Gourmandise Montréal

Mission macarons – suite et fin

22 mars 2009
macaron1

La Maison du macaron (au centre, on voit le parchemin expliquant l'histoire de ces petits gâteaux)

Après ma super-enquête parisienne du mois dernier, j’étais curieuse d’aller croquer dans les macarons made in Montreal. Mercredi soir, je me suis donc arrêtée à la boutique Point G sur l’avenue Mont-Royal et, hier, à La Maison du macaron, rue de La Roche.

Précisons ici que je ne suis absolument pas critique culinaire, que je ne possède aucune connaissance particulière en la matière et encore moins des talents de cuisinière! Mes recherches sont basées uniquement sur mon amour incommensurable des pâtisseries et sur ma gourmandise assumée.

J’avais déjà goûté les créations du Point G, mais jamais celles de la seule pâtisserie du secteur consacrée à ces petits gâteaux inspirés de la meringue. Verdict? Au risque de passer pour une snob finie, rien ne soutient à mon avis la comparaison avec Pierre Hermé à Paris.

MAIS j’ai adoré ceux à saveur de caramel à la fleur de sel du Point G (plus que ceux de la même saveur à La Maison du macaron) et je souris encore en pensant à mon délice chocolat et noisettes de La Maison du macaron. 

Dommage, j’aurais aimé dire la même chose de celui à la mangue poivrée, moi qui suis friande de goûts épicés. Mais non. Trop de sucre dans la garniture, pas assez de poivre. J’aime les goûts bien définis. Tant qu’à marier des saveurs surprenantes, autant y aller franchement, non? Créer la surprise autant dans la bouche que dans la tête.

macaron0

La petite boîte que j'ai achetée à La Maison du macaron. De haut en bas: pistache, mangue poivrée, caramel à la fleur de sel, mangue poivrée, caramel à la fleur de sel et chocolat et noisettes.

Je n’ai pas goûté toutes les saveurs non plus. Aurais-je été conquise par ceux à la noix de coco et à la fraise comme La Belle et Céline? Gabby, une Française installée à Montréal n’a elle aussi que des éloges pour La Maison du macaron. Framboise semble être le parfum qu’elle a préférée (un autre que je n’ai pas goûté).

Mon gros bogue dans les deux cas est le même que chez Ladurée à Paris: je trouve les biscuits un peu trop durs. Je les aime moelleux – mais pas trop, l’extérieur doit être un tantinet croustillant – comme chez Pierre Hermé. Ce dernier arrive à nous surprendre et nous ravir à la fois. On croque tantôt des morceaux de fruits en savourant le centre, tantôt des noix.

Surtout, comme je le mentionnais dans ma chronique «Choc des cultures», il est impossible de ne pas pousser de grands «huuum!» d’extase. On y peut rien: le parfait mariage des ingrédients agit comme un puissant générateur d’orgasmes gustatifs.

Envie de vous en mettre plus sous la dent? La Déroutée s’est livrée à un exercice semblable pour les chocolats et les desserts la semaine dernière. Étolane aussi pèche par gourmandise… À voir également, l’excellent reportage d’Eza Paventi sur la crème glacée réalisé au point G l’été dernier avec un des propriétaires.

Ma prochaine virée gourmande? Sans aucun doute le nouveau bar à chocolat de Geneviève Grandbois au Quartier DIX30, à Brossard.

AJOUT: L’émission L’Épicerie a réalisé un reportage sur les macarons à La Maison des macarons l’automne dernier.

P.S.: Depuis ma virée parisienne, je blague en disant que je vais m’inventer un nouveau métier: photographe de macarons. Pas mal comme boulot, non?

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre Martine 22 mars 2009 - 23 h 41 min

    Euh… si jamais t’avais besoin d’un lift et d’une cobaye pour ta visite du bar à chocolat de Geneviève Grandbois, je connaitrais peut-être une volontaire à qui t’aurais pas besoin de tordre le bras…

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 23 mars 2009 - 7 h 43 min

    @Martine: J’en prends bonne note! 😉

  • Répondre Cedric 23 mars 2009 - 7 h 49 min

    J’ai aussi découvert les macarons de la maison du macaron il y a peu.
    Ils sont bons, trés jolis, mais il manque la petite touche qui transforme un simple macaron en macaron sublime.
    Leurs boites sont trop petites ou leurs macarons sont trop gros en tout cas il sont obligés presque de les écraser pour les faire rentrer.
    Dommage aussi qu’ils ne prennent pas les cartes de crédit/débit.
    Leurs petits gateaux aux fruits avec un peu de meringue sont délicieux aussi.

  • Répondre Etolane 23 mars 2009 - 8 h 07 min

    Photographe de macaron pour un quotidien d’orgasmes gustatifs. 😉 Une idée à contempler! Tu as raison sur le moelleux désiré, j’ai la même tendance gourmande. Un biscuit trop dur nous ramènent trop à la platitude d’un sablé! À Québec, il se fait de très bons macarons, cela dit tu m’as définitivement mis dans la tête ceux de Pierre Hermé…

  • Répondre laderoutee 23 mars 2009 - 10 h 00 min

    Hum les deux endroits où tu es allée sont encore sur ma liste à visiter, ça ne m’encourage pas trop à y aller! (mais puisque l’on veut tous les essayer 😉 ) Lors de notre tournée de la semaine dernière, l’amie qui m’accompagnait s’est achetée une boîte de macarons de Christophe Morel chez Esprithé (sur Laurier), et m’a assurée qu’ils étaient vraiment délicieux, tu devrais les essayer! (pour ma part je n’en ai mangé qu’un mais il en valait la peine, même si je n’ai pas trop d’outil de comparaison pour le moment)… Enfin, l'”enquête” est à suivre!

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 23 mars 2009 - 10 h 53 min

    @Cedric: J’ai dû emprunter de l’argent à un des amis qui m’accompagnaient parce que je paie tout avec débit ou Visa… Moi aussi c’est le genre de détail qui m’agace.

    @Etolane: Où à Québec? La prochaine fois que je passerai dans le coin, j’irai leur rendre une petite visite…

    @ laderoutee: Je pense quand même que ça vaut la peine d’y aller! En tout cas, moi, je vais y retourner pour «tester» les sortes auxquelles je n’ai pas goûté (et reprendre celui au caramel à la fleur de sel du Point G, et celui choco-noisettes de La Maison du macaron!;-). Tu m’en redonneras des nouvelles. Je prends bonne note pour Christophe Morel. Merci! 🙂

  • Répondre Marie l'urbaine 23 mars 2009 - 22 h 57 min

    Ferais-tu le même exercice cet été avec de bonnes crèmes glacées ? Je searis ravie de t’accompagner au Bilboquet, au Havre des glaces, etc. etc. mmmmmm

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 24 mars 2009 - 0 h 12 min

    @Marie l’urbaine: Ouiiiiii! 🙂

  • Répondre Gina Desjardins 24 mars 2009 - 7 h 20 min

    Personnellement, je trouve que les macarons du Point G sont meilleurs que ceux de La Maison du macarons qui sont trop secs…
    Les meilleures saveurs au Point G (selon les résultats d’une récente dégustation entre amis): Crème brûlée, chocolat/noisette, caramel à la fleur de sel et clémentine/chocolat.

    Et tu dois aussi essayer leurs glaces! J’adore leur glace au Mojito et Ananas/basilic!!

  • Répondre unmondeailleurs 24 mars 2009 - 7 h 33 min

    Ah ! Parisienne depuis quelques mois, et constamment en voyage un peu partout dans le monde, je vais apporter ici mon petit grain de sel (si j’ose dire) : je suis d’accord avec toi sur l’excellence des macarons de Pierre Hermé, ce sont à mon avis les meilleurs au monde… (ça, et ses tartes au chocolat uniques, son gâteau au chocolat “Andalou” qui mêle l’orange au chocolat noir, et celui chocolat-framboise à tomber par terre, et…).

    Honnêtement je n’ai pas trouvé mieux à ce jour.

    Mais j’ai aussi goûté à des saveurs originales qui méritent d’être explorées, même si le craquant puis le moelleux du macaron ne sont pas toujours au rendez-vous : réglisse (dans une boulangerie artisanale de Marseille), violette ou coquelicot (dans plusieurs pâtisseries parisiennes), basilic ou orange-cannelle (“Chez Mulot”, excellente pâtisserie rue de Seine à Paris), et gingembre plus récemment aux Seychelles dans un restaurant gastronomique…

    Finalement, ne serait-ce que par curiosité, et même si mon parfum préféré reste le chocolat noir, il faut goûter à tout. Alors bravo pour ton courage ! (et je vote également pour une critique de glaces cet été !).

    😉

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 24 mars 2009 - 8 h 28 min

    @Gina Desjardins: Je suis d’accord pour caramel à la fleur de sel, mais j’ai trouvé clémentine et chocolat et noisettes et chocolat du Point G plutôt «ordinaire»… J’ai tellement hâte qu’il fasse plus chaud pour manger plein de crème glacée!!! 🙂

    @unmondeailleurs: Une enquête internationale sur les macarons.. j’adore! 🙂 J’ajoute Chez Mulot à mon prochain circuit parisien! Merci!

  • Répondre marianik 24 mars 2009 - 8 h 31 min

    en passant cest ma chum qui a fait le design du Point G

  • Répondre Cecile Gladel 24 mars 2009 - 8 h 39 min

    Hummmmmmm je m’en vais en acheter au point G aujourd’hui même 🙂

  • Répondre Etolane 24 mars 2009 - 9 h 58 min

    Si tu as l’occasion de passer aux Halles Ste-Foy près de l’université Laval, il y a à l’intérieur un comptoir de chocolats et pâtisseries nommé Ana Pierrot (non loin des sushis). D’après ce que j’en ai compris, c’est un pâtissier aux tendances expérimentales. Souvent il y a de ces créations de goûts qui font rêver. Rien de ce que j’ai gouté là-bas ne m’a jamais déçue? Depuis peu, il se vend des macarons et les derniers que jai gouté étaient divins. Croquants et tendres à la fois, certaines saveurs peut-être pas encore au point mais la pistache était parfaite…

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 24 mars 2009 - 10 h 03 min

    @marianik: Tu lui diras que c’est super cool!!!

    @Cecile Gladel C’est vraiment contagieux ce truc… lol Tu m’en redonneras des nouvelles!

    @Etolane: Plutôt convaincante, ta critique! Je vais quand à Québec, moi, donc?

  • Répondre Isabelle 24 mars 2009 - 10 h 15 min

    La texture! Pour moi, tout est là. (Ce qui laissait ma mère perplexe lorsque j’étais toute petite et que je dévorais un met préparé par ma grand-mère alors que j’étais incapable d’en avaler une bouchée à la maison.)
    C’est pour cette raison que si je rencontre une noix, un fruit, ou une confiture au centre de mon macaron, je mets un protêt sur la « game »!
    Mes préférés : caramel à la fleur de sel et crème brûlée du Point G. Par contre, l’extérieur passe de craquant à croquant selon le jour où on passe.
    Les pires : les macarons du Duc de Lorraine, secs et sans goût… mais leurs croissants sont les meilleurs en ville.

  • Répondre Annie 24 mars 2009 - 12 h 54 min

    Bon, ça y est ! Je DOIS faire un détour par la pâtisserie Anna Pierrot ! 🙂

    Je connaissais à Québec ceux de De Blanchet, mais bof, ils sont ordinaires.

    Et je prends en note l’adresse du Point G (hihi facile à retenir !) pour ma prochaine virée montréalaise.

    Finalement, ce billet donne vraiment faim !

  • Répondre laderoutee 24 mars 2009 - 16 h 39 min

    Il faut décidemment que j’arrête de lire des articles sur le sujet; j’ai rêvé à des macarons la nuit dernière(?!) C’est vrai qu’une enquête sur les crèmes glacées ce serait vraiment une bonne idée!

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 24 mars 2009 - 16 h 48 min

    @Annie: Je sais, c’est contagieux ce truc! lol

    @Isabelle Ah oui, la texture! Bien d’accord! Quant au croquant pas toujours parfait, raison de plus pour prolonger l’expérience sur plusieurs mois! 😉

    @laderoutee: Moi je pense qu’on devrait faire le test crème glacée en gang! Blogueuses gourmandes, unissez-vous!

  • Répondre laderoutee 25 mars 2009 - 16 h 31 min

    Et bien moi ç’est sûr que je suis partante! 😉

  • Répondre marie 2 avril 2009 - 5 h 29 min

    les macaron du point G c’est un orgasme et leur glace je les ai gouté ce dimanche la folie. ils ont un super site, allez le voir. http://www.boutiquepointg.com/
    marie

  • Répondre marie 22 avril 2009 - 6 h 59 min

    la boutique point g à un macaron litchi framboise pour la féte des méres. je suis allé acheté hier mais ils n’etaient pas encore disponible. de plus un des patron part faire un stage chez pierre hermé je pense qu’il y a là matiere à suivre. ils ont changé leur site intenet pour la féte des mamans c’est super allé le voir
    moi je suis une fan de cette boutique il y a toujours du nouveau

    http://www.boutiquepointg.com/

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 22 avril 2009 - 7 h 57 min

    @marie: Merci pour les infos! Je vais enquêter là-dessus… 😉 Dommage que j’aie horreur des framboises!

  • Répondre sergerodrigue 2 octobre 2009 - 21 h 41 min

    J’arrive de Québec et je n’ai pu résister à la vue d’un macaron chez Paillard rue St-Jean….. le pire que j’ai mangé…. trop dur et les amateurs de macarons savent que la tendreté est ESSENTIELLE à un bon macaron. Ceci dit, je les réessaierai pour voir si c’est Une seule mauvaise expérience ou une tendance lourde…

  • Répondre Arnaud 2 novembre 2009 - 23 h 09 min

    J’y croyais pas quand on me l’a dit: la maison du macaron a augmenté le prix de ses boites de 2$.
    et ils font des dons de 2$ à la fondation du cancer du sein au Québec.
    C’est pas très honorable cette façon de faire-là ! ça ressemble à du pillage !

  • Répondre à marianik Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :