N'importe quoi Réflexions

Pirates fantasy

27 juillet 2008

 

 

Il y a d’abord eu Le Pirate de mes rêves (The Pirate movie), un des pire navets de l’histoire du cinéma mais qui a marqué mes sept ans. Puis, Albator et Long John Silver. Mon grand favori reste cependant – comme vous toutes j’en suis certaine! – Jack Sparrow (soupir).

 

 

J’ai toujours tripé sur les histoires de pirates. Je l’ai souvent dit: enfant, j’hésitais entre les carrières de flibustier ou de mousquetaire… 

 

J’ai, depuis, choisi d’affûter ma plume plutôt que mon sabre (de bois, précisons-le). N’empêche, ce serait une bonne idée de voyages thématiques (série de reportages?), ça, «sur la route des pirates»… Le Routard a d’ailleurs préparé un dossier sur le sujet il y a quelques mois.

 

Par où commencer un tel pèlerinage? Par la Normandie, port d’embarcation reconnu de plusieurs corsaires? Par la Jamaïque? Le Panama? Selon Le Routard, les deux meilleurs options pour voir des épaves sont La Martinique et la Guadeloupe…

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre Gina Desjardins 28 juillet 2008 - 3 h 38 min

    Ahh, Albator!!! Mon premier amour… 🙂

    T’as oublié The Princess Bride! Je crois bien l’avoir vu 1000 fois ce film! Ahhh, ce charmant Pirate Roberts. J’ai tellement rêvé être une princesse sauvée par son amoureux masqué lorsque j’étais jeune! 😉

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 29 juillet 2008 - 2 h 45 min

    Tu sais quoi? Je ne pense pas avoir jamais vu The Princess Bride!

  • Répondre India 29 juillet 2008 - 8 h 22 min

    Marie-Ju! T’as pas vu Princess Bride?????????? Ben là!!!!!!!!! Moi, j’adorais le film Le pirate de mes rêves! Enfant, c’était un de mes films préférés et je me souviens même de la toune de la fin. hahaha

    Voir des épaves, c’est trop cool!

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 29 juillet 2008 - 9 h 14 min

    Moi aussi je me souviens de la toune de la fin (chut!)… Mais j’étais surtout complètement fascinée par l’histoire d’amour. UN grand moment de romantisme! lol

  • Répondre Gina Desjardins 29 juillet 2008 - 12 h 32 min

    Marie-Julie, tu dois absolument aller te louer The princess Bride!!!

    Il fait partie du Top 50 de Bravo tv “100 Funniest Movies” et il est #88 de la liste des meilleures histoires d’amour de tous les temps compilée par The American Film Institute’s (AFI) “AFI’s 100 Years… 100 Passions”!!!

  • Répondre Gina Desjardins 29 juillet 2008 - 13 h 19 min

    Vas voir le trailer:
    http://ca.youtube.com/watch?v=V4zDlDWVqPo

    🙂

  • Répondre JulieT 29 juillet 2008 - 14 h 23 min

    Pour ma part le monde des pirates m’a inspiré indirectement puisque c’est la fille d’un pirate que j’admirais : Fifi Brindacier. J’adorais sa désinvolture, son lit volant, son cheval à pois et son Monsieur Dupont…

    Toujours au chapitre de la piraterie, j’ai séjourné avec mon chum durant une semaine dans une famille de pirates au Belize. Nous étions sur une île dont le propriétaire était de descendance de famille de pirates… Je dois admettre qu’on ne se sentait pas en totale sécurité là bas. Le proprio avait les yeux bleus acier, il était surnommé Breeze, adorait nourrir les requins avec du sang de poisson qu’il dépessait à chaque fin de pm et devait prononcer à peine 50 mots durant une journée… Tout un personnage…

  • Répondre India 29 juillet 2008 - 14 h 39 min

    Et puis, je ne veux pas trop insister pour Princess Bride (mais c’est ce que je fais…) mais ça n’a pas vieilli du tout. Bon, un peu pour la musique, mais pas tant que ça. C’est vraiment un très bon film.

    Et puis… en souvenir du bon vieux temps et de nos quétaineries assumées: http://www.youtube.com/watch?v=llI2dtLL9Kk&feature=related

    Ça me donne trop le goût de revoir le film!

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 29 juillet 2008 - 14 h 59 min

    @ Julie: Wow! Quelle expérience! J’avoue par ailleurs que j’avais pas mal d’atomes crochus avec Fifi Brindacier moi aussi… 😉

  • Répondre mario 13 janvier 2012 - 8 h 22 min

    il a marqué mes sept ans aussi,je viens tout juste de le revoir à cinépop et c’est loin,très loin d’être un navet,plutot un chef d’oeuvre de la comédie musicale légère,fantaisiste.
    du début à la fin,un grand sourire béant j’avais,j’étais même rêveur,j’ai rajeuni l’espace du film,j’avais pas dix ans.
    je vais certainement le réécouter, quel délice

  • Répondre à mario Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :