Boulot Canada Prendre le large Tour du Canada en 31 jours

Le lapin de Pâques frappe à votre porte

15 mai 2008

Ceux qui me connaissent le savent : je suis toujours en train de monter 1001 projets fous. Parfois, ils n’aboutissent pas, parfois, ils me permettent de vivre des expériences marquantes, comme cette série de reportages au Mali et au Sénégal. Cette fois-ci, celui qui me tient à coeur est ma traversée du Canada en famille (oui, avec Chéri et Bébé !). Le but : présenter notre aventure à travers le pays en « épisodes », façon récit, avec toutes les découvertes touristiques, les péripéties et les autres questions logistiques qu’un tel voyage peut comporter.

 

Pendant les 31 jours de notre périple (prévu de la mi-juin à la mi-juillet), 15 reportages (textes + photos) seront publiés sur un important portail canadien qui rejoint 8,4 millions de visiteurs par mois. Une compagnie aérienne (je vous laisse deviner laquelle) a confirmé officiellement sa participation en nous « offrant » des passes de vol (en réalité, nous devrons débourser 30 % de leurs coûts, soit environ 4000 $ au total avec les taxes – oui, ça vaut cher ces trucs-là !) nous permettant de faire neuf escales. Je suis aussi en train de voir les possibilités d’avoir un coup de pouce pour l’hébergement avec les offices de tourisme de chacune des provinces.

 

Le hic, c’est qu’il nous faut trouver le fameux 4000 $ manquant pour les billets d’avion pour rendre le tout possible. Comme je suis journaliste, moi, ma force, c’est le contenu. Je connais donc très peu les rouages du marketing et je ne sais pas trop qui approcher ni comment m’y prendre pour ce genre de commandite. En fait, en ce moment, je me sens un peu comme une scout qui s’apprêterait à aller faire du porte à porte pour vendre ses calendriers, mais qui porterait un costume de lapin de Pâques à la place de l’uniforme de rigueur ! 

 

J’ai déjà contacté deux compagnies en technologie pour leur proposer un partenariat, mais rien n’a encore bougé. En plus de mentionner leur participation à la fin de chacun de mes (15) textes, je pourrais prendre toutes les photos à l’aide d’un de leurs appareils (les compagnies de cellulaires, par exemple, tentent toutes de nous vendre de super-téléphones intelligents avec appareils photos 5 mégapixels et caméras vidéo ces temps-ci). Ou encore (ou en plus ?), envoyer régulièrement du contenu sur des pages Facebook, MySpace et YouTube afin de démontrer la force de leurs réseaux, un peu à la manière du projet Skype Nomad… Bref, ce ne sont pas les idées qui manquent ! 

 

Pas de cause à défendre cette fois-ci (mis à part l’utilisation des transports en commun puisque ni Chéri ni moi n’avons de permis de conduire ! Hi ! Hi !). En fait, si : celle de prouver qu’on peut voyager même avec des enfants (et y prendre plaisir !).

 

Alors si quelqu’un a une piste, un conseil, un flash de génie, merci de m’en faire part ! Je ne sais pas trop par où commencer, alors je le fais ici…

 

P.S. : Pour me joindre, c’est facile : ici, sur Facebook ou par courriel à mjtornado@gmail.com.

 

MISE À JOUR 20 MAI 2008 : La Commission canadienne du tourisme va payer une partie des billets d’avion! Notre projet va donc bel et bien avoir lieu! Youppiiiiiiiii!

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

  • Répondre Julien 15 mai 2008 - 13 h 05 min

    Tu pourrais tenter d’approcher un éditeur de guide touristique qui souhaiterait en profiter pour faire connaitre son guide sur le Canada…

    Ou encore tenter quelque chose avec une agence de voyage du genre Voyage Campus ou autre.

    Ensuite il y a une autre formule à laquelle tu n’as pas pensé : proposes à des écoles de faire une conférence/présentation pour leurs élèves à ton retour de voyage en échange d’une participation financière de l’école (200 $ par école par exemple). J’ai déjà vu ça se faire pour des projets…

    C’est le genre de projet pédagogique qui plait aux professeurs et aux élèves…

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 15 mai 2008 - 16 h 26 min

    Merci pour les pistes!

    Pour les écoles, c’est une bonne idée, mais c’est AVANT de partir qu’on a besoin de 4000 $. Je serai rémunérée pour les reportages, ce qui constituera mon salaire (faut bien payer l’hypothèque !). Toutefois, je ne veux pas payer pour travailler, quand même ! C’est pourquoi je tente de trouver une solution… 🙂

  • Répondre Julien 15 mai 2008 - 17 h 05 min

    Tu leur demandes justement de s’engager financièrement avant ton voyage.

    Donc tu signes un contrat disant qu’en échange de leur soutient financier, tu viendras faire une présentation dans l’école à ton retour…

  • Répondre Patrick Dion 15 mai 2008 - 21 h 22 min

    Et pourquoi pas une subvention du gouvernement canadien? Ou une commandite d’une compagnie d’aviation?

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 15 mai 2008 - 23 h 02 min

    Compagnie aérienne = celle approchée accepte de payer 70 % du prix des billets (ce qui représente une commandite d’environ 7500 $).

    Gouv canadien = ce sont les premiers que j’ai approchés il y a environ un mois. Patrimoine Canada ne fait pas ce genre de commandites. À ce que j’ai cru comprendre, la Commission nationale du tourisme non plus…

    Je suis toutefois sur une autre piste en ce moment. En fait, je suis presque en train de me dire «on efface tout et on recommence»! À moins que je trouve ledit commanditaire manquant, ce qui serait peut-être plus simple…

    Chose certaine, je n’ai pas dit mon dernier mot! J’ai déjà mis beaucoup d’énergie dans ce projet et beaucoup de gens sont impliqués et enthousiastes, alors pas question d’abandonner si près du but!

    Merci…

  • Répondre Vero Shap 15 mai 2008 - 23 h 13 min

    Approche Bell (avec des castors coast to coast ça devrait les intéresser), mais fais-le par leur agence de pub… Cossette, ça te dit quelque chose 😉 Bon, c’est sûr que Canoë et Bell, c’est pas le couple idéal, mais l’idée c’est de passer par une agence de pub au département des commandites.

    J’espère que tu réussiras parce que moi, j’ai vraiment hâte de te lire essayer de me convaincre que le Caneda, c’est le plussss beau pays du monde.

    Bonne chance!

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 15 mai 2008 - 23 h 37 min

    Déjà tâté le terrain malgré la concurrence, mais selon mon ami qui y travaille, je suis mieux d’oublier ça! Idem pour Rogers…

    Merci pour tes encouragements! Ça fait fuuuuull du bien! :-)))

  • Répondre Patrick Dion 16 mai 2008 - 8 h 18 min

    Patrimoine Canada n’en fait peut-être pas mais il doit bien y avoir un ministère qui rapproche les différentes régions du pays? Genre canadien-anglos – canadiens-francos ?

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 16 mai 2008 - 21 h 27 min

    C’est ce que je me disais moi aussi, jusqu’à ce que je me retrouve dans le bon vieux classique de la maison des fous… Tout le monde me disait d’appeler quelqu’un d’autre, alors après une couple de jours de «tag», j’ai décidé de considérer d’autres options.

    Ironiquement, j’ai reçu aujourd’hui une réponse de la Commission Canadienne du tourisme. Est-ce à cause d’une copine qui avait des contacts, qui avaient des contacts? Une simple coïncidence? Aucune idée, mais l’important est que tout n’est pas perdu! 🙂

  • Répondre Patrick Dion 17 mai 2008 - 16 h 38 min

    Yé alors!

  • Répondre Marie l'urbaine 17 mai 2008 - 22 h 15 min

    Je souhaite vraiment que ça marche : si ta plume est aussi vive et tes textes aussi bien ficellés que dans Cartes postales d’Asie (il est bien entamé et j’ai tout le temps de cliquer sur un “commentaire” – trèèès bon signe :), je vais me régaler et me mettre à rêver au Canada !

  • Répondre Marie-Julie Gagnon 18 mai 2008 - 11 h 27 min

    Wow! Merci Marie! Tes commentaires font autant de bien qu’un bon chocolat chaud équitable à l’ancienne! 😉

  • Répondre à Marie-Julie Gagnon Annuler la réponse.

    %d blogueurs aiment cette page :