Boulot Gourmandise N'importe quoi Plogue(s) Sur la route Une image vaut mille mots

Drummondville sous la neige

8 décembre 2010

Je reviens d’un séjour éclair à Drummondville dans le cadre de la tournée Ztélé. J’étais ce matin à Rock Détente et NRJ avec Pascal Forget, mon collègue et ami de La Revanche des NerdZ. Moi qui déteste l’hiver avec une ferveur inégalée, disons que j’ai été bien servie côté météo!

Résumé photo de notre «périple».

Départ de Montréal le 6 décembre, en pleine tempête...


Mon immense chambre du Quality suites Drummondville, où nous logions

Arrivée aux studios de Rock Détente et NRJ vers 6h45 ce matin. Impossible de me perdre dans le banc de neige avec mon manteau Lolë ORANGE! (Crédit: Caroline Cloutier pour Ztele.com)

Avec Pascal Forget à Rock Détente (Crédit photo: Caroline Cloutier pour Ztele.com)

Avec la gang de NRJ (Crédit photo: Caroline Cloutier pour Ztele.com)

Nous sommes ensuite allés déjeuner Chez Beauregard, où je me suis délecté de mon smooties fraise-ananas-yogourt et (particulièrement) de la sauce au chocolat qui accompagnait ma crêpe.

Deux heures plus tard, poutine time! Comment venir dans la ville qui consacre un festival à notre plat national sans goûter la meilleure du coin? Suite à un sondage éclair sur Twitter, hier, j’ai été intriguée par le Roy Julep, qui clame être l’inventeur de ce «condensé de bonheur». Ne reculant devant rien, mes collègues et moi nous sommes offert un voyage dans le temps sous le signe de la grosse frite dégoulinante. Je vous fais visiter…

L'incontournable Roy Julep de Drummondville!

En attendant ma poutine...

J'ai faim!

Maintenant, les attentes sont élevées!

ZE poutine
Porn food!

Mon verdict? La sauce était trop sucrée (même après avoir ajouté deux sachets de vinaigre) et les frites, trop pâteuses. Le fromage «squickait» parfaitement sous la dent, par contre.

Nous en discutions, Caroline, éditrice au contenu de Ztélé.com (aussi blogueuse à ses heures) et moi: la poutine, c’est vraiment une question de religion. Elle est de type «Ashton», alors que je suis 100% «Banquise». Je préfère mes frites croustillantes, et ma sauce, le plus «ordinaire» possible. En fait, la sauce doit à mon avis rehausser le goût des frites et du fromage, pas le distraire (vous aurez compris que je ne suis pas du genre à choisir «BBQ» ou tout autre goût qui pourrait altérer l’oeuvre). Le fromage? En grains (pitié! pas du râpé!), bien sûr. Et le «squick squick» du fromage est tout aussi important que le goût lui-même.

Bref, je suis heureuse d’être allée visiter le «roi de la patate», mais une fois m’aura suffit!

Sur le chemin du retour, la neige tombait toujours…

De ma fenêtre...

En route pour Montréal!

Pour voir l’album photo de Caroline Cloutier sur la page Facebook de Ztélé, par ici!

Vous pourriez également aimer

7 Commentaires

  • Répondre Anne Marie 8 décembre 2010 - 0 h 30 min

    Je n’ai jamais mangé de la poutine de ma vie et j’en suis fière!!! je trouve ça particulièrement DÉGUEU!!! Mais ça ne me dérange pas que les autres en mangent: vivre et laisser vivre!!! Ton compte rendu était amusant! Tu es une vraie experte ès poutine!

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 8 décembre 2010 - 0 h 55 min

    @Anne Marie: JAMAIS? Vraiment? Comment est-ce possible??? Moi, je suis toujours curieuse de tester la poutine dans les villes québécoises que je visite. C’est un autre de mes rituels! lol J’en mange en moyenne 3 par an, alors je ne crois pas abuser non plus. Mais une bonne poutine de La Banquise, surtout en fin de soirée… MIAM! 🙂

  • Répondre Etolane 8 décembre 2010 - 12 h 48 min

    Contente de te voir rentrée! Cela avait en effet l’air d’une bonne tempête! 😉 Pas sure de la poutine par exemple. Frissons…

  • Répondre sylvain robert 8 décembre 2010 - 15 h 29 min

    Le patio vidal sur le boulevard du séminaire à St-Jean_sue-richelieu!! La meilleure poutine au monde! Ils ont ouvert une franchise à saint-constant, mon patelin, mais il n’arrivait pas àretrouver le gout de celui de st-jean. Mes belles années de cegep, il y a de cela maintenant 187 ans!!

  • Répondre Dominique Béland 9 décembre 2010 - 15 h 20 min

    Eh bien finalement, on n’a pas les mêmes goûts! 😉 Moi j’aime beaucoup le côté sucré de la sauce du Jucep, et je n’aime pas la poutine de La Banquise! Par contre, là où on se rejoint dans nos goûts, c’est sur le fromage : pour moi c’est carrément un péché d’utiliser du fromage râpé, et le péché devient mortel si on fait gratiner le tout! Au Roy Jucep, le fromage est toujours, sans exception, d’une fraîcheur impeccable, et est tenu à température “tablette”, jamais sorti du réfrigérateur.

    Signé : Une Drummondvilloise de naissance freak de la poutine qui s’assume. Et au risque d’avoir l’air plus freak encore, je dirais que le fromage va *sous* les frites et non pas dessus, comme c’était le cas dans l’ancien temps chez Jucep. 😛

  • Répondre à Etolane Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :