Boulot Insolite Plogue(s) Tendances Trouvailles

Bars de glace des quatre coins du monde

27 novembre 2008

20081126-160235-g1Imaginez la scène: vous êtes dans le désert et le mercure indique 44 degrés Celsius. Vous pénétrez dans un bar où l’on vous tend un parka et une paire de gants. Le temps de réaliser ce qui vous arrive et vous voilà dans un autre monde. Vous vous asseyez sur une chaise de glace, buvez dans un verre de glace et contemplez des sculptures de glace. Vous croyez un instant être victime d’un mirage, mais non! Votre langue reste bel et bien collée sur la fermeture éclair du manteau qu’on vous a prêté. Bienvenue au Chillout Lounge de Dubaï, premier bar de glace du Moyen-Orient. 

Choc culturel ou thermique? Chose certaine, ce restaurant-bar de 2400 pieds carrés qui a fait couler beaucoup d’encre depuis son ouverture en 2007 donne aussi la chair de poule. Quarante mille tonnes de glace ont été nécessaires pour construire son décor. Ici, on ne sert que des «mocktails», c’est-à-dire des boissons sans alcool. L’endroit est clairement réservé à une clientèle huppée, qui a envie de s’offrir un voyage éclair au pôle Nord. Tout aussi surprenant que le centre de ski inauguré l’année précédente dans la métropole des Émirats arabes unis, le Chillout Lounge détonne. Choque, aussi. Imaginez un peu toute l’énergie dépensée! Mais Dubaï n’est pas la seule à avoir succombé à la tendance. Aux quatre coins de la planète, les bars de glace poussent comme… du lichen. 

Briser la glace 

C’est à Jukkasjärvi, au nord du cercle polaire, que le premier établissement du genre a vu le jour en 1994, entre les murs du Icehotel (www.icehotel.com). Cette année-là, Absolut Vodka a choisi ce petit coin de Laponie pour tourner la campagne Absolut Versace. Les mannequins Kate Moss, Naomi Campbell, Mark Finley et Markus Schenkenberg posent dans des tenues signées par le célèbre couturier et inspirées par la bouteille Absolut. Depuis, la marque de vodka est indissociable de l’endroit. 

Redessinés et reconstruits tous les six mois, les bars et les hôtels de la chaîne érigent aujourd’hui fièrement la bouteille-icône de la compagnie suédoise dans cinq villes : Jukkasjärvi et Stockholm, au pays de Nils Holgersson, à Copenhague, au Danemark, à Londres, en Angleterre, et à Tokyo, au Japon. 

La suite sur Canoë!

Le saviez-vous?

Toutes mes chroniques «Choc des cultures»

P.S.: Sais pas si vous avez remarqué, le jeudi matin, je suis comme une gamine. Je me rue sur Canoë pour voir si ma chronique y est et je viens copier-coller le début ici. Vous l’ai-je dit? I love my job! :-)))

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre Gina Desjardins 27 novembre 2008 - 9 h 26 min

    Super article! 🙂
    J’adore ta chronique «Choc des cultures», tellement à ton image!

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 27 novembre 2008 - 9 h 46 min

    Tu veux dire, weird? Hi! Hi! Merci! 🙂

  • Répondre Isabelle Marjorie Tremblay 27 novembre 2008 - 11 h 44 min

    C’est toujours un plaisir de te lire ! Tu as une belle plume, tes sujets sont intéressants, ton style, accrocheur ! Je me promets de te lire plus maintenant que j’ai du temps !

  • Répondre Panique 27 novembre 2008 - 13 h 25 min

    J’attends avec impatience l’inverse au Québec. Un petit bar où on retire ses vêtements au vestiaire pour ne garder que son bikini. Pénétrer alors dans une plage artificielle où, couchée sur une chaise longue, les pieds dans le sable par une chaleur accablante on nous apporte les drinks! Les tropiques au Québec de novembre à avril!

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 27 novembre 2008 - 15 h 18 min

    @ Isa: Merci! 🙂
    @ Panique: Quelle excellente idée! Y a-t-il un entrepreneur dans la salle? Quoique, heu, à bien y penser, ça existe déjà: on appelle ça des «beach party»!!! lol

  • Répondre Anso 27 novembre 2008 - 19 h 51 min

    Salut!

    Moi j’avais déjà entendu parler du “snow castle” ou château de glace à Kemi, en Finlande ou on peut passer la nuit ou encore des bars à lumière dans les pays condamnés à vivre dans l’obscurité plusieurs mois par an mais là, le bar de glace, c’est une première!

  • Répondre Denis 27 novembre 2008 - 20 h 55 min

    Il y a aussi l’ Hôtel de Glace de Québec qui est construit à chaque hiver avec le même commanditaire.

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 27 novembre 2008 - 21 h 57 min

    @ Anso: Bienvenue à bord de mon Taxi-brousse! 🙂 Je ne connaissais pas le château de glace de Kemi. Merci pour l’info!

    @ Denis: Bienvenue à toi aussi! 🙂 L’Hôtel de glace de la capitale étant déjà connu de la plupart des Québécois, j’en ai glissé un mot dans la section «Le saviez-vous?». Pour le texte principal, j’ai préféré choisir des endroits moins connus ici et m’attarder à l’historique du phénomène.

  • Répondre Marie l'urbaine 27 novembre 2008 - 23 h 45 min

    Super chouette !

    Oui, tu as une belle plume, et oui, tu es “weird”, dans le sens que tu es juste assez marginale pour que ce soit rafraîchissant de te lire (je fais référence à ton dernier (?) Mama cool – pas d’auto, exécrer la popotte, etc., ) – J’ADORE quand les gens assument leurs différences ! Le contraire m’ennuie terriblement.

    J’ai offert une nuit à l’hotel de glace à mon chum pour ses 30 ans. On ADORE la neige et le froid alors c’était un must ! Drôle de déguster sa vodka dans un verre de glace qui, peu à peu, fond et prend la forme de nos lèvres. Drôle de patiner et de passer de a section intérieure à la section extérieure de la patinoire. Bizarre de devoir s’assurer que notre bouteille d’eau soit DANS le sac de couchage pour éviter qu’elle ne gèle. Etc…

  • Répondre à Panique Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :