Boulot

Complément d’info

6 octobre 2009

Je suis allée faire quelques suggestions d’escapades pour le long week-end chez Christiane Charette ce matin. Voici quelques informations complémentaires pour ceux qui ont envie d’en savoir plus.

1- TORONTO

La ville Reine a longtemps été boudée par les Québécois mais on assiste à un retour du balancier : tout le monde semble l’avoir redécouverte ces dernières années et s’entend pour dire qu’elle est tout sauf ennuyante.

• Pour qui : tout le monde, mais particulièrement ceux qui ont envie d’action! À noter que c’est une ville qui se visite très bien en famille aussi.

• S’y rendre : les nouveaux Megabus moins polluants et équipés de WiFi. Ils ont fait une grosse promotion en offrant des sièges à 1 $, mais en faisant une simulation d’achat sur leur site, un aller-retour du 9 au 12 octobre coûte en réalité 120$. Autre option intéressante: en avion avec Porter (pour arriver directement au centre-ville). Aussi: WestJet et Air Canada (départs toutes les heures et aux 30 minutes pendant les heures de pointe dans le cas de ce dernier).

• À faire : en plus des incontournables, en ce moment on peut voir une rétrospective de portraits du magazine Vanity Fair de 1913 à 2008 à The Institute for Contemporary Culture (ICC), au Royal Ontario Museum (depuis le 26 septembre et jusqu’en janvier 2010  – tant qu’à y être, on visite aussi l’installation «Green porno: Scandalous Sea» d’Isabella Rossellini, qui se termine le 10 octobre). Il y a bien sûr le shopping sur Queen Ouest, etc.

• Pour plus d’info : www.seetorontonow.com. Un site pour découvrir tout ce qui se passe côté culture : www.livewithculture.ca

2- NEW YORK

Un grand classique de l’Action de grâce. Il existe des forfaits incluant hôtels et transport en autobus, mais sinon, c’est très facile d’organiser une escapade dans la grosse Pomme soi-même. Peut-être un peu juste pour l’Action de grâce, mais c’est toujours agréable d’aller y faire un tour, peu importe la saison!

Pour qui : tout le monde, en particulier les fashionistas et les mordus de culture.

S’y rendre : pour les fauchés, un autobus de nuit direct part à 23h45 tous les soirs de Montréal (et de Longueuil!). Le billet aller-retour coûte 176,20$. En partant de nuit, on économise une nuit d’hôtel. Par contre, si vous y allez seul comme je l’ai déjà fait, le sommeil n’est pas garanti puisqu’il dépend pas mal de la personne qui occupera le siège à côté de vous… Inconfort garanti, mais plus d’argent à dépenser chez Century 21 ! Autre avantage : on arrive en plein cœur de Manhattan. En avion, plusieurs possibilités : si vous y allez souvent, Air Canada offre par exemple des passes de vol. Ils en ont une qui s’appelle «Week-end New York» et qui coûte 640 $ pour quatre crédits de vol (donc deux allers-retours). Dans un billet de mon blogue sur MSN.ca, la Québécoise Vivianne Lapointe, qui vit à New York, suggère par ailleurs d’aller prendre l’avion à Burlington.

À faire : La première chose que je vais faire lors de mon prochain voyage à New York est d’aller me balader sur le High Line Park, inauguré le 9 juin dernier, qui est en fait un ancien chemin de fer situé dans le Meatpacking District qu’on a transformé en parc. On peut y voir observer la faune du quartier. (À voir : reportage photos commenté du New York Times, On the street with Bill Cunningham). Mon billet sur le sujet ici.

Autre chose à mon agenda : le Gossip girl tour, qui nous emmène sur les lieux de tournage de la série.

Pour les paparazzi dans l’âme, le site Web On Location Vacation nous permet de savoir chaque jours quels tournages sont en cours et où, précisément, dans la ville.

Central Park branché : Les plus branchés téléchargeront la carte interactive du parc pour iPhone et Pod Touch qui leur permettra de se repérer facilement. Il est aussi possible de se faire raconter l’histoire de Central Park par des stars comme Sarah Jessica Parker, Yoko Ono, Anne Hathaway, Jerry Seinfeld  et en composant le numéro qui apparaît sur des panneaux disposées dans certains points d’intérêt (voir cet article de Cyberpresse).

Pour les familles, c’est peut-être une bonne occasion de tester un jeu comme Hidden Park, qui fait appel à ce qu’on appelle la «réalité augmentée», c’est-à-dire que les joueurs interagissent avec le monde réel. Ça permet de découvrir le parc différemment, en cherchant où vivent des créatures magiques à l’aide d’une carte…

Autres lieux intéressants : Il faut aussi bien sûr aller du côté de Brooklyn, qui est hyper-branché (on va notamment manger chez Vinegar Hill House – restaurant le plus cool de la planète selon The Guardian – pour croiser des top-modèles et des stars. J’en parle dans ce texte.). Autre idée : le Museum of sex (en ce moment, il y notamment a une expo sur l’histoire du condom). J’en ai parlé l’année dernière dans La Presse. Sans oublier bien sûr le  shopping !

Cliquez sur le «tag» New York pour découvrir tous les billets dans lesquels je parle de la Grosse Pomme.

3- VANCOUVER

Voilà une ville qui plaît à toute la famille. Je l’ai visitée plusieurs fois et de différentes façons et je trouve que ça reste l’une des plus belles villes au pays. Même pour un court séjour, je n’hésiterais pas à sauter dans un avion pour m’y rendre malgré les trois heures de décalage.

• Pour qui : les écolos, les amateurs de plein air, les familles…

• S’y rendre : pour quelques jours, on oublie bien sûr la route! Plusieurs vols avec Air Canada et WestJet.

À faire : Hiking à Grouse mountain, visite à Whistler, qui vient d’inaugurer la gondole « PEAK 2 PEAK » (en prévision des Jeux Olympiques) qui relie les monts Whistler et Blackcomb.

Les classiques : Granville Island, avec des enfants, il y a bien sûr l’incontournable visite à l’aquarium de Vancouver et il y a des dizaines de petits parcs très bien aménagés un peu partout dans la ville.

Mention spéciale à Urban Fare, à la fois épiceries et café où l’on trouve plusieurs produits bio, des produits fins de la région mais aussi de partout dans le monde (il faut essayer les «bananaBickies», qu’on ne trouvait pas ici aux dernières nouvelles – je les ai tellement aimés que je leur ai consacré un billet le printemps dernier! lol).

Cliquez sur le tag «Vancouver» pour en savoir plus.

Même si j’adore Vancouver, mon gros, gros coup de cœur, je l’ai eu sur l’ile de Vancouver, pas très loin de Victoria, dans un endroit qui s’appelle Sooke Harbour House. C’est une auberge tenue par un couple Franco-Canadien. Il y a un énorme jardin de fleurs comestibles (à cause du climat, le sol ne gèle pas là-bas), une vue imprenable sur le détroit de Juan de Fuca, des loutres qui viennent nous saluer et surtout, une des meilleures tables au pays (sans parler de la cave à vin!). Je n’hésiterais pas à choisir d’aller passer 3-4 jours à Sooke plutôt que d’aller dans un tout-inclus dans le Sud pour me reposer. Mon texte sur Sooke publié dans le cadre de la série de reportages Le Canada en 31 jours.

4- CAMPING DE LUXE

Si vous n’avez pas envie d’aller trop loin et souhaitez vivre une expérience hors du commun, une bonne option peut être la location d’une tente Huttopia (102$ / nuit) de la SEPAQ. C’est ce qu’on appelle la formule «prêt-à-camper», donc pas de casse-tête. C’est le dernier week-end pour profiter des tentes Huttopia. Dépêchez-vous si ça vous intéresse parce que presque tout est complet pour ce week-end. Du 9 au 12 octobre, j’ai vu des disponiblités hier à Saguenay, à Frontenac et à Yamaska, notamment.

J’aurais aimé vous parler des yourtes également mais tout est déjà complet pour ce week-end. La bonne nouvelle c’est qu’on peut en louer – il y en a 7 au total – qui sont situées dans le secteur de l’Île-aux-Amours, au Bic. (Yourte = l’habitation traditionnelle des nomades vivant dans les steppes de l’Asie centrale). On peut en louer pendant l’hiver (7 septembre au 3 novembre et du 5 décembre au 12 avril).

On a pas eu le temps de parler du Nouveau-Brunswick mais je suggérais aussi une escapade dans les environs de Moncton et Shédiac!

Pour toutes les destinations : pour l’hébergement, je conseille d’aller fouiller sur des sites comme Hotwire.com et Priceline.com pour dénicher de bonnes aubaines. Pour le transport, ça vaut le coup de suivre des compagnies aériennes sur Twitter et Facebook, où on voit de plus en plus de promotions destinées aux utilisateurs de ces réseaux. Par exemple, Air Canada a récemment offert un rabais de 20% aux utilisateurs de Twitter qui voulaient voyager dans une destination d’Amérique du Nord. Ça vaut la peine d’être branché! 😉

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre Véronique à Vancouver 8 octobre 2009 - 17 h 00 min

    Tu es une vraie ambassadrice de Vancouver! C’est vrai que même pour 3-4 jours, c’est une destination idéale, avec plein de sorties et activités variées à portée de main. Je me permets d’ajouter un incontournable: Stanley Park, à vélo ou à pied, il y a de quoi y passer la journée (c’est d’ailleurs là que se trouve l’Aquarium).

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 10 octobre 2009 - 23 h 54 min

    @Véronique à Vancouver: Oui, Stanley Park bien sûr! J’essayais de mentionner autres chose que les incontournables alors ça ne m’a même pas traversé l’esprit de le dire! 🙂 Merci!

  • Répondre à Véronique à Vancouver Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :