Médias sociaux N'importe quoi Technomade Tendances Trouvailles

Êtes-vous adepte des #selfies en voyage?

17 octobre 2013
Photo prise à bout de bras depuis mon hôtel, à Hong Kong, en 2005

Photo prise à bout de bras depuis mon hôtel, à Hong Kong, en 2005

Voyager seul signifie ne jamais avoir de photo de soi dans les contrées visitées. À moins, bien sûr, de demander à un quidam de nous tirer le portrait devant ce monument qu’on rêve de voir depuis toujours ou de se lancer dans une série hasardeuse de ce que j’ai longtemps appelé les «photos bout de bras». Combien de tentatives avant d’arriver à avoir un cliché satisfaisant?…

J’avoue: j’ai des centaines de photos de voyage du genre issus de l’époque «pré-Facebook». Narcissisme? Sans doute. Mais surtout le désir de me rappeler que j’étais là «pour vrai». Pour la mémé probablement un peu grincheuse que je serai (!), qui regardera défiler les looks de sa jeunesse devant différents panoramas des quatre coins de la planète, aussi.

Je suis loin d’être la seule (allez, admettez-le!). Je le constate dès que je me balade sur les réseaux sociaux. Apple nous a facilité la vie, il faut dire: depuis l’ajout de l’option «tourner la caméra»du iPhone 4, en 2010, n’importe qui peut se lancer dans une séance photos narcissique en posant exactement comme il le souhaite.

Je suis tombée tout à l’heure sur ce résumé visuel qui m’a fait sourire. Les médias sociaux, Instagram en tête, ont propulsé l’obsession de ce qu’on a baptisé les selfies. Envie d’une nouvelle photo de profil? On est jamais mieux servi que par soi-même! Quoi de plus banal en 2013?

The #Selfie Phenomenon

Le monde du voyage n’échappe pas à la tendance, bien au contraire. Je vois tous les jours défiler des dizaines de #selfies croqués un peu partout dans le monde en parcourant Instagram. (Certains semblent d’ailleurs se trouver plus beaux que les paysages devant lesquelles ils posent, mais c’est une autre histoire.)

Faites-vous partie de ceux qui ne peuvent résister à l’envie de se tirer le portrait sur la route? Même si j’en suis, dites-vous qu’avant de voir un #selfie sur mon profil Instagram, j’ai fait probablement au moins une vingtaine d’autres tentatives avant… Ce n’est pas parce qu’on est narcissique qu’on s’aime tout le temps! 😉

À Negril, Jamaïque, en 2008. On voit même mon bras dans mes lunettes...

À Negril, Jamaïque, en 2008. Le reflet du bras dans les lunettes est très «tendance», aussi…

Variation - Dans une chambre du Yotel, à New York, après avoir mangé trop de bonbons.

Variation – «Pic de chick dans l’miroir»! Dans une chambre du Yotel, à New York, en 2012, après avoir mangé trop de bonbons.

À lire également: Narcissisme façon VIe siècle?, 3 applications mobiles pour réaliser des montages photoMes applications photos préférées.

MÀJ 15 septembre 2015: Cet article de L’OBS résume merveilleusement bien le discours que je tiens depuis des années. Seulement dommage que l’excès et l’effet de mode aient tué le plaisir du selfie…

(Infographie trouvée sur le profil Facebook de Jeff Blanchet – merci! Explore more infographics like this one on the web’s largest information design community – Visually.)

Vous pouvez aussi me suivre sur TwitterFacebook et Instagram.

Vous pourriez également aimer

6 Commentaires

  • Répondre Laurène - Carnet d'escapades 17 octobre 2013 - 16 h 17 min

    C’est marrant ça, je ne connaissais même pas le nom de ce phénomène…Et n’avais pas réalisé que l’on pouvait même parler de phénomène tendance 2013! 😉 Intéressant…

  • Répondre catherine 17 octobre 2013 - 16 h 44 min

    Va falloir que je m’y mette ;))

  • Répondre Jennifer 17 octobre 2013 - 17 h 14 min

    Coupable! Rares sont ceux qui ont un téléphone intelligent qui n’ont jamais fait de selfie 🙂

  • Répondre Laurent 17 octobre 2013 - 18 h 10 min

    Je trouve toujours ça assez amusant ces photos avec un bras dans un des coins !! Pour ma part, j’ai trouvé la parade à ça, je n’aime pas vraiment me voir en photo 🙁 Du coup je suis vacciné contre les selfies. Et quand on me propose de me prendre en photo, à l’heure du numérique, j’accepte par politesse. Oui , c’est bien aimable de le proposer donc ça serait un peu rude de refuser. Mais j’avoue que dans ma vie précédente du temps des films diapo, je refusais souvent, ne voulant pas gâcher du film pour une photo que je n’aimerais pas vraiment.
    Bon du coup, quand j’ai vraiment besoin d’une photo de moi, je n’en trouve pas, le boulet 🙁 !!

  • Répondre Amandine@Unsacsurledos 18 octobre 2013 - 3 h 24 min

    Sympa, je ne connaissais pas le terme même si le phénomène est assez répandu surtout au niveau des réseaux sociaux. Je suis comme Laurent, à la base je n’aime pas me voir en photo, donc je ne vais jamais spontanément penser à me prendre (car j’aime encore moins posé : je suis toujours hyper naturelle dans ce genre de situation ! 😉 ).
    Mais voyager à deux, cela permet d’en avoir un qui vos saisi à votre insu, et donc de trouver des photos de soi aussi plus naturelles.
    Même si je n’aime pas prendre la photo sur le moment, j’aime comme toi me dire après, en regardant les photos : “j’y étais, ce n’était pas un rêve !”. Et puis, se voir évoluer au fil des ans, c’est sympa aussi ^^

  • Répondre à Laurent Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :