N'importe quoi

C’est la faute à Lost

20 août 2008

 

Depuis que cette foutue série est en ondes, je ne peux plus prendre l’avion sans me demander comment serait ma vie sur une île déserte (déserte?) avec les autres passagers.

 

Lors d’un récent vol avec Canjet, j’ai eu une vision d’horreur. Je me suis imaginée, condamnée à partager une hutte avec mon voisin, qui devait mesurer un bon 6’3” et peser le triple de mon poids. À causer bronzage avec les «matantes» qui composait 40% des passagers (un autre 40% étant les «mononcles» qui les accompagnaient… restait un 17 % de potentiels «alliés» et un 3 % d’agentes de bord hystériques). À crémer le dos d’inconnus boutonneux. À manger les biscuits Soda laissés dans les «boîtes à lunch» des passagers morts. 

 

Puis, l’avion a atterri. Les applaudissements ont retenti.

 

Bienvenue au Québec.

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre Marie l'urbaine 20 août 2008 - 23 h 13 min

    Quand j’avais lu ton billet “Qui suis-je?”, où tu dis aimer les séries télé, puis ton billet sur les plages, je m’étais it : MarieJu doit tripper sur Lost !
    N’est-ce pas ? 🙂
    Nous, on CAPOTE. On a écouté la première série en français (les premies épisodes enplein appivoisement d’un bébé naissant qui boit aux deux heures, surtout la nuit) puis les autres en anglais. Trop bon. Trop intense !
    Ton billet m’a bien fait rigolé ! Quel monde fascinant que la composition d’un avion… Tu m’inspires un furtur texte, là ! 🙂

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 20 août 2008 - 23 h 30 min

    Les hôtesses étaient RÉELLEMENT hystériques… Juste avant le décollage, l’une d’elle a hurlé au micro: «SHUT UP AND SIT DOWN!» Pas besoin de te dire que c’était la panique à bord…

    J’aime beaucoup Lost, mais je n’ai vu que la première saison et une partie de la deuxième. J’ai été tellement happée par Heroes et Prison Break que Lost s’est retrouvé en-dessous de la pile. Mais j’aurai bientôt un peu plus de temps pour m’évader, alors ce n’est que partie remise!

  • Répondre Patrick Dion 21 août 2008 - 10 h 36 min

    De mon côté, c’était plutôt une famille afro-américaine qui a applaudi l’exploit du pilote de faire sa job à l’atterrissage de notre Bombardier Dash-8 en revenant de New York dimanche. Comme quoi y a des bizarres partout!

  • Répondre josianebeaupre 30 août 2008 - 0 h 03 min

    “y a-t-il un médecin dans l’avion ?”
    moi, depuis que j’écoute Lost, je me dis que c’est donc possible de rencontrer un “jack” sur un vol !!! 😉

  • Répondre malika 6 avril 2009 - 11 h 41 min

    tout se que je peux dire c est que lost c ets trop bien

  • Répondre à malika Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :