Répondre à tunimaal Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :