Boulot Caraïbes Réflexions

Y aller ou pas?

7 octobre 2008

 

On m’invite une semaine en Jamaïque pour un reportage. J’ai très, très envie d’y aller. Le hic? Je ne sais pas comment j’arriverai à rester séparée de ma puce de deux ans aussi longtemps. Sept journées entières loin d’elle, ça me semble une éternité! Quatre, cinq jours, ça va (du moins en théorie). Mais sept? 

 

Il me semble que ce sera déjà plus facile dans un an ou deux. Je me trompe?

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre EricBaluchon 7 octobre 2008 - 12 h 46 min

    Si tu as quelqu’un de confiance je te conseille d’y aller…
    En passant, Fred Paréo et moi, nous ne sommes pas des agents de voyages mais bien des gardiens d’enfants.

    Contactes-nous au besoin…

  • Répondre Milou 7 octobre 2008 - 13 h 28 min

    J’ai juste lu le titre et je me suis dit: Ben voyons M-Ju, dans ton cas la réponse est toujours y aller !! 😉

    Sept jours… c’est juste deux de plus que cinq tsé…

    Plus facile dans un an ou deux? Je suppose que ça dépend des mamans… Perso, ça a été moins déchirant et culpabilisant quand ils avaient l’âge de ta fille.

    Mais bon… si tu veux pas y’aller, je peux me sacrifier 😛

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 7 octobre 2008 - 15 h 32 min

    @ EricBaluchon: «Gardiens» ou «bourreaux»? Je me méfie des gens qui vivent sous des pseudo… 😉

    @ Milou: L’éducatrice de ma fille me dit que ce sera plus facile dans un an ou deux… moi non plus je ne sais pas. Je suis vraiment déchirée! Hier, je me disais que j’allais y aller. Ce matin, non…

  • Répondre Milou 7 octobre 2008 - 17 h 28 min

    J’aimerais savoir pourquoi c’est plus facile? Histoire de me cultiver un peu 🙂

    Moi je ne connais que mon histoire, et j’ai déjà passé du temps assez long ( par obligation ou par plaisir) loin des trois premiers. Et aucun ne m’en a voulu ou a eut de réactions difficiles liées à mes départs.

    Bon, c’est vrai que si on faisait ça ça tous les deux mois… Mais là, une fois par an, why not?

    Elle aussi aura des expériences différentes en ton absence. Une autre forme d’apprentissage.

    Mais c’est vraiment juste toi qui le sais. Si ça t’angoisse plus de partir que de rester…

    Peu importe ta décision, se sera la bonne puisque se sera la tienne;)

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 7 octobre 2008 - 18 h 31 min

    Parce qu’ils comprennent mieux, tout simplement. Une semaine pour un bébé, c’est une éternité…

  • Répondre JulieT 8 octobre 2008 - 4 h 45 min

    expérience vécue avec les filles de mon frère que je gardais cet été… celle de 2 ans était très heureuse et ne faisait pas d’histoire (jusqu’au retour de ses parents ou elle ne les lâchait plus d’une semelle) et celle de 5 ans.. l’enfer… elle pleurait à tous les jours… et était à nouveau normal au retour de ses parents… Mon frère et sa blonde étaient partis pour 2 semaine.

    une semaine… ça passe vite!

  • Répondre Les (Z)imparfaites 8 octobre 2008 - 7 h 41 min

    En tout cas, ici avec ma fille qui s’exerce à être une pré-pré-ado (de 5 ans!) et un garçon en phase de contradiction continuelle (2 ans!), je partirais une semaine (ou 2) en Jamaïque sans problème.
    Et je bis Milou: 7 jours, c’est que 2 de plus que 5!
    Je ne comprends pas trop le commentaire de l’éducatrice. Ils comprennent mieux? Pour un enfant de deux ans, une journée peut paraître une semaine… Je pense qu’ils s’en font moins qu’un enfant de 4 ans qui compte les heures, les jours, les dodos… En fait, c’est plus dur pour ceux qui restent avec l’enfant pendant qu’on est parti… je pense!
    Bon (peut-être) voyage!

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 8 octobre 2008 - 8 h 47 min

    Mais c’est deux jours «psychologiques»… Pas de possibilité de revenir plus tôt si crise d’ennui (des deux côtés): c’est vraiment 7 jours.

    Je suis encore plus mêlée! lol J’avais décidé de ne pas y aller hier, mais à vous lire, je suis encore en train de réviser mes positions… Je sais qu’en décembre, au moment où j’en aurai déjà marre de la neige, des bottes et des manteaux, je regretterai amèrement d’avoir dit non. Mais si j’y vais et que ma puce fait des crises OU que je deviens dingue parce qu’elle me manque trop, une semaine, je trouverai ça trèèèèès long!

    Oh boy… Je dois me décider d’ici lundi!

  • Répondre Josiane 8 octobre 2008 - 22 h 15 min

    Commentaire d’une fille qui n’a pas d’enfant et qui ne comprend peut-être pas mais qui se lance tout de même : VAS-YYY !!! lol 😉 Maya sera encore plussss belle, rigolotte etc., etc. lorsque tu la retrouveras après 7 jours ! xx

  • Répondre Isabelle Marjorie Tremblay 9 octobre 2008 - 9 h 58 min

    C’est l’occasion de développer quelque chose d’autre avec son papa pourquoi pas… ? Visualise l’affaire et tu verras que tu n’hésiteras plus… Quand je me sépare de ma fille, je la vois autrement, je suis patiente davantage… Je t’entends déjà me dire au retour ” Je me suis tellement détendue. J’ai pensé à moi toute la semaine. Aucun tracas, du REPOS, du soleil, de la chaleur, Je me sens ennuyée mais ça passé vite et je ne le regrette tellement pas !!! 🙂 “Une occasion en or… Je t’envie…

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 9 octobre 2008 - 10 h 12 min

    Elle passe déjà autant de temps avec son papa qu’avec sa maman. Si je me visualise les deux pieds dans le sable, c’est clair que je n’hésite pas. Mais la seconde d’après, je me vois en larmes (style manga japonais) dans ce contexte paradisiaque et je me trouve un peu ridicule! lol

    Je me donne encore 24 heures de réflexion…

  • Répondre à Les (Z)imparfaites Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :