Uncategorized

Séjours d’apprentissage

4 décembre 2012
Atelier de confection de macarons à Versailles, en France (2010)

Atelier de confection de macarons à Versailles, en France (2010)

Hier, à Libre-service, j’ai parlé de différents types de séjour qui permettent de vivre des expériences et d’apprendre tout en voyageant. Le sujet n’a pas été choisi au hasard: c’est clairement l’une des grandes tendances en tourisme des dernières années.

La tendance est tellement forte que de gros joueurs de l’industrie proposent désormais à leur clientèle des activités qui répondent à ce désir. Un exemple: la chaîne d’hôtel Fairmont a lancé des «d’apprenti-stages» en 2010. L’initiative s’appuie sur des études démontrant clairement l’intérêt de la clientèle pour ce type de forfait. À Montréal, le Reine Elizabeth a, au départ, offert des cours de surf de rivière avec KSF, puis, jusqu’en octobre dernier, des leçons de trapèze volant. À Hawaii, on invite notamment les clients à découvrir comment le café est cultivé. Au Fairmont Château Lake Louise, les grizzlys sont à l’honneur. En plus de tout apprendre sur la bête, les visiteurs donnent leur nom à un bébé grizzly grâce à un don fait à la World Wildlife Fund (inclus dans le forfait). Les cours proposés sont sujet à changement, mais la formule demeure.

Les séjours linguistiques restent un must pour plusieurs. Pour ceux qui souhaitent tout organiser à partir du Québec, des écoles et des compagnies fiables permettent de ne pas se prendre la tête. C’est le cas du Collège Maisonneuve, qui organise des voyages dans différents pays pour apprendre tant l’anglais que l’italien, l’allemand, l’espagnol ou l’italien (pas que pour les étudiants, les adultes aussi!). Horizon Cosmopolite encadre aussi des immersions linguistiques à Antigua ou au Honduras pour ceux qui souhaitent s’initier ou parfaire leur connaissance de l’espagnol.

Les cours de cuisine n’ont jamais été aussi populaires. Même Nolitours en propose à ses clients! À Puerto Vallarta, les vacanciers qui ont opté pour la «Nolizone» ont droit à un atelier de cuisine incluant la visite d’un marché local pour choisir les ingrédients. Évidemment, il est très facile de trouver des cours une fois sur place, peu importe où l’on voyage!

Toujours à Versailles, en 2010

Toujours à Versailles, en 2010

Dans ma chronique, j’ai aussi parlé de l’expérience que j’ai vécue en Thaïlande avec ma fille l’année dernière. Après avoir préparé la collation des éléphants, à Elephant Hills (Phuket), nous leur avons servie…

Elephant Hills (décembre 2011)

Elephant Hills (décembre 2011)

Elephant Hills, décembre 2011

Elephant Hills (décembre 2011)
Elephant Hills (décembre 2011)

Une fois le pachyderme repu, ma puce a pu apprendre comment lui faire prendre une douche (toujours utile!), comme vous pouvez le voir dans cette vidéo:

Quelques séjours plus inusités, en vrac: s’improviser paléontologue, notamment dans un ranch du Montana, aux États-Unis, apprendre la langue des elfes en Islande, participer à un «boot camp» culinaire en Floride, suivre des cours de hula hoop au Costa Rica avec l’école californienne Hoopnotica, réapprendre à dormir grâce à une retraite à la Barbade orchestrée par la Sleeping school de Londres… Bref, vous l’aurez compris: tout est possible!

Pour découvrir tous les liens présentés dans l’émission, par ici. Pour revoir l’émission d’hier, par là.
Pssss! Allez aussi voir la chronique de mon amie Isabelle Marjorie Tremblay, qui a parlé du même sujet à l’émission C’est extra mais présente des exemples complètement différents (on vous jure que c’est un hasard qu’on en parle à la même période! lol).
P.S.: Oui, je déteste toujours autant cuisiner. 😉
Pour me suivre sur Twitter et Instagram: @Technomade. Visitez aussi le blogue EnTransit.ca sur MSN.ca!

Vous pourriez également aimer

2 Commentaires

  • Répondre Josianne 4 décembre 2012 - 23 h 04 min

    Super cute la vidéo de ta fille qui lave l’éléphant… 🙂

  • Répondre à Marie-Julie Gagnon Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :