Boulot Canada

Au-delà du virtuel

11 avril 2009

mjcatherineJ’en ai souvent parlé: le télétravail me convient tout à fait. Même si l’esprit d’équipe me manque parfois, j’aime avoir mon bureau principal à la maison. Avec Internet, j’ai des clients aux quatre coins du monde et ça me plaît bien. Mais quelle chance quand on peut se croiser «en vrai»! 

Lors de mon passage à Vancouver, j’ai eu l’occasion de rencontrer Catherine, avec qui je travaille quelques heures par mois sur un projet piloté par une boîte britannique. Un grand bonheur de se voir en personne après tous ces échanges de couriels. Si, d’habitude, les gens ressemblent plus ou moins à l’image que je me fais d’eux, Catherine, elle, était tout à fait fidèle à ce que j’imaginais. Une chouette matinée à siroter un excellent café (non, il n’y a pas que des Starbucks à Vancouver!) en bavardant de tout et de rien.

Qui a dit qu’Internet tuait la vie sociale? Pour moi en tout cas, le virtuel a, jusqu’à maintenant, beaucoup plus contribué à enrichir ma vie «réelle» qu’à la miner. Non seulement le Web permet un prolongement de la vie sociale née de rencontres en chair et en os, il offre aussi la possibilité de tisser des liens avec des gens qu’on aurait peut-être pas connus autrement. Je fais référence au courriel (dans le cas de Catherine, dans un cadre de travail), mais également aux réseaux sociaux. J’ai toujours énormément de plaisir à voir ces nouvelles connaissances live ensuite. Je provoque rarement les rencontres (beaucoup plus par manque de temps que d’intérêt), mais quand l’occasion se présente, c’est toujours agréable d’ajouter la dimension «3D».

Beaucoup plus de positifs que de négatif, vous ne trouvez pas?

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre Thierry B. 11 avril 2009 - 13 h 58 min

    Je partage ton avis. Le web favorise la vie sociale de millions de gens à travers le monde.

    Ma tante, par exemple, se sert de Twitter pour voir et communiquer avec sa fille et ses petits-enfants. C’est bien plus chaleureux que le bon vieux téléphone.

  • Répondre Thierry B. 11 avril 2009 - 14 h 31 min

    Oups, je voulais dire Skype. J’entends trop parler de Twitter. 😛

  • Répondre Geneviève 13 avril 2009 - 17 h 27 min

    Tout à fait!

    Sans compter l’avantage “pyjama, teint vert de gris, couette électrifiée” qui ne se voit absolument pas sur le Web!

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 14 avril 2009 - 21 h 32 min

    @Thierry B.: Skype nous permet d’économiser gros, avec de la famille en France et au Sénégal. Et c’est tellement génial de pouvoir se

    @Geneviève: À qui le dis-tu! Je suis la queen du pyj! J’en ai des tas. Le hic, c’est qu’à force de porter des tailles élastiques, quand j’enfile mon jean, il est trop petit… oups! Travailler à la maison veut aussi dire être proche du pot de Nutella!

  • Répondre à Thierry B. Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :