Actualité Ciné Livres Nomade sédentaire

Indignes et délicieuses

10 mars 2009

fond2_smallSuis allée faire un saut au lancement des capsules webtélé de Mère Indigne hier. Mon verdict? De purs délices! Non seulement la réalisation de Myriam Bouchard est impec’, mais le casting, la direction photo, la signature visuelle et les textes, bien sûr, font de ces petits bijoux des oeuvres de grande qualité qui séduiront autant les femmes que les hommes à mon avis. 

Je dois cependant faire une confession. J’ai très peu lu Mère Indigne, que je trouve pourtant extraordinaire. Je craque pour son irrévérence, son sens du punch, ses mises en situations loufoques, ses personnages… bref, je la trouve géniale. Mais comme je le dis souvent, il y a deux types de lecteurs. Ceux qui aiment plonger dans des histoires qui leur ressemblent, et ceux qui veulent, au contraire, se sortir de leur quotidien. Je fais partie de la seconde catégorie.

Pourtant, j’ai moi-même «chroniqué» sur la maternité sur Sympatico/MSN. Non seulement j’y ai pris un plaisir énorme, mais mes textes prendront bientôt la forme d’un livre publié aux éditions Michel Lafon (Mama Cool sera en librairie au Québec au début mai)! Peut-être que, justement, à force d’être plongée dans le sujet, j’avais besoin de prendre du recul. De dévorer les blogues de voyageurs pour m’évader un peu de ce quotidien intense – qui comporte son lot de grandes joies mais aussi plusieurs petits deuils!  – dans lequel je mordais à pleines dents.

Maintenant que ma fille est plus grande et que je suis suffisamment indigne moi-même pour prendre la poudre d’escampette en solo de temps en temps, je plongerai probablement bientôt dans la lecture des deux tomes de Mère Indigne, qui semble tout aussi attachante que son personnage.

En attendant, je vais me délecter des capsules hilarantes diffusées sur le site de Radio-Canada

P.S.: Comme plusieurs blogueuses ont pris part à l’événement, j’ai eu la chance de croiser quelques personnes que je connaissais déjà mais que je vois trop peu souvent (comme Marie l’urbaine), et de mettre un visage sur d’autres que je lis occasionnellement. Chapeau à Radio-Canada pour cette initiative, c’était vraiment sympa de se «voir en vrai»!

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre M comme Maman 10 mars 2009 - 20 h 05 min

    Oh que je suis contente! Je viens d’enfin découvrir QUI écrivait les superbes chroniques délectables de Mama Cool! Comme j’aurais aimé écrire ces chroniques tellement c’est bien ficelé et tellement agréable à lire! Un livre bientôt? Je ne peux attendre de me procurer ma copie! Bravo pour cette bonne nouvelle! C’est super de voir des trucs comme cela se réaliser!

    Bonne continuation!

    Manon

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 10 mars 2009 - 20 h 12 min

    Oh! C’est tellement gentil, ça! Merci, ton petit mot me touche beaucoup! 🙂 J’ai eu tellement de plaisir à rédiger ces chroniques… L’exercice de devoir en «pondre» une par semaine m’a permis de sortir du journalisme, aussi. D’écrire plus librement. Alors que mes textes soient regroupés dans un livre est la cerise sur le sundae!

  • Répondre Rachel 10 mars 2009 - 20 h 12 min

    Je suis justement en train de livre le premier livre de mère indigne et je dois dire que certaines chroniques m’ont carrément fait rire aux larmes!
    Enfin une mère qui ose dire tout haut ce que toutes les autres pensent tout bas… ! A lire absolument si vous voulez vous ‘dilater la rate’…

  • Répondre Marie l'urbaine 10 mars 2009 - 21 h 54 min

    J’ai tellement hâte au lancement de Mama cool ! 🙂
    (Mais avant ça, y’a l’chocolat chaud qui nous attend au détour !)

  • Répondre Pierre-Luc 11 mars 2009 - 8 h 30 min

    Crime, je ne suis pas une femme, je ne pourrais même pas être mère, sûrement père un jour…

    Mais je vais certainement aller me chercher Mama Cool lorsqu’il va sortir en livre. D’ailleurs, c’est officiel que le titre va être Mama Cool?

  • Répondre Veronique 12 mars 2009 - 0 h 14 min

    Je viens d’aller voir les capsules de Mère indigne. Moi aussi je déteste parler au téléphone avec les enfants des autres! J’ai une copine américaine qui me fait le coup à toutes les fois… c’est déjà insupportable en français, imagine en anglais!

  • Répondre à Rachel Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :