Actualité Amérique Boulot Plogue(s) Prendre le large

Sur les traces d’Obama

15 janvier 2009

20090114-141650-bTout le monde s’arrache le président américain. Tant à Chicago qu’à Hawaii et en Indonésie, les promoteurs touristiques jouent la carte Obama à fond pour attirer les clients. Un petit tour de son monde? 

Hawaii

Barack Obama est né à Hawaii en 1961, ce qui fait de lui un «kamaaina», comme le disent les Hawaiiens. Il y vit jusqu’à l’âge de six ans, puis revient habiter chez sa grand-mère quatre ans plus tard. Là-bas, il est l’un des rares Afro-Américains. 

L’été dernier, le futur président s’est rendu dans son coin de pays natal accompagné de sa famille. Au programme: visite de la ferme tropicale Aloha, de la Vallée des Temples et du monument de Pearl Harbour, ainsi que plongée en apnée à Hanauma Bay. À moins d’habiter sur une autre planète, vous savez sûrement que les Obama ont séjourné à nouveau dans l’archipel pendant les vacances de Noël. Si votre mémoire flanche, ouvrez n’importe quel magazine à potins… Aucun doute là-dessus: Barack Obama est passé au rang de superstar et fait vendre au même titre que les Brad Pitt de ce monde. 

20090114-141650-a1«Vous ne pouvez réellement comprendre Barack tant que vous ne comprenez pas Hawaii», a déjà déclaré Michelle Obama. Il n’en fallait pas plus au bureau de tourisme pour mettre en ligne un circuit touristique destiné aux fans du président avec, en prime, des photos de lui déambulant torse nu, jouant au golf ou se baladant sur la plage en famille. 

Vantant le visage multiculturel de «The Island of aloha», le site Web propose une liste des incontournables pour marcher sur les traces du président. Il faut par exemple absolument goûter le «plate lunch», plat local composé et de porc kalua, de barbecue coréen, de poulet katsu, de bœuf teriyaki ou de mahi-mahi accompagné de riz et de salade de macaroni. Barack Obama aurait un faible pour ceux des restaurants de Kapahulu, près de Waikiki. Un nom? Rainbow Drive-In.

Si vous avez plutôt envie d’une glace, rendez-vous chez Matsumoto Shave Ice à l’île Snow, à Kailua. Toutefois, on ne précise pas si Obama y a réellement mis les pieds ou si l’endroit vous permet simplement de reproduire la scène croquée par le paparazzi où on le voit lécher la crème glacée qui se trouve tout au bout de sa longue cuillère. 

Une compagnie privée propose quant à elle de guider les touristes tant dans les terrains de jeux du jeune Barack qu’au cimetière où ses grands-parents sont enterrés. Ici, c’est John F. Kennedy qui est cité: «Hawaii est ce que le reste du monde s’efforce de devenir». 

En vous remémorant ces paroles prophétiques, partez à la recherche du cadeau ultime à ramener aux fans de votre entourage: le café Barack O Blend, heureux mélange de grains de café hawaiien, kenyan et indonésien. «Sirotez l’histoire du 44e président», clame la publicité…

La suite sur Canoë: Indonésie, Chicago et Washington

Le saviez-vous?

Toutes mes chroniques «Choc des cultures»

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre Audwrey 15 janvier 2009 - 8 h 04 min

    Un circuit touristique… C’est hallucinant !

  • Répondre Éric Baluchon 15 janvier 2009 - 8 h 54 min

    Salut Marie-Julie,
    merci pour les infos!!!
    Tu écris tellement bien, je suis jaloux… 🙂

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 15 janvier 2009 - 9 h 56 min

    Merci M. Baluchon! 🙂

  • Répondre Annie 15 janvier 2009 - 11 h 56 min

    Très intéressante cette chronique, comme toujours !

    J’espère que leur café Barack est équitable et que le circuit touristique profite à la communauté ! 😉

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 15 janvier 2009 - 11 h 57 min

    Merci Annie! Effectivement! lol

  • Répondre Gina Desjardins 16 janvier 2009 - 13 h 10 min

    C’est fou hein? Même les compagnies techno se servent d’Obama pour promouvoir leurs produits! T’as vu ma vidéo de la poupée dansante Obama filmée au CES?
    http://ginadesjardins.wordpress.com/2009/01/08/dancingbarackobamadoll/

  • Répondre à Éric Baluchon Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :